Sennheiser CX SPORT

Sennheiser CX SPORT – Des écouteurs entraînants

Les Sennheiser CX SPORT sont le dernier gadget que voudra se procurer le geek sportif. Qu’ont-ils à offrir ? C’est ce que je vous laisse découvrir dans mon test.

La prise en main

Tout d’abord, j’ai apprécié l’emballage des écouteurs, très bien conçu, quoi que peu écologique. Les écouteurs sont en effet intégrés dans la boîte à un bloc de mousse recouvert d’un carton.

Contenu de la boîte

  • Écouteurs sans fil avec micro CX SPORT In-Ear Wireless
  • Câble de recharge USB
  • Assortiment d’embouts d’oreille (XS, S, M, L)
  • Ailettes d’oreille (S, M, L)
  • Pince de câble
  • Pochette de transport en néoprène
  • Manuels (Guide de sécurité et Guide de prise en main)

Sont installées par défaut sur les écouteurs les ailettes de taille S et les embouts d’oreille de la même taille. C’est la taille que j’ai utilisée pour la durée du test, après avoir essayé les autres tailles. J’ai trouvé le changement de coussinets d’oreille moins fluide que prévu. J’avais de la difficulté à m’assurer que je les avais bien installés. Il m’est arrivé que le coussinet me reste dans l’oreille alors que l’écouteur en était sorti. J’ai réalisé par la suite que j’avais simplement mal posé l’embout.

J’ai trouvé ma première utilisation des écouteurs assez intuitive. Les écouteurs sont dotés de trois boutons. D’abord, deux pour le volume (+ et -), qui servent à ajuster le volume mais aussi de Précédent/Suivant et au centre, le bouton principal, doté d’un cercle. Celui-ci sert de Lecture/Pause (pour la musique) ou Accepter/Terminer (pour les appels). Sans regarder le manuel d’utilisation, j’ai eu le réflexe d’appuyer quelques secondes sur le bouton du centre pour mettre en fonction les écouteurs. C’était la bonne méthode. Ensuite, me demandant comment les jumeler avec mon téléphone intelligent, j’ai tenté d’enfoncer le même bouton pendant quelques secondes, avec succès. Déjà, les écouteurs étaient prêts à servir.

Des Sennheiser CX SPORT, comment ça sonne ?

Sans être une audiophile invétérée, j’ai l’oreille sensible et bien développée. Ces écouteurs sont conçus pour jouer de la musique pendant un entrainement donc leur but premier n’est pas de remplir vos oreilles du son le plus riche. Ceci résulte apparemment en une quasi-absence de graves. Disons que ceci m’a vite déplu, moi qui aime ressentir la musique avec un minimum de « bass ». Sinon, le son est clair. L’absence de graves tend à s’accentuer plus on monte le volume. À volume assez faible, c’est donc moins perceptible. Lorsqu’on change le volume de la source (notre téléphone intelligent, par exemple) un avertisseur sonore (assez désagréable) se fait entendre et le volume des écouteurs se baisse automatiquement.

Caractéristiques techniques

  • Impédance : 28 ohms (passif), 480 ohms (actif)
  • Profils compatibles : A2DP 1.2, AVRCP 1.4, HSP 1.2, HFP 1.6 – HD Voice (ou plus récent)
  • Réponse en fréquence : 17 – 21,000 Hz
  • Niveau maximal de pression sonore (SPL) : 112 dB (1 kHz/0 dBFS)
  • Distorsion harmonique totale (DHT) : < 0,5 %
  • Type de transducteur : Dynamique
  • Directivité : Omni-directional
  • Codec audio : apt-X ® / apt-X ® LL / AAC / SBC

Design

Au premier regard, on voit qu’il s’agit d’écouteurs de qualité. Une conception originale, avec un jaune-teinté-de-vert et des appliqués argent brillant. Ça plait à l’oeil et ça fait sportif.

Ils ne seront assurément pas un poids pour votre entrainement, puisqu’ils sont ultra-légers (15,07 g). Même s’ils ont un poids plume, ils sont robustes et conçus pour résister à la sueur et aux éclaboussures. Bien sûr, la durabilité est difficile à tester en quelques heures mais les matériaux utilisés pour la conception semblent solides.

Le fait que les écouteurs soient retenus ensemble par le câble qui passe derrière la tête les rend plus sensibles au moindre accrochage, ce qui peut les faire sortir des oreilles. J’avoue que lorsque ça m’arrive, je trouve ça très irritant. Toutefois, ils peuvent aussi être portés le câble en avant. Ceci peut être idéal si on a les cheveux longs et qu’on ne les attache pas.

Sennheiser CX SPORT

Autonomie et utilisation

La pile lithium-ion polymère rechargeable intégrée assure une autonomie de six heures de musique. C’est amplement pour quelques séances d’entraînement sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Lorsque le besoin de la recharge se fait sentir, il est possible de les recharger seulement dix minutes pour avoir une heure d’écoute. Si on veut les recharger complètement, ça ne prend qu’une heure et demie, selon Sennheiser. Ceci me semble plus qu’acceptable et non contraignant.

Les écouteurs ont une portée standard Bluetooth jusqu’à 10 mètres, qui tient bien sa promesse. Ils peuvent être connectés simultanément à deux appareils et en garder en mémoire jusqu’à huit.

Question de personnaliser l’écoute, Sennheiser, en tant que pro du son, procure une application gratuite, CapTune. Celle-ci permet de concevoir le son qui correspond à nos goûts et le sauvegarder dans des profils sonores à utiliser quand bon nous semble. Une belle idée qui complète bien l’utilisation de base des écouteurs, pour les fervents de précision audio.

Conclusion

Les Sennheiser CX SPORT sont à mon avis des écouteurs fiables qui remplissent bien leur mandat. J’ai principalement apprécié leur légèreté et l’impression de liberté que procure la connectivité Bluetooth. Pas de câble à gérer devant soi, c’est génial. En les portant, je les oublie mais je profite pleinement de la musique dans mes oreilles. Leur prix (environ 170$) me refroidirait toutefois un peu pour un éventuel achat ou cadeau. Toutefois, il est semblable à celui de la compétition.

J’aime

  • Leur poids plume
  • La connectivité Bluetooth
  • La recharge rapide
  • La pochette de transport

J’aime moins

  • L’avertisseur sonore de volume
  • Les graves un peu « douces »
  • Le port parfois instable

Page officielle | Amazon

Sennheiser CX SPORT

Design
Durabilité
Son
Pile
Prix

Fiables !

Leur durabilité et leur facilité d'utilisation nous apportent une liberté d'esprit.

User Rating : Be the first one !

À propos de Geneviève Corriveau

Gentille et délicieusement chaotique, un esprit ludique m’habite. Originaire de Montréal, la belle ville de Québec m'a adoptée depuis quelques années. Adepte de jeux de société, j’adore apprendre. Mordue d'informatique, de technologie et de gadgets, je suis une geek intense et passionnée qui aime s'informer et s'amuser.

Aussi à voir...

Survivez à une armée de zombies tout en vous mettant en forme

Vous êtes des amateurs de zombies et vous aimez participer à des courses thématiques. Voici …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *