Concours
https://youtu.be/0TeW__gwKcY

The Walking Dead Saison 9 Épisode 8 : Evolution

* Alerte aux divulgâcheurs ! *

The Walking Dead Saison 9 Épisode 8 : Evolution

The Walking Dead nous servait dimanche dernier la finale 2018 de sa neuvième saison. La série a l’habitude de nous présenter à cette occasion un épisode au rythme soutenu avec une finale à couper le souffle : les attentes étaient donc grandes ! Malheureusement, AMC s’est contenté de nous donner un épisode que je qualifierais de « Meh ! »…

Une série essoufflée

On ne peut faire autrement que de constater que le concept des colonies fixes nuit à The Walking Dead. En effet, alors que la série était basée sur une lutte continuelle pour la survie de chacun de ses personnages, leur donner un lieu tranquille crée de l’immobilisme. Au niveau de l’histoire, les auteurs se permettent désormais de garder en arrière-plan plusieurs personnages. On pense ici à Aaron qui, pour la première fois depuis deux saisons, fait autre chose que perdre son copain, son bras ou son temps… et même là, la finale me donnera tort !

On a à chaque épisode l’impression que les personnages font la même chose. Ils mènent une vie paisible. Puis, l’un d’entre eux prend un risque pour une bonne ou une mauvaise raison, c’est selon. Ensuite, les autres apprennent ce qui s’est passé et partent pour le sauver. C’est à ce moment que survient une mort surprenante. On enterre le défunt, puis on recommence le cycle.

Une autre scène de discussions entre Siddiq (Avi Nash), Carol Peletier (Melissa McBride), Michonne (Danai Gurira), Magna (Nadia Hilker), Yumiko (Eleanor Matsuura) - The Walking Dead - Saison 9, Épisode 8 - Crédit photo : Gene Page/AMC
Une autre scène de discussions entre Siddiq (Avi Nash), Carol Peletier (Melissa McBride), Michonne (Danai Gurira), Magna (Nadia Hilker), Yumiko (Eleanor Matsuura) – The Walking Dead – Saison 9, Épisode 8 – Crédit photo : Gene Page/AMC

Les arcs narratifs sont devenus répétitifs et prévisibles. Chaque fois, on s’éloigne encore davantage de la tension des premières saisons pendant lesquelles chaque instant était significatif. À l’époque, je me souviens qu’on se servait souvent des moments tranquilles pour nous construire une fausse sécurité. C’était dans ces moments qu’on insérait les surprises, les moments forts et émotifs. Ces moments manquent cruellement aux épisodes plus récents.

Un renouvellement raté

Pourtant, avec le départ de Rick, l’absence de Maggie, la mort encore récente de Carl, la capture de Negan, le saut de six ans dans le futur et même l’arrivée de cinq nouveaux survivants, la série nous promettait un renouvellement. Pendant un moment, on a voulu y croire ! L’entrée en scène de Judith avec six ans de plus fut très réussie !

Cependant, le renouvellement promis colporte son lot de difficultés. Un saut de six ans dans le temps impose qu’on explique aux téléspectateurs ce qui s’est passé pendant tout ce temps. C’est pourquoi la relance de la série est constamment ralentie de longues séances d’exposition qui font peu avancer l’intrigue. En trois épisodes, on a pu comprendre où étaient rendues Alexandria, Hilltop et le Royaume, mais on a encore bien peu appris de ce qui s’est déroulé en six ans.

Comme en témoigne l’interaction froide de l’épisode de dimanche entre Michonne et Tara, on comprend que plusieurs événements significatifs ont eu lieu pendant ce temps. Nous sommes forcés en tant que téléspectateurs de constater que nos personnages en savent désormais beaucoup plus que nous. Seulement, alors qu’on passe de longues périodes à montrer comment vivent les survivants six ans plus tard, aucun temps n’a été dédié depuis les trois derniers épisodes à expliquer ce qu’on vécu les personnages pour les rendre si méfiants les uns envers les autres.

Le renouvellement a également eu lieu au niveau des têtes dirigeantes de la série. En effet, avec Angela Kang qui a repris les rênes de The Walking Dead à l’orée de cette saison, nous avons vu un souffle nouveau dans la qualité de l’écriture. En effet, les cinq premiers épisodes ont construit les uns sur les autres avec grand succès ! Pour les trois derniers épisodes de la série, on a eu l’impression d’avoir droit à du remplissage.

Le résumé de la soirée

L’épisode de ce soir alterne entre la recherche de Eugene par Aaron, Jesus et Daryl et de longues séances d’exposition. Negan s’habitue à ses conditions de détention et, même s’il tente de trouver une forme de paix en compagnie de Gabriel, il demeure le même homme aigre et arrogant. Le groupe de Michonne et les cinq arrivent à Hilltop et sont reçus froidement par Tara, qui a repris le leadership en l’absence de Jesus.

DJ (Matt Mangum), Luke (Dan Fogler), Yumiko (Eleanor Matsuura), Kelly (Angel Theory) et Magna (Nadia Hilker) arrivent à Hilltop - The Walking Dead - Saison 9, Épisode 8 - Crédit photo : Gene Page/AMC
DJ (Matt Mangum), Luke (Dan Fogler), Yumiko (Eleanor Matsuura), Kelly (Angel Theory) et Magna (Nadia Hilker) arrivent à Hilltop – The Walking Dead – Saison 9, Épisode 8 – Crédit photo : Gene Page/AMC

Michonne et Carol, quant à elles, semblent heureuses de se retrouver. Cette dernière rentre au Royaume. Henry apprend la forge, puis apprends qu’Enid est en couple avec Alden. Il décide de fêter avec d’autres jeunes de Hilltop. Ils boivent de l’alcool et jouent avec un marcheur, ce que Henry refuse de faire. Il décide plutôt de l’abattre. Malade, il se retrouve dans la prison où son mentor lui sert une leçon d’humilité. Du côté de Negan, on a oublié de verrouiller sa cellule. Le tyran est de nouveau libre comme l’air…

Negan (Jeffrey Dean Morgan) profite de l'inattention de Gabriel pour s'échapper - The Walking Dead - Saison 9, Épisode 8 - Crédit photo : Gene Page/AMC
Negan (Jeffrey Dean Morgan) profite de l’inattention de Gabriel pour s’échapper – The Walking Dead – Saison 9, Épisode 8 – Crédit photo : Gene Page/AMC

Nos trois traqueurs observent une horde tourner en rond, ce qui est complètement inattendu de la part de marcheurs. Une fois partis, la horde se met sur leur piste. Daryl lance un cadran au sol pour les divertir dans une mauvaise direction. Le groupe arrive à une étable dans laquelle Eugene est dissimulé. La horde les a poursuivis jusqu’ici et ils doivent désormais prendre la fuite.

Blessé, Eugene insiste pour rester derrière, mais c’est Daryl qui choisit de prendre le risque. Il échoue à faire dévier la horde de sa trajectoire : visiblement, quelque chose garde la horde sur la piste des survivants. La tempête et la tension montent. Les trois comparses sont pris dans un épais brouillard et se dirigent vers un cimetière comportant des murets. Au moins, ici, ils pourront les prendre en plus petits groupes.

Paul 'Jesus' Rovia ( - Tom Payne) se montre redoutable face à la horde de marcheurs - The Walking Dead - Saison 9, Épisode 8 - Crédit photo : Gene Page/AMC
Paul ‘Jesus’ Rovia ( – Tom Payne) se montre redoutable face à la horde de marcheurs – The Walking Dead – Saison 9, Épisode 8 – Crédit photo : Gene Page/AMC

Aaron aide Eugene à se faufiler à travers une barrière bloquée avec l’aide de Michonne, Magna et Yumiko arrivées en renfort pendant que Jesus combat la horde. Excellent combattant, il ne fait qu’une bouchée des petits groupes qui l’assaillent… jusqu’à ce qu’un marcheur se penche sous son coup pour dégainer une lame qu’il lui plante dans le dos ! « Vous n’êtes pas chez vous, ici. » lui chuchote-t-il à l’oreille, le jetant au sol.

Les survivants accourent, Daryl se joint à la bataille : d’autres marcheurs dégainent des armes à leur tour. Les survivants se débarrassent rapidement d’eux et sont horrifiés de découvrir un homme sous l’un des masques de marcheurs. Les murmures reprennent au dernier moment de l’épisode : « Gardez-les groupés : ils sont pris au piège. ».

Une finale adéquate malgré tout

La partie traque de l’épisode fut très bien construite, un peu à l’image des vieux épisodes de The Walking Dead. Le mystère et la tension étaient palpables jusqu’aux derniers instants et ont permis de construire une excellente finale dans les cinq dernières minutes.

Cependant, l’épisode présente des longueurs situées encore une fois au niveau de l’exposition qui n’en finit plus depuis trois épisodes. Et il en reste à venir, de l’exposition : nous ne savons encore rien de ce qui a divisé les colonies et rendu Michonne si méfiantes.

Il reste encore des éléments intéressants dont les réponses pourraient convaincre les téléspectateurs désertant la série à rester quelques semaines de plus. Qu’est-il arrivé à Côte-Océan ? Que fera Negan avec sa nouvelle liberté ? Quelles sont les motivations de ces Murmureurs enfin révélés ?

Daryl Dixon (Norman Reedus), Michonne (Danai Gurira), Aaron (Ross Marquand) peinent à comprendre comment des marcheurs ont pu s'armer et tuer leur ami Paul 'Jesus' Rovia (Tom Payne) - The Walking Dead - Saison 9, Épisode 8 - Crédit photo : Gene Page/AMC
Daryl Dixon (Norman Reedus), Michonne (Danai Gurira), Aaron (Ross Marquand) peinent à comprendre comment des marcheurs ont pu s’armer et tuer leur ami Paul ‘Jesus’ Rovia (Tom Payne) – The Walking Dead – Saison 9, Épisode 8 – Crédit photo : Gene Page/AMC

Avec des cotes d’écoute parmi les plus basses de son histoire, The Walking Dead doit remonter la pente. L’épisode de ce soir me laisse tiède face à cet objectif. Souhaitons que le retour en hiver permette de ramener les amateurs au bercail. Autrement, la saison 9 pourrait bien être la dernière…

Page officielle de la série sur AMC

À propos de Philippe Girard

Deux choses me définissent: la politique et la culture Geek! Lorsque mes obligations professionnelles me le permettent, j'aime me détendre à faire de la peinture de figurine, compléter beaucoup trop de jeux vidéos pour ma santé physique, suivre quelques séries de trop, ne manquer aucun film de Marvel au cinéma, écrire et animer ma propre partie de Donjons & Dragons, jouer à toutes sortes de jeux de plateau et de cartes, le tout en formant mes deux garçons à suivre papa dans ce merveilleux univers qui est le nôtre! De toutes façons, dormir, c'est pour les faibles! Et au passage, pourquoi ne pas partager cette passion avec d'autres à travers quelques articles? J'dois bien avoir encore quelques minutes de trop quelque part dans mon horaire...

Aussi à voir...

OVERKILL’s The Walking Dead : survivez dans un monde impitoyable

À l’E3 dernier, des vidéos de jouabilité avaient été dévoilés. Honnêtement, j’ai cru avoir affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.