The Walking Dead : A New Frontier – Une idée intéressante maladroitement exécutée

Depuis la première saison de The Walking Dead de Telltale Games, j’attends impatiemment un retour en force du studio qui a accumulé une réputation négative au fil des dernières années. Suite à une deuxième saison décevante, mes attentes étaient plutôt basses en me lançant dans le troisième opus de la série originale du jeu vidéo The Walking Dead (tout en ignorant délibérément la série dérivée de Michonne). Ceci dit, The Walking Dead : A New Frontier nous livre maladroitement une histoire qui possède tout de même ses moments forts. Voici notre critique complète sans divulgâcheurs.

The Walking Dead : A New Frontier

L’histoire

L’histoire est centrée autours de Javier, un ex-joueur de baseball qui est retourné auprès de sa famille peu avant l’apocalypse. Les événements du jeu se déroulent quelques années après la deuxième saison de la série avec quelques flashbacks interactifs datant de quelques années.

Comme la majorité des jeux du répertoire de Telltale, l’histoire suit la formule établie du studio étalée en cinq épisodes. Le problème principal de cette saison est le rythme des événements qui devient vraiment chaotique lors des épisodes trois et quatre dû à du va-et-vient inutile entre les mêmes lieux.

Ceci dit, malgré les dilemmes cornélien typiques maladroitement répandus au fil du jeu, il était possible de s’attacher aux personnages secondaires qui évoluaient dépendamment des choix du protagoniste contrairement à ceux de la deuxième saison qui étaient plutôt statiques et linéaires.

De plus, il faut noter que le lien entre les trois fins possibles à la saison deux et A New Frontier est vraiment maladroit. Je n’entrerai pas dans les détails pour éviter de ruiner l’expérience des lecteurs qui désireraient jouer à ce jeu, mais c’est définitivement un point faible.

Finalement, il faut savoir que l’histoire termine (encore) avec un cliffhanger annonçant une suite à la série, accumulant une autre saison à la pile de jeux qui sortent du studio Telltale à un rythme fulgurant, diminuant la qualité de chaque titre. The Walking Dead : A New Frontier

Les personnages

Tel que mentionné précédemment, les personnages étaient, pour la majorité, plutôt bien développés. Telltale nous lance ici dans l’univers de The Walking Dead, un univers qui permet à certains personnages de montrer le pire ou le meilleur d’eux-mêmes.

Il faut noter que l’arrivée de Clementine nuit au développement de certains personnages secondaires. Après avoir suivi le développement de Clem pendant deux saisons entières, il est très difficile de ne pas la supporter dans certains débats. Tous les joueurs ayant incarné Lee lors de la première saison possède un point faible pour la petite Clementine et, malgré mes réticences originales, c’était satisfaisant de la voir agir en fonction des actions posées dans les deux saisons précédentes ou discuter les événements passés.

Comme d’habitude pour les jeux de Telltale, il est très possible pour certains personnages de réagir de façon parfois étrange aux actions du joueur. Certains personnages qui adoraient Javier décident de le détester au moindre désaccord et vice versa.

The Walking Dead : A New Frontier

Les bogues

Fidèle aux habitudes de cette série, le jeu était parsemé de plusieurs bogues tout au long de l’expérience. Certains bogues étaient visuels et parfois anodins tel que la fois où un morceau de clôture s’est attaché a Javier et lui transperçait le torse durant de nombreuses cinématiques (il a fallu que je redémarre le jeu pour régler le problème, puisque la clôture ne voulait pas disparaître par elle-même). Certains bogues d’animations, plus fréquents, causaient à certains zombis de glisser en T-Pose au lieu de marcher ou à certaines animations faciales d’être totalement désynchronisées.

En revanche, certains bogues affectaient la jouabilité et étaient irritants, comme la fois où un bogue de latence causait un Quick Time Event d’une fraction de seconde qui s’ensuivit d’une mort instantanée.

Le verdict

J’ai beaucoup aimé la première saison de la série et je suis un peu déçu par le niveau de qualité de cette saison. Je ne conseille ce jeu qu’aux adeptes de la première saison qui veulent vraiment suivre les aventures de Clementine. Pour les nouveaux arrivants à la série, je recommande de jouer à première saison exclusivement. J’aimerais personnellement voir le niveau de qualité augmenter pour la suite. Beaucoup de scénarios étaient recyclés et semblaient précipités.

En résumé, The Walking Dead : A New Frontier est plus satisfaisant que la deuxième saison, mais possède trop de défauts pour tout simplement les ignorer.

Geekbecois a testé The Walking Dead : A New Frontier sur PC via Steam à l’aide d’une clé fournie par les développeurs.

Site officiel du jeu

The Walking Dead : A New Frontier

Histoire
Personnages
Jouabilité
Valeur

Décevant

The Walking Dead : A New Frontier est plus satisfaisant que la deuxième saison, mais possède trop de défauts pour tout simplement les ignorer.

User Rating : Be the first one !

À propos de David Olivier Marchand

Programmeur web de jour, développeur de jeu indépendant de soir et blogueur entre tout ça. Mon objectif est d'utiliser mon expertise pour vous donner mon opinion sur toutes les nouveautés de design de jeu. Au plaisir!

Aussi à voir...

Mario + Rabbids Kingdom Battle

Mario + Rabbids Kingdom Battle : une surprise bienvenue pour la Switch

Qui aurait pu croire qu’on verrait Mario et les Lapins Crétins dans un même jeu ? …

Qu'en pensez-vous ?