G-Anime 2018

Notre retour sur le festival G-Anime 2018 à Gatineau !

Du 19 au 21 janvier dernier se déroulait la 10e édition du festival G-Anime. Toutes les activités d’un festival de culture japonaise étaient au rendez-vous : panels, ateliers, mascarade, défilé de mode japonaise, Q&A, salle de jeux et danse du samedi soir. Voici un petit survol de la fin de semaine au G-Anime 2018 !

Activités

En nouveauté pour souligner le 10e anniversaire, les organisateurs ont proposé un bal masqué aux participants. Situé dans une grande salle, le bal semblait ne pas marquer autant l’intérêt des festivaliers. Malheureusement, les musiciens invités ne sont pas restés pour la totalité du bal. Un coin photo et du gâteau étaient sur place au grand plaisir des danseurs, mais il semblerait que les gens ne venaient que pour ça ! Pour une première édition, il y a des points à améliorer, mais la formule de base est présente et les costumadiers aiment toujours une opportunité pour se costumer de façon chic. Si le bal laissait à désirer, la salle de jeux était le contraire ! Il y en avait pour tous les goûts. Autant des jeux sur console que des jeux de table et même des versions géantes de classiques comme Jenga et Kerplunk.

Mon activité préférée est sans doute la mascarade ! C’est toujours impressionnant de voir le talent des costumadiers du Québec et des environs. Mention spéciale au duo père-fille qui a surpris tout le monde avec sa chorégraphie.

 

Les invités du G-Anime 2018

G-Anime 2018 invités
Source : G-Anime

Les grands noms de cette édition faisaient rayonner le cœur des festivaliers de 30 ans et moins ! Le comédien Réal Bossé et l’humoriste François Pérusse débarquaient pour la première fois à Gatineau. Le premier pour parler de sa carrière à la télévision et le second pour promouvoir son Best Ove ! Mon prochain article vous en parlera plus en profondeur, soyez à l’affut. Du côté web, les youtubeurs Luduc, Le jeu, c’est sérieux, The Resellers, Glass Reflexion et la chaîne française Et tout le monde s’en fout. Adéline Chetail était un grand nom du côté du doublage. Elle a fourni les voix françaises pour Zelda dans Breath of the Wild, Mei dans Overwatch et plusieurs personnages des films de Studio Ghibli. La communauté lolita est très présente à Gatineau et plusieurs activités et invités ont rehaussé l’expérience. Notamment, la personnalité web Lovely LorCadney et la designer Kuniko Kato, propriétaire de la marque de vêtements Physical Drop et l’une des fondatrices de la marque Metamorphose Temps de Fille.

Bref, une visite au G-Anime est un incontournable pour bien débuter la saison des festivals ! De grands noms dans un espace plus personnel et plus petit. Restez à l’affut de leur page Facebook pour les dates en 2019 et pour le G-Anime d’été.

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour Catherine. Elle regardait Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokemon et les Power Rangers tandis que ses amies regardaient Ramdam et autres. Lorsqu'elle n'est pas trop occupée à coordonner les communications, Catherine s’adonne au cosplay et participe aux festivals de bandes dessinées et de culture japonaise, une activité qu'elle adore faire depuis 2011. Vous la trouverez sûrement en Power Rangers!

Aussi à voir...

DreamHack Montréal 2018 : maintenant au Stade Olympique

L’événement mondialement connu DreamHack est de retour à Montréal. La ville accueillera l’événement pour une troisième …

Qu'en pensez-vous ?