Seven Secrets 4 variant
L'action ne prend pas de pause dans Seven Secret #4 (Gracieuseté BOOM! Studios)

Seven Secret #4 : comme un film d’action

Dire que Seven Secrets #4 est un comic book plein d’action serait un euphémisme ! Le scénariste Tom Taylor est en plein contrôle de son intrigue qui commence à se complexifier pour tous les personnages. Ces deux éléments se marient très bien dans un numéro qui a le défaut de sa qualité. Je m’expliquerai plus loin.

Couverture régulière de Seven Secrets #4
Le quatrième volet de la série est rempli d’action. (Gracieuseté BOOM ! Studios)

Récapitulatif

Le premier numéro de Seven Secrets a mis en place les prémisses : sept grands secrets sont placés sous la protection de duos formés d’un gardien et d’un porteur. Le tout est règlementé par un ordre secret. Les secrets doivent demeurer bien protégés : il en va de la sauvegarde du monde.

On découvre Eva et Sigurd, un duo qui doit protéger un tout autre secret, hautement plus personnel : l’existence de leur fils, Caspar. Le chapitre se termine alors que tout espoir semble perdu pour Sigurd.

Ainsi, le deuxième numéro braque les projecteurs sur Caspar. Ce numéro montrait principalement le jeune homme amorcer son entraînement au sein de l’ordre auquel appartiennent ses géniteurs. Le lecteur y découvrait une multitude de personnages qui auront tous un rôle à jouer dans la vie du jeune protagoniste.

Le voile était, de plus, levé sur le poids que vivent Sigurd et Eva de vivre si proche de leur fils sans pouvoir être ses parents à proprement parler. En effet, leur ordre leur interdit ce « privilège ».

Le troisième numéro se penche sur les conséquences de la mort de Sigurd aux mains de Amon, que les lecteurs auront vu dans Seven Secrets #1.

Un poste est à combler aux côtés d’Eva. Après une série d’épreuves (privation de sommeil et de nourriture ainsi que des séances de torture), Caspar obtient le privilège de prendre la place de son père.

Les célébrations sont de courte durée alors qu’une explosion secoue le quartier général.

Le quatrième chapitre reprend l’action à ce moment exact.

Alerte aux divulgâcheurs pour la suite. Si vous n’avez pas encore lu les trois premiers numéros, soyez avertis.

Une page de Seven Secrets #4
Seven Secrets #4 reprend où le numéro précédent s’était arrêté. (Gracieuseté BOOM ! Studios)

De l’action à la tonne dans Seven Secrets #4

Comme on pouvait s’y attendre, Caspar ainsi que les principaux protagonistes ont survécu à l’explosion. Ils doivent cependant faire face à une invasion massive d’assassins à la solde de Amon. Leur but semble clair : s’emparer des secrets protégés par l’ordre.

Le tout va très vite. Les combattants de l’Ordre sont en mesure de faire face à la menace mais le tout n’est, dans le fond, qu’une diversion. En effet, Amon s’est infiltré dans le quartier général, mettant rapidement Canto hors d’état de nuire.

Après ces quelques pages d’action digne du cinéma hollywoodien, Seven Secrets #4 prend une toute autre tournure. En désavantage numérique, Amon, l’antagoniste rappelons-le, obtient une aide inattendue. Autrement, il faisait face à une mort certaine.

Ce sursis lui permet d’expliquer son objectif : la destruction totale des secrets protégés par l’Ordre. Ses motivations, franchement, ne sont pas dénuées de toutes valeurs.

Or son plan semble voué à l’échec à court terme. Néanmoins, il n’a pas dit son dernier mot.

Au-delà de l’action agréable à l’œil, ce numéro permet au lecteur de constater que l’Ordre n’est pas à prendre à la légère. Ses membres sont de véritables combattants et stratèges.

Je vous laisse découvrir de quoi il en retourne.

Une page de Seven Secrets #4
Seven Secrets #4 en apprend aux lecteurs sur des secrets au sein de l’Ordre. (Gracieuseté BOOM ! Studios)

Une lecture vitesse grand V

Je vous disais en entrée de jeu que Seven Secrets #4 a le défaut de ses qualités en vous promettant une explication. La voici. J’adore cette série et ce numéro poursuit en force. Cependant, un numéro axé sur l’action est toujours un peu dénué de texte. Ainsi, le tout se lit très rapidement. Malgré ma prise de notes pour cette critique, je pense avoir terminé le numéro en une dizaine de minutes. Il ne faut pas oublier que le scénario est serré et bien rendu par la mise en scène de Daniele Di Nicuolo. Les deux artisans de Seven Secrets sont tellement efficaces que le lecteur n’a pas à s’attarder sur une page pour bien comprendre ce qui est en jeu.

Est-ce que ça vaut la peine ?

Du côté du scénario, je ne pourrais pas être plus content. La tournure que prend l’intrigue dans Seven Secrets est non seulement inattendue mais aussi pleine de promesses. Tom Taylor a littéralement annoncé qu’il tournait à gauche avant de tourner à droite. La promotion de cette série s’est faite sur la teneur des secrets contenus dans les mallettes, mais le tout est beaucoup plus complexe. Au bénéfice des lecteurs, bien entendu. Les personnages de l’auteur sont hautement humains : ils ont ainsi plusieurs dimensions dont certaines qu’ils aimeraient garder enfouies, cachées… secrètes. Toutefois, tout finit finalement par se savoir. C’est avec cette notion que s’amuse Taylor. Les mallettes ne sont qu’un prétexte.

Je ne peux passer sous silence sa maîtrise habituelle des dialogues, une de ses grandes forces. Il s’en sert autant pour surprendre le lecteur que pour casser la tension à certains moments. Du grand travail.

Daniele Di Nicuolo ne déçoit pas dans Seven Secrets #4, truffé d’action. En fait, je n’ai pu m’empêcher de voir une certaine inspiration des animations japonaises et des mangas dans sa façon de mettre en scène les phases plus rapides. Sa livraison de certaines émotions, surtout chez Amon, semblent provenir des mêmes influences.

Heureusement, je le disais plus haut, le tout est très clair et facile à suivre. Il semble y avoir une forme de symbiose entre le scénariste et l’illustrateur.

Mon verdict : à lire et à poursuivre.

J’aime

  • De l’action qui apporte du poids à l’histoire
  • Une intrigue qui surprend
  • L’équilibre entre l’action et le scénario

J’aime moins

  • Une lecture trop rapide

La copie numérique de Seven Secrets #4 a été fournie par BOOM ! Studios.

Seven Secrets #4

Texte, narration et scénario
Illustration
Impression générale

Vous voulez de l'action ? En v'là

Seven Secrets #4 nous montre ses couleurs avec son action qui permet de faire avancer l'histoire. Or, ce n'est pas tout puisque l'on y constate un bel équilibre avec des dialogues qui enrichissent l'intrigue qui ne cesse de se complexifier.

À propos de Christopher C. Jacques

Aspiré dans la culture geek à l'âge de 12 ans, je suis devenu un vrai de vrai geek. Mes passions dans l'ordre: Star Wars (évidemment), les comics (DC, Marvel, indies), les conventions et les films.

Aussi à voir...

Die ! Die ! Die !

Die ! Die ! Die : que donne la nouvelle série de Robert Kirkman ?

Peu de temps après la conclusion de The Walking Dead, Robert Kirkman était déjà de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.