Red Outpost table

Red Outpost, l’utopie communiste spatiale

Dans un monde légèrement différent du nôtre, l’URSS compétitionne davantage les États-Unis d’Amérique dans la conquête de l’espace du milieu du 20e siècle. Tellement, qu’un de leurs vaisseaux comportant l’équivalent d’une colonie complète s’est perdu en quittant le système solaire. Heureusement, la découverte d’une planète habitable sauve l’équipage et leur permet d’établir une société communiste très loin de la terre. Red Outpost est le jeu qui correspond à cette colonie que vous devez aider à gérer. Le jeu est un mélange de placement d’ouvriers avec de la gestion de ressources et du contrôle de majorité. Rien de neuf, me direz-vous, sauf que les meeples et les ressources appartiennent à tous les joueurs. Alors comment ferez-vous pour vous démarquer et gagner la partie ? Regardons ça ensemble !

  • Auteur : Raman Hryhoryk
  • Illustrateur : Irina Pechenkina et Maxim Suleimanov
  • Éditeurs : Imperial Publishing, Lifestyle Boardgames Ltd
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Durée : 30 à 60 minutes
  • Année : 2019
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Red Outpost boite

Thématique et mécaniques de jeu

Si, au début, vous avez l’impression d’un simple placement d’ouvriers, vous allez rapidement déchanter. Le thème est très imbriqué dans les différentes mécaniques. Chaque aspect de Red Outpost est donc un peu déformé pour l’utopie communiste qu’on y présente.

Premièrement, chaque joueur peut influencer (comprendre ici utiliser) n’importe quel meeple n’ayant pas été utilisé ce tour-ci. Il récolte ensuite les bénéfices de l’action choisie. Il récolte, oui et non. Les différentes ressources vont à l’entrepôt commun, il ne faut pas oublier que vous êtes dans une société communiste. Seul le joueur qui complète une commande, aura un certain bénéfice personnel. Vous voudrez commencer, mais surtout finir ce type d’action pour y gagner les points.

Red Outpost meeples

C’est bien beau de vouloir influencer tout ce monde mais vous devrez les garder également heureux. Si vous pouvez utiliser n’importe quel meeple libre, vous devrez lui attribuer une tâche. Les meeples sont essentiellement des spécialistes, si vous envoyez le pêcheur au champ, il ne sera pas aussi efficace et en plus vous ferez reculer sa piste de bonheur. Comme vous déposez un marqueur de votre couleur à chaque fois que vous influencez un meeple, assurez-vous que son indicateur de bonheur est au positif sinon vous encaisserez les points négatifs. En effet, le joueur ayant le plus influencé un personnage va scorer la piste du bonheur de celui-ci, qu’il soit dans le positif ou le négatif ; faites attention !

Red Outpost influence

Il y a tout de même des actions intéressantes mais aussi, parfois, des actions très payantes pour les ressources qui pourraient beaucoup diminuer le bonheur. Saurez-vous balancer le tout, faire les bons choix et être plus efficace que l’adversaire ?

Rejouabilité

Si à votre première partie de Red Outpost on vous recommande de jouer une partie régulière, donc sans effets spéciaux, je vous recommande de les inclure rapidement. D’abord, selon le moment de la journée, certaines actions ne sont pas disponibles. Aller au bistrot le matin ne semble pas être apprécié par les dirigeants de la colonie. Allez comprendre pourquoi ? D’autres actions seront bloquées à d’autres moments de la journée. Le tout peut aussi être fait de façon aléatoire, vous aurez donc à vous adapter et ne pas suivre les mêmes chemins pour arriver à vos fins. Il est aussi possible d’obtenir des cartes qui vous donneront des pouvoirs asymétriques. Les cartes personnages vous donneront une habileté différente si vous utilisez le meeple correspondant et les cartes lieux une habileté différente lors de la visite dudit lieu. De quoi vous divertir !

Production

La production de Red Outpost n’est pas luxueuse, à moins d’avoir une version Kickstarter (la Comrade Edition) évidemment, mais fait très bien l’affaire. Des cubes plutôt que des formes plus significatives et évocatrices  pour les ressources. C’est toujours bien quand un poisson ressemble à un poisson plutôt qu’à un cube bleu. Mais bref, ça ne change pas grand-chose au plaisir que vous aurez de découvrir ce jeu un peu étrange.

Red Outpost plateau

En guise de conclusion

J’aimerais comparer ce jeu à un autre pour vous donner une meilleure idée mais je n’y arrive pas. Red Outpost est un placement d’ouvriers, c’est de la gestion de ressources et c’est du contrôle de territoire/influence mais fait d’une façon très différente. Si le livret de règles est un peu difficile à comprendre, vous trouverez des aides de jeu et une version française des règles sur BGG. De mon côté, j’ai pris une chance avec ce jeu et je ne l’ai pas regretté, et ce, même si le contrôle de territoire/influence est de loin ma mécanique de jeu la moins aimée. Il a l’avantage de se jouer entre 30 et 60 minutes et d’offrir une expérience très intéressante. C’est une nouvelle tendance, des jeux moins longs mais dont l’expérience s’apparente aux plus gros jeux ; je ne peux qu’approuver !

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

New York Zoo, un autre jeu de polyominos signé Uwe Rosenberg

Chers concepteurs, vous êtes conviés au New York Zoo afin de démontrer vos talents en …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.