Minecraft : Story Mode – Partez à l’aventure dans l’univers Minecraft

Depuis quelques années, Minecraft est un des jeux les plus populaires autant pour les jeunes que les plus vieux. Bien que je voie sans contredit la valeur du jeu, j’ai de la misère à accrocher. Je comprends l’attrait de construire des choses, mais ce que je préfère c’est les jeux qui m’offrent une histoire et des personnages intéressants. Telltale Games avait réussi un tour de maître avec la série Borderlands, une autre série où l’histoire était plutôt secondaire. Voyons voir si elle a réussi un autre coup de circuit avec Minecraft : Story Mode qui vient juste d’arriver sur la Nintendo Switch.

  • Studio de production : Telltale Games
  • Éditeur : Telltale Games
  • Plate-forme : iPad, Switch, Steam, Xbox One et PS4 (version Switch essayée)
  • Multijoueur : Non
  • Site officiel

Un mode histoire assez réussi

Minecraft: Story Mode

Je n’aime pas vraiment dévoiler les divulgâcheurs quand je fais une critique. Autant que possible, je m’en tiens aux éléments en surface pour vous donner une idée et que vous puissiez expérimenter le jeu par vous-même. De toute façon, les choix que vous faites influencent le jeu alors votre expérience ne sera pas la même que la mienne.

Revenons à nos moutons. L’histoire nous transpose ici dans le rôle de Jesse. Une importante nouveauté pour un jeu de Telltale Games est la possibilité de modifier le genre de Jesse ainsi que son apparence. Ça cadre vraiment bien dans l’univers de Minecraft. Votre personnage, son cochon Reuben et ses amis Olivia et Axel veulent remporter un concours de construction à la convention Endercon pour épater la galerie. Vous ferez la rencontre d’une bande de jeunes voyous qui pensent être meilleurs que vous et qui comptent bien remporter le concours.

Ai-je besoin de spécifier que les choses ne se passent pas comme prévu ? S’il y a bien une chose que je me rappelle de mes cours de français du secondaire et du cégep est que toute bonne histoire doit avoir un élément perturbateur ! Après ce récit, vous serez plongé dans une quête à travers différents mondes typiquement « Minecraftiens » pour retrouver certains des plus grands héros de l’histoire.

 

Autant pour les néophytes que les amateurs

Minecraft: Story Mode

Quand on adapte une franchise, on doit réussir à garder les éléments qui en ont fait son succès. Lorsque le succès a été atteint avec un jeu où on doit construire des choses, se battre et survivre, ça risque d’être plus complexe de le transformer en jeu d’aventure.

Et pourtant, ce que Telltale Games a le mieux réussi, c’est qu’on y retrouve tous ces éléments. Dans certaines scènes, vous devrez vous battre avec votre épée contre des zombies comme si on se trouvait dans le vrai jeu. Pour bien accommoder le style de jeu et pour ne pas avoir à trop modifier leur moteur de jeu, les contrôles sont grandement simplifiés, pour ne pas dire minimaux. Malgré tout, c’est adéquat.

La construction est automatisée et vous n’aurez pas la liberté de faire ce que vous voulez comme dans le jeu original, mais le clin d’œil est présent malgré tout. Même la table de création (crafting table) fait son apparition dans le jeu.

Côté visuel, c’est bien fait. Bon, avouons que ce style n’est pas le plus difficile à répliquer, sauf qu’on apprécie l’attention au détail. Si je me fie à ma fille amatrice de Minecraft, c’est vraiment très fidèle à l’univers sur toutes ces facettes.

 Minecraft: Story Mode

 

Ceux ici qui ont joué à un jeu de Telltale Games se sentiront en terrain connu. Les contrôles sont les mêmes auxquels vous êtes habitués et le jeu se modifie selon les décisions que vous prenez. Puisque le jeu a été adapté aux tablettes, les concepteurs ont eu la bonne idée d’inclure la possibilité d’utiliser l’écran tactile de la Nintendo Switch.

Le récit ne révolutionne rien, mais c’est amusant. Son argument de vente le plus intéressant est que les plus jeunes pourront y trouver leur compte, puisqu’on est loin des décisions crève-cœur de séries plus adultes comme The Walking Dead. Tout ici est bon enfant sans pour autant être bébé. Ma fille de 12 ans qui aime Minecraft depuis des années a adoré faire le jeu et elle attend le second chapitre avec impatience. Même un adulte comme moi, qui n’aime pas particulièrement la franchise, y a trouvé son compte. Le jeu est assez drôle, les personnages sont attachants et l’histoire est assez bien racontée qu’elle a su garder mon attention. Prenez note que le jeu ne propose aucune version française des voix, mais vous avez la possibilité de mettre les sous-titres en français.

Si j’avais un reproche à faire, c’est que j’aimerais que Telltale Games mette à jour son moteur de jeu. Plus le temps avance et plus il commence à montrer son âge. C’était une bonne idée d’inclure la possibilité d’utiliser l’écran tactile plutôt que les manettes, mais ce n’est pas assez. Les contrôles auraient besoin d’un peu de travail et parfois j’avais quand même plus l’impression d’être dans un film interactif qu’un jeu. Est-ce que c’est la fin du monde ? Non. Est-ce que le jeu est moins bon à cause de ça ? Vraiment pas. C’est simplement un désir.

La première saison de Minecraft : Story Mode est disponible en version complète sur la Nintendo Switch avec les quelques chapitres supplémentaires. Mon petit doigt me dit que la saison deux ne devrait pas tarder non plus.

Site officiel du jeu

Geekbecois a testé Minecraft : Story Mode sur Nintendo Switch grâce à un code de téléchargement fourni par l’éditeur.

Minecraft : Story Mode

Graphismes
Son
Jouabilité
Innovation
Plaisir

Bon jeu sans éclat

User Rating : 5 ( 1 votes)

À propos de Christian Jarry

Passionné de techno, de photo et de jeux vidéo, je peux m’entretenir à propos de ces sujets pendant des heures. Jamais fanatique, toujours posé, j’aime donner mon opinion, mais je suis toujours ouvert aux idées et suggestions des autres.

Aussi à voir...

star wars rebellion

Star Wars : Rebellion – L’ultime jeu de Star Wars

Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais le 15 décembre, c’est la sortie d’une petite …

Qu'en pensez-vous ?