Tales of Arise : Beyond the Dawn – Du contenu additionnel qui ajoute peu

Deux ans après la sortie de l’excellent Tales of Arise, il y a enfin quelque chose pour les fidèles adeptes de la série. Beyond the Dawn se déroule un an après les événements du jeu principal, qui était, en passant, mon coup de cœur de 2021. Donc, qu’est-ce que ce nouveau contenu qui sort deux ans après la sortie du jeu principal ? Tout ce qu’on savait, c’est que les héros font la rencontre d’une jeune fille qui semble être en détresse. Rien d’autre n’était vraiment promis, alors il fallait jouer pour découvrir le reste. À part une expansion à l’histoire, qu’est-ce qu’il y a d’autre ? À quoi on peut s’attendre ? J’avais très hâte de replonger dans ce jeu fantastique et d’expérimenter le nouveau contenu.

  • Studio de développement : Bandai Namco Entertainment
  • Éditeur : Bandai Namco Studios
  • Plateformes disponibles : PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series S/X, PC (Steam)
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 39,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Des conflits qui perdurent et une mystérieuse jeune fille

L’histoire se déroule un an après la fin du jeu Tales of Arise. Donc, avertissement à ceux qui n’auraient pas joué au jeu de base : il y aura forcément quelques divulgâcheurs, mais je vais quand même essayer de me limiter. Alors, après avoir changé le monde en fusionnant les planètes de Dahna et de Rena, les deux civilisations sont forcées à coexister. Évidemment, après tant de conflits entre les deux peuples pendant si longtemps, on ne peut pas s’attendre à ce que tout le monde se tienne par la main et chante des chansons autour d’un feu. Les héros auront donc beaucoup à faire pour réconcilier les deux peuples. Ils tomberont sur une jeune fille qui est chassée hors d’une ville. Vous saurez éventuellement les raisons pour lesquelles elle est reniée par tout le monde. Cette fille se nomme Nazimil et elle cache plusieurs secrets. Les héros vont l’accepter dans leur groupe parce qu’au fond, comme elle, ils sont différents des autres. Mais ils se rendront compte que Nazimil est tellement brisée à l’intérieur qu’il sera très difficile de l’apprivoiser…

Beyond the Dawn

Je n’ai pas été tellement impressionné par l’histoire de Beyond the Dawn. En fait, j’ai plutôt été un peu déçu parce que je dois le divulgâcher pour briser les attentes : non, Nazimil n’est pas un nouveau personnage qu’on peut sélectionner et jouer. Cette jeune fille est le point central de l’histoire, mais en plus, elle ne sera pas toujours là. Il y a un peu de l’inconstance dans l’histoire et on se demande souvent si Nazimil va rester en permanence avec le groupe ou non. Elle a un gros manque de confiance en elle, mais il y a des raisons pour cela. Quand même, on a de la difficulté à s’attacher à elle car elle est tellement distante. C’est un personnage intéressant, mais j’ai presque aimé mieux le conflit entre Dahans et Renans. Il ressemble étrangement à ce qui se passe dans la vraie vie. Mais il y a tout de même un message d’espoir qu’il est possible de coexister.

Beyond the Dawn

Malgré tout, je ne peux dire que cette histoire était vraiment « essentielle ». Ça donne au moins une bonne raison de replonger dans Tales of Arise que j’adore. J’aurais voulu voir Nazimil faire partie de l’équipe. Je souhaitais des nouveaux personnages, des nouveaux coéquipiers. Peut-être qu’il aurait fallu simplement faire une suite. À moins que ce contenu en prépare une ? À suivre… mais sinon, à part l’histoire, y a-t-il du nouveau ?

Quoi de neuf ? Pas grand-chose…

Ce qui m’a le plus étonné dans ce contenu supplémentaire, c’est qu’on est limité dans les espaces qu’on visite. Vous revisiterez quelques endroits sélectionnés du jeu et vous n’aurez pas pleine liberté comme dans le jeu principal. Certaines sections du jeu ont été « coupées », donc on passe plus rapidement d’un territoire à l’autre. On a gardé quelques terrains où des monstres se trouvent, mais ils sont si peu nombreux. Il y a en effet des nouveaux donjons, mais ils ne le sont pas vraiment. Vous vous rappellerez peut-être des « mausoleums », ces donjons de la planète Rena avec des structures avancées en technologie. Il y en aura quelques-uns de plus dans Beyond the Dawn, surtout un majeur à la fin. Mais il n’y a pas de nouveaux lieux à visiter, rien qui va vous faire découvrir un endroit inexploré. C’est dommage car je m’attendais à voir des nouvelles choses dans ce monde et ce n’est pas vraiment arrivé, mis à part le dernier donjon.

Beyond the Dawn

Il y a par contre des nouvelles missions secondaires. Je devrais m’en réjouir, mais la plupart sont très courtes et très simples. Certaines demandent de simplement éliminer un groupe d’ennemis. D’autres vont vous demander d’obtenir un certain nombre de ressources à donner à quelqu’un. Elles ne sont pas trop réfléchies et apportent peu d’intérêt. Par contre, il y a certaines missions secondaires plus intéressantes qui sont concentrées sur chacun des héros. En les complétant, le héros en question aura son attaque d’assistance améliorée en force. Ce sera très pratique contre un certain « boss » en particulier.

De plus, il y a des missions « EX ». À première vue, on pourrait croire que ce sont des missions vraiment spéciales, remplies de défis et de monstres terribles. Ce n’est pas du tout le cas. On se rend compte vite que c’est un complément à l’histoire qui concerne Alphen et Shionne. Alphen veut demander Shionne en mariage et va tenter d’obtenir de l’information un peu partout pour être prêt au moment venu. En finissant le jeu de base, on aurait cru que c’était déjà arrivé, mais il faut croire que ce n’est pas le cas ! Étrange ! Bref, ces moments sont cocasses et mignons, mais n’étaient pas nécessaires puisqu’on sait déjà que tôt ou tard, il y aura des noces.

Beyond the Dawn

À noter que l’histoire peut se compléter en environ 20 heures et le contenu total avec toutes les missions secondaires peut atteindre 30 heures.

On ne recommence pas à zéro mais…

Tous ceux qui débutent une partie dans Beyond the Dawn auront un message qu’il est fortement recommandé d’avoir terminé le jeu principal. Bien sûr, ça va de soi, mais certains pourraient être tentés de sauter le jeu et de jouer ce contenu. Je ne le recommande vraiment pas. Ceux qui ont terminé le jeu doivent penser qu’on garde tout ce qu’on a obtenu dans le jeu principal, n’est-ce pas ? Pas tout à fait, non. Tout le monde débute au niveau 65 avec un équipement sélectionné et une poignée de talents (skills). Donc, pas tous les talents ? Non, mais vous aurez la chance de tous les débloquer. Ça fait donc beaucoup d’attaques, de magie et autres habiletés à obtenir de nouveau. Une chance que le jeu soit un peu plus généreux et vous donne la chance d’en débloquer beaucoup. Par contre, je recommande d’utiliser des recettes pour augmenter les points après les combats pour débloquer les talents encore plus rapidement. Et si vous vous attendez à voir des nouvelles attaques ou des nouveaux talents, il n’y en a pas.

Beyond the Dawn

Évidemment, les ennemis vont commencer au même niveau que vous. Le défi sera plus grand si vous jouez à un niveau de difficulté élevé. Sinon, les seuls moments qui vous donneront du fil à retordre seront les zeugles géants et quelques « boss » vers la fin. Même avec une poignée de talents débloqués au début, vous vous débrouillerez assez bien contre les ennemis. En passant, si vous vous attendez à des nouveaux ennemis, il n’y en a presque pas à part les zeugles géants. On a l’impression de revoir les mêmes bêtes qu’on avait déjà affrontées et c’est un peu décevant. Par contre, je dois dire que la bataille finale est assez épique.

Message aux cuisiniers virtuels : il y aura quelques nouvelles recettes à obtenir dans Beyond the Dawn. Bien sûr, il n’y a pas de quoi à s’exciter, mais je voulais trouver quelque chose de positif à dire.

Est-ce que ça vaut le coût ?

Vous pensez sûrement que je suis très négatif dans ma critique, mais j’ai essayé d’être positif. Seulement, j’ai eu de la difficulté à trouver les bons coups. En fait, le plus grand point positif est que j’ai eu une raison pour rejouer à Tales of Arise. Mais payer 40$ pour du contenu supplémentaire qui apporte peu de nouveau, il faut vraiment aimer le jeu, presque autant que moi. Les plus grands adeptes n’hésiteront sûrement pas à payer et le télécharger. Ceux qui hésitent peuvent soit passer leur tour ou attendre une baisse de prix durant une vente.

Beyond the Dawn

Je suis donc un peu déçu en général car je m’attendais à plus. Par contre, il faut dire que nous, les adeptes, sommes quand même choyés car ce contenu additionnel est un peu arrivé comme une surprise. Malgré tout, j’ai déjà hâte à une suite ou un tout nouveau jeu de la série Tales.

J’aime

  • Ça me donne une bonne raison pour ressortir Tales of Arise de mon armoire ;
  • C’est encore à la base un bon jeu amusant et spectaculaire visuellement.

J’aime moins

  • Pas de nouveaux endroits, pas de nouvelles attaques, pas de nouveaux coéquipiers ;
  • J’ai eu de la difficulté à aimer Nazimil ;
  • Une histoire en dents de scie ;
  • Trop peu de nouveautés pour que ça vaille la peine de payer 40$.

Le contenu additionnel de Tales of Arise – Beyond the Dawn a été acheté par l’auteur. 

Tales of Arise : Beyond the Dawn

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Bon

Du contenu additionnel qui présente un nouveau personnage non-jouable, mais trop peu de nouveautés intéressantes ou essentielles.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Skull and Bones – L’âge d’or de la piraterie comme si vous y étiez (sans le scorbut !)

Je dois mettre les choses au clair dès le départ. Skull and Bones n’est pas Black …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.