Lundi bleu: quels films coupables peut-on visionner pour se remonter le moral?

Lundi bleu : Les Québécois ont leurs films précis pour se remonter le moral

Le Lundi bleu tomberait cette année ce lundi 16 janvier. Non, il n’y a pas vraiment de « Lundi bleu » au sens objectif d’une journée précise de l’année lors de laquelle les gens regardent plus leurs pieds qu’à l’habitude, mais il y a vraisemblablement une période vague de l’année où les gens ont un peu moins d’entrain, disons. Il s’agit juste de rendre justice au phénomène de déprime hivernale à une date quelconque et changeante d’une année à l’autre, toujours un lundi (remarquez que ce dernier aspect fait du sens). Ça tourne nécessairement plus autour du mois de janvier que pendant juin, probablement. Il y a des choses qu’on peut faire pour ça. Des sports d’hiver? De bons repas réconfortants patiemment cuisinés? La lecture d’un bon livre? Une partie de Super Smash Bros.?

Plus facile encore: un vieux plaisir coupable du 7e art

À l’occasion de ce Lundi bleu, Cineplex dévoile les résultats d’une étude sur les films que les Canadiens et Québécois sont gênés d’aimer, parmi autre chose. Nos plaisirs coupables, en d’autres mots, les films qu’on adore regarder et garder pour soi. Le lien dans tout cela? Il est à parier que ce type de film est bien plus efficace pour ressortir de l’hibernation votre plus beau sourire.

Le sondage pour Cineplex mené en début décembre auprès de 1000 répondants a pris le pouls de la population canadienne en cette matière. Or, certains titres bien connus se démarquent. Voici un infographique résumant les principales trouvailles de l’étude de Cineplex.

Le sondage Lundi bleu de Cineplex a été mené auprès de 1000 répondants représentant la population canadienne puis québécoise.

En effet, il y a de bonnes chances qu’un de vos grands plaisirs coupables soit Legally Blonde, Dumb & Dumber, Mamma Mia! ou Magic Mike. Avouez-le donc, c’est le moment. Au Canada, les trois premiers titres ont la faveur de 22%, 19% et 16% des répondants, respectivement.

Si vous êtes un homme, les deux premiers titres risquent toujours de faire partie de vos choix, en plus de Spaceballs. Plus encore, Legally Blonde se démarque autant chez les hommes que les femmes, les milléniaux et les aînés.

Visionner un film pour se remonter le moral… ou pas?

L’étude de Cineplex révèle aussi que le visionnement d’un film remonte le moral de près de trois répondants sur quatre (73%). Pas tellement étonnant, mais cela veut dire qu’une personne sur quatre soutire je-ne-sais-quoi de l’expérience.

À ce sujet, on a aussi sondé les répondants sur les films qu’ils préfèrent pour pleurer un brin, lorsque cela s’avère nécessaire. À ce sujet, c’est le Jack de Titanic (21%) qui comble le mieux le besoin. Au Canada, on s’attriste délibérément avec The Notebook (14%), Old Yeller (14%) ou Marley & Me (13%). Au Québec, on pleure tout autant Jack, mais on a un faible pour La vie est belle, qui arrive second au classement.

Ailleurs, il apparaît que nos distants compatriotes de la Colombie-Britannique apprécient deux fois plus Face/Off. Pareillement, le foyer canadien des amateurs du film Anaconda se trouverait au Manitoba et en Saskatchewan (quatre fois plus).

Il est facile de constater que plusieurs de ces œuvres ne sont pas très jeunes. Un peu comme vos vieilles pantoufles.

Source: Cineplex

À propos de Steve Carufel

À la recherche d'un terme désignant à la fois le geek, le hipster, le vieux jeu et l'intello (suggestions acceptées), je peux entre-temps vous confier que vous m'aurez plus souvent qu'autrement avec le jeu en multi, les événements geeks, la science-fiction et le récit historique, l'art graphique et les pièces musicales de jeux vidéo remixées.

Aussi à voir...

Fantasia, le Festival international de films de genre, est de retour!

Ça y est, la programmation officielle du Festival international de films Fantasia est enfin sortie! …

Qu'en penses-tu ?