Concours

MIT crée le robot-poisson SoFi pour étudier les vrais poissons !

Une nouvelle méthode scientifique a été créée pour étudier la vie marine ! Les ingénieurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont construit un robot-poisson au nom de SoFi. SoFi ou Soft Robotic Fish permettra l’étude des créatures marines sans trop d’intervention humaine. Selon Robert Katzschmann, candidat au doctorat sur le projet, c’est le premier robot-poisson capable de nager librement sur une longue période. En effet, pendant les premiers tests, SoFi a été capable de nager pendant 40 minutes. Le robot a même descendu jusqu’à 50 pieds sous la surface de l’eau.

Le petit fonctionnement de SoFi

Fait en silicone, le robot peut contrôler lui-même sa flottabilité. Il peut aisément contourner des obstacles et prendre des photos et vidéos en haute résolution…. Avec une lentille fish-eye, bien sûr ! Tous les éléments électroniques se situent dans la tête du poisson. Fait étonnant, c’est une pile en lithium comme celles retrouvées dans les téléphones intelligents qui alimente la propulsion. Les scientifiques espèrent utiliser le robot-poisson pour étudier des plans d’eau encore vierges d’exploration humaine et surveiller l’écosystème. Pour pousser encore davantage l’aspect geek de ce projet, le robot est contrôlé avec une manette de Super Nintendo !

L’invention au profit de l’écosystème

Ce type d’invention devient de plus en plus important de nos jours. Avec des populations animales en décroissance causé par plusieurs facteurs, il est important de garder un oeil sur la nature. On peut penser notamment à l’application mobile WildScan qui permet aux agents de la faune d’identifier des espèces chassées illégalement. Très présent en Asie, le trafic animal ne cesse de faire des ravages. WildScan contient des photos et des informations critiques sur plus de 280 espèces menacées d’extinction et produits fauniques illégaux couramment introduits dans toute l’Asie du Sud-Est. Pour connaître d’autres moyens pour aider l’espèce animal, allez consulter le site de la World Wildlife Foundation. 

Source : MIT News

À propos de Catherine Ruscigno

La passion pour la culture geek a commencé très tôt pour Catherine. Elle regardait Medabots, Digimon, Sailor Moon, Pokemon et les Power Rangers tandis que ses amies regardaient Ramdam et autres. Lorsqu'elle n'est pas trop occupée à gérer des banques d'images, Catherine fait de l'aïkido, s’adonne au cosplay et participe aux festivals de bandes dessinées et de culture japonaise, une activité qu'elle adore faire depuis 2011. Vous la trouverez sûrement en Power Rangers!

Aussi à voir...

Multi-kit Nintendo Labo

Nintendo et Actua s’unissent pour une bonne cause !

Vous connaissez Nintendo ? Sûrement. La Switch et Nintendo Labo ? Et Actua ? Pour ce dernier, je …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.