Immortals Fenyx Rising – Une aventure haute en couleurs en Grèce antique !

Le studio d’Ubisoft implanté dans la belle ville de Québec est devenu un joueur sérieux avec la sortie de Assassin’s Creed Odyssey en 2018, un jeu qui a connu un énorme succès critique et commercial. Deux ans plus tard, les développeurs nous invitent à retourner en Grèce antique pour une nouvelle aventure, cette fois-ci inspirée de la mythologie plutôt que d’un contexte historique avec Immortals Fenyx Rising. Ce jeu d’action et d’aventure est un voyage dans une contrée magnifique et débordante d’activités. Si la jouabilité n’est pas très originale, il reste que les dizaines d’heures passées en compagnie de Zeus, d’Hermès et le reste du panthéon de l’Olympe en valait largement l’investissement.

  • Studio de développement : Ubisoft Québec
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S/X, Nintendo Switch, Stadia et PC
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : T
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel
  • Page Epic Games Store

Tout n’est pas rose sur l’Île des Dieux. Typhon, un être maléfique qui a combattu aux côtés des Titans et qui était emprisonné sous une montagne depuis des millénaires mène une campagne de destruction contre les habitants du Mont Olympe. La plupart des dieux ont fui devant la menace et les rares qui ont osé monter une défense ont vu leur essence être volée et leur corps transformé l’une en arbre, l’autre en poulet. Les quelques héros du monde des humains qui leur servaient d’alliés comme Achilles et Héraclès ont été corrompus et ont rejoint le côté du mal. Seul Zeus est encore libre de ses mouvements, mais il ne peut combattre Typhon et ses troupes seul. Il demande alors l’aide de Prométhée, le héros qui avait volé le feu pour le donner aux mortels et qui est depuis soumis à une cruelle punition pour l’éternité. Ce dernier décide donc de raconter l’histoire de Fényx, un mortel qui représente leur seul espoir.

Fenyx devra affronter plusieurs créatures toutes droits sorties des livres sur la mythologie grecque
Lors de son périple sur l’Île des Dieux, Fényx aura à faire face à de nombreux ennemis tout droit sortis des livres sur la mythologie grecque

Fényx, le dernier rempart de l’humanité et des dieux contre le chaos

Le joueur incarne le rôle de Fényx, qui peut être un homme ou une femme, quoique le choix par défaut et la majorité du matériel publicitaire mettent en vedette une héroïne. Ce choix n’est qu’esthétique et pour faciliter l’écriture de cet article, l’option féminine sera choisie. Fényx est une fine guerrière qui sait manier l’épée, la hache et l’arc mieux que quiconque. Ces trois types d’armes représentent les archétypes d’attaques rapides mais faibles, d’attaques puissantes et lentes et celles à distance. Cependant, le joueur devra balancer son utilisation des trois armes car certains ennemis sont résistants, voir immunisés contre certaines. Au cours de son aventure, Fényx mettra la main sur différentes pièces d’équipement qui ont chacune un avantage unique, ce qui rend chacune d’entre elles utiles jusqu’à un certain point. Il n’y a pas vraiment d’armes toutes puissantes qui rendent les autres obsolètes, chacune peut briller au bon moment. Les types d’armure ont également leurs forces et influencent le look du personnage.

Planer avec ses ailes ne devient jamais monotone quand l'environnement à découvrir est aussi beau!
Équipez vos ailes et laissez-vous planer dans un univers riche en couleurs et en contenu

Tous ceux qui auront joué à l’excellent The Legend of Zelda : Breath of the Wild auront une sérieuse impression de déjà vu en pénétrant dans le monde d’Immortals Fenyx Rising. Le jeu s’en inspire énormément au niveau esthétique avec ses graphiques de style « cell-shading » aux couleurs éclatantes, ses décors pittoresques et la façon qu’ont les ennemis de disparaître dans un nuage de fumée une fois vaincus. Immortals emprunte aussi à Breath of the Wild au niveau de la jouabilité avec des donjons qui rappellent les défis dans les chapelles, qui se déroulent ici dans le monde sous-terrain de Tartaros. Compléter ces donjons rapportera de l’équipement et des ressources pour améliorer les capacités de Fényx, comme sa vitalité et son endurance. Parlant de cette dernière, elle aussi semble tout droit sortie de Breath of the Wild alors que certaines activités la drainent, comme escalader une falaise. Malgré tout, le jeu conserve tout de même son identité, mais on peut deviner que plusieurs membres de la production doivent être des amateurs de la franchise de Nintendo.

Un voyage en terrain connu

En plus de se dérouler dans un contexte historique similaire, Immortals emprunte aussi pas mal d’éléments de jouabilité à Assassin’s Creed Odyssey. Le système de combat y est très similaire, on peut attaquer ses ennemis de front ou faire preuve de furtivité pour un bonus aux dommages et l’option de focus sur un ennemi est identique. Les ennemis sont plus variés par contre et s’inspirent de plusieurs créatures de la mythologie grecque comme le minotaure et les harpies. Les mercenaires d’Odyssey sont ici les héros corrompus qui traquent le héros sans relâche et les lieutenants de Typhon qui font tous partie de la mythologie comme le Lion de Némée ou la Méduse.

Résoudre un puzzle offre un peu de répit des combats incessants
Le jeu contient de nombreux puzzles à résoudre comme ici recréer une image grâce à des blocs coulissants

Manier l’épée et l’arc, c’est bien beau, mais Immortals demandera aussi l’aide des cellules grises du joueur, car le jeu regorge de puzzles à compléter. Ces derniers sont variés, comme refaire un casse-tête composé de pièces à faire glisser pour recréer une image, ou celui qui demande au joueur de trouver des balles dans l’environnement et les combiner pour former l’image d’une constellation. Ces activités sont pour la plupart optionnelles, mais les récompenses qu’elles fournissent valent le détour, en plus de varier l’expérience de jeu. Les donjons se déroulant dans la dimension de Tartaros sont aussi les bienvenus et plusieurs mettront les méninges à rude épreuve par leur complexité, surtout si l’on souhaite obtenir tous leurs trésors. L’objectif final est de restaurer l’essence des quatre dieux qui ont osé défier Typhon et obtenir leurs bénédictions, des pouvoirs surhumains qui viendront en aide à Fényx dans son affrontement final. En chemin, elle pourra aussi compléter des tâches fournies par le dieu Hermès, échanger des pièces contre des habiletés supplémentaires et améliorer son équipement et ses aptitudes.

L’expérience du jeu est très agréable grâce à ses graphiques qui sont tout simplement magnifiques, que l’ont soit au niveau du sol ou en planant gracieusement grâce à nos ailes. Celles-ci permettent de survivre à de hautes chutes et à atteindre des sections du jeu plus facilement, si l’on investit dans l’habileté qui permet de planer plus rapidement. Cependant, là où le jeu brille le plus est lorsqu’on arrive au sommet d’une des statues des dieux et que l’on a une vue à 360 degrés sur l’île. L’ensemble de la zone de jeu y est dévoilée dans tous ses détails et c’est toujours un plaisir de s’arrêter et d’admirer le paysage. Le jeu est aussi optimisé pour bénéficier des capacités des consoles de nouvelle génération et l’expérience sur la Xbox Series X est sublime, avec des graphiques en résolution 4K et l’option de reprendre le jeu à tout moment avec Quick Resume. Le côté sonore n’est pas en reste avec une trame sonore qui accompagne merveilleusement bien l’action à l’écran et une distribution d’acteurs qui font du très bon travail. En particulier, les acteurs qui personnifient Prométhée et Zeus sont hilarants dans leur façon de raconter l’histoire, le premier souhaitant raconter l’histoire le plus sérieusement possible alors que l’autre y va de ses commentaires souvent absurdes.

Compléter les énigmes dans la dimension de Tartaros vous donnera des trésors qui seront d'une aide précieuse
Les donjons du jeu, qui se déroulent dans la dimension de Tartaros, rappellent les chapelles dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Le seul bémol à l’expérience de jeu est ce sentiment de déjà vu, car malgré la beauté de ses graphiques et l’excitation de sa jouabilité, Immortals Fenyx Rising emprunte énormément à d’autres jeux, surtout Breath of the Wild et Odyssey. Tellement que parfois ça vient affecter l’expérience de jeu alors que l’on prononce « Hey, ça ressemble à telle ou telle chose dans Zelda ! ». Un peu plus d’originalité aurait été la bienvenue, mais c’est un désagrément qui ne vient nullement affecter mon enthousiasme à recommander le jeu.

En conclusion, Immortals Fenyx Rising est une superbe entrée dans une toute nouvelle franchise à qui l’on souhaite beaucoup de succès. Il saura plaire aux amateurs de jeu d’action et d’aventure, en plus d’être grandement apprécié par les adeptes de mythologie grecque.

Vous voulez en savoir plus sur Immortals Fenyx Rising ? Consultez notre entrevue avec les créateurs du jeu.

La copie de Immortals Fenyx Rising pour cette critique a été fournie par Ubisoft.

Immortals Fenyx Rising

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une aventure toute en beauté !

Immortals Fenyx Rising emporte le joueur dans un voyage magnifique avec une jouabilité familière.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Indoorlands_Titre

Indoorlands en accès anticipé : il faut aimer décorer

Quand nous nous retrouvons face à un jeu vidéo qui est un simulateur de création …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.