The Walking Dead : L’Ultime Saison – La finale de l’aventure de Clementine

Le 24 avril 2012, nous faisions la connaissance de la petite Clementine qui voyageait aux côtés de Lee. Le jeu était alors produit par Telltale Games, mais comme plusieurs le savent sûrement déjà, le studio a malheureusement dû fermer. Ils auront donc travaillé sur trois épisodes avant de devoir passer le flambeau à Skybound, studio grâce auquel nous aurons pu dire convenablement nos adieux à Clementine lors de cette ultime saison finale du jeu The Walking Dead. Cet article pourrait contenir des divulgâcheurs si vous n’avez pas terminé les trois premiers épisodes.

The Walking Dead : L’Ultime Saison

  • Studio de développement : Telltale Games et Skybound Entertainment
  • Éditeur : Telltale Games et Skybound Entertainment
  • Plateformes disponibles : PC, PlayStation 4, Xbox One et Switch
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M
  • Prix : 25,76$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu
  • Critique des saisons précédentes : Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Précédemment dans The Walking Dead…

En difficulté, Clementine et AJ se font sauver et accueillir par un groupe d’enfants et d’adolescents habitant dans un internat laissé à l’abandon par les adultes, lorsque l’apocalypse a débuté. Malheureusement, le chef du groupe, Marlon, avait offert secrètement certains d’entre eux à Lilly, personnage issu de la première saison qu’on aurait préféré ne pas revoir. Une des membres du groupe découvre le tout et confronte Marlon à ce sujet. Hélas, celui-ci l’abat accidentellement suite à un échange très houleux. Marlon tente alors de rejeter la faute sur Clementine puisqu’elle est au courant. Croyant faire face à un danger, AJ met une balle dans la tête du chef du groupe afin de protéger Clem.

Suite à cela, Lilly attaque l’internat afin de capturer des enfants et de les utiliser comme soldats au sein d’une guerre entre humains qui fait rage. Malgré les efforts des enfants, certains d’entre eux se font kidnapper. Bien entendu, Clem décide de les secourir à l’aide des autres gamins. Hélas, les choses ne se déroulent pas comme ils l’auraient souhaité. En effet, suite à la rencontre de Minnie, la grande soeur de Tenn que tous croyaient désormais morte, celle-ci décide de trahir son ancien groupe. Évidemment, le groupe réussira à fuir et détruire les lieux. Une violente confrontation avec Lilly s’ensuit.

Petit AJ deviendra grand

Cet arc se concentre grandement sur la relation qu’entretiennent Clementine et AJ, mais aussi sur l’éducation de ce dernier. Vivre et grandir dans un tel monde apocalyptique, ça forge forcément le caractère. Malgré son jeune âge, AJ assiste à des spectacles desquels aucun enfant ne devrait être témoin. Contrairement à Clementine, AJ n’a pas connu ce qu’était le monde avant l’arrivée des marcheurs. Il a six ans, se balade avec une arme et sa seule préoccupation, c’est la survie. Nous suivons donc, une fois de plus, les aventures de Clementine qui n’est elle-même qu’une enfant alors qu’elle devra éduquer AJ, le garçon qu’elle a dû élever durant ces six dernières années.

Vos choix comme vos paroles auront une importance face au petit AJ. Clementine étant son modèle, vous devrez prendre en considération que chacun de vos choix influencera sa manière d’agir et de penser. Certes, la survie prime d’abord, mais qu’en est-il du bien et du mal ? Après tout, il n’a pas vécu dans le monde d’avant, comme Clem, il ne comprend pas certaines choses qui, pour nous, sont des plus normales. Vous voudrez survivre, bien faire et lui apprendre comment vivre avec les autres. Vous voudrez lui apprendre tout ce que vous savez, comme Lee l’aura fait avec vous, par le passé. Mais au final, entre les meurtres, les pillages et les guerres entre humains, peut-on réellement faire confiance à un enfant de six ans pour prendre des décisions et pour agir dans de telles circonstances ?

En conclusion

Cela fait sept ans que certains d’entre nous suivent les aventures de Clementine. L’histoire touchant désormais à sa fin, nous pouvons remercier le studio Skybound d’avoir repris les rênes, sans quoi, nous n’aurions pas eu de point final à cette histoire. Pour ses scènes émouvantes et pour l’évolution de la relation entre Clementine et Alvin Junior, ce jeu est une véritable petite perle. On s’attache facilement aux personnages secondaires puisque ce sont, eux aussi, des enfants qui tentent de survivre dans ce monde impitoyable. Cette ultime saison nous offre aussi la possibilité de débuter une relation amoureuse pour notre très chère Clementine avec Louis ou Violet.

J’ai aussi adoré les clins d’oeil à la relation qu’entretenaient Lee et Clem, dans la première saison. Il y a quelques bogues d’animation, mais cela n’enlève en rien le plaisir de découvrir cette dernière saison. Les musiques utilisées lors de ces quatre épisodes sont aussi un régal pour les oreilles. J’ai aussi apprécié le fait de découvrir la voix française de notre petite Clementine ! Au final, les choix sont parfois déchirants puisqu’il faut se dire que le petit AJ prendra toujours en considération nos choix et nos paroles. Cela peut parfois s’avérer difficile puisqu’au fond, on aimerait bien que le petit garde son cœur d’enfant…

J’aime

  • L’importance de nos choix
  • Les voix françaises des personnages
  • La relation unique entre Clementine et AJ
  • La narration qui est toujours aussi magnifique
  • L’émotion que nous fait ressentir chaque épisode

J’aime moins

  • La fin précipitée, bien que très convenable
  • Les quelques bogues au niveau de l’animation
  • Le fait de devoir dire au revoir à Clementine et AJ pour de bon

La copie du jeu The Walking Dead : L’Ultime Saison a été payée par l’auteure de l’article.

The Walking Dead : L'Ultime Saison

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Magnifique !

Les joueurs qui suivent le voyage de Clementine depuis ses débuts voudront forcément être à ses côtés jusqu'à l'étape finale. Avec deux à trois heures de jeu par épisode, cette saison finale a une bonne durée de vie. À vos mouchoirs...

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Terminator MK11

Le Terminator T-800 rejoint la liste de combattants de Mortal Kombat 11

Warner Bros. Interactive Entertainment et NetherRealm Studios ont dévoilé une bande-annonce pour la sortie du …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.