Assassin’s Creed Odyssey – Un voyage qui vaut la peine d’être fait !

La franchise Assassin’s Creed du studio Ubisoft a connu de nombreux hauts et bas depuis son lancement en 2007. Après le désastre technique de Unity en 2014 et les ventes décevantes de Syndicate en 2015, le studio avait alors décidé de mettre la série en veille pour une année complète, question de la revitaliser. Le résultat fut Origins, sorti l’an dernier (notre critique). Le jeu a reçu un accueil très favorable de la part de la critique et du public qui ont salué ses améliorations au niveau de la jouabilité et son monde ouvert magnifique. Cette année, Odyssey capitalise sur les éléments les plus appréciés d’Origins tout en y ajoutant une solide dose de nouveautés.

  • Studio de développement : Ubisoft Québec
  • Éditeur : Ubisoft
  • Cote ESRB : M
  • Plateforme de test : Xbox One S (également disponible sur PS4 et PC)
  • Prix : 79,99$ (édition standard), 139,99$ (édition Gold – inclut la passe de saison)
  • Site officiel

Assassin’s Creed Odyssey se déroule environ 400 ans avant les événements d’Origins. L’action se déplace de l’autre côté de la mer Méditerranée, en Grèce antique, à l’époque des Guerres du Péloponnèse. C’est une période trouble où la région est déchirée par un conflit entre les villes d’Athènes et de Sparte. Le joueur a pour la première fois le choix entre deux personnages à incarner, Alexios et Kassandra, qui sont tous les deux descendants du légendaire roi de Sparte Leonidas. Ce dernier était parvenu, à la tête de ses 300 guerriers, à contenir la vaste armée du roi de Perse Xerxès et sauver la Grèce. Au cours du jeu, le personnage principal aura à voyager à travers la Grèce dans une épopée familiale qui mêlera trahison, loyauté et conflit.

Le combat dans Odyssey est rapide, fluide et souvent brutal
Plusieurs habiletés sont déverrouillables au cours du jeu, comme ce puissant coup de pied.

Un système de combat fluide et personnalisable

Au niveau de la jouabilité, Odyssey se base sur le même système qu’Origins, tout en introduisant plusieurs nouveautés. Les habiletés séparées encore une fois entre les catégories Chasseur, Guerrier et Assassin, ont toutefois beaucoup plus d’impact. Alors que dans Origins, la majorité d’entre elles offraient surtout des avantages passifs, tels qu’un pourcentage supplémentaire aux dommages, dans Odyssey elles peuvent être presque toujours utilisées dans les séquences de jeu. Par exemple, une des habiletés de la catégorie Guerrier octroie au joueur un puissant coup de pied qui peut déstabiliser un adversaire et même le projeter en bas d’une falaise. Les habiletés du chasseur influencent presque toutes le combat à l’arc et permet, par exemple, de contrôler la trajectoire d’une flèche. Enfin, les habiletés de l’Assassin permettent au joueur de se déplacer silencieusement et infliger des blessures sévères ou la mort immédiate si le joueur parvient à éviter de se faire détecter.

Au cours de la partie, le joueur mettra la main sur de nombreuses pièces d’équipement. Les armes sont divisées en plusieurs catégories comme les épées, qui sont rapides mais infligent des dommages mineurs, de lourdes masses, lentes mais dévastatrices, et des lances qui offrent un équilibre entre vitesse et puissance. Certaines armes sont plus efficaces contre certains types d’ennemis. Ces derniers varient de simples brigands, à des capitaines d’armée lourdement armés, des bêtes féroces et même certaines créatures toutes droit sorties de la mythologie grecque. Le combat est une partie intégrante du jeu, beaucoup plus que dans les jeux précédents de la franchise (à l’exception d’Origins).

Alexios et Kassandra sont frère et soeur, mais leur histoire est presque identique
Pour la première fois dans l’histoire de la franchise, le jeu offre un choix de personnage à incarner.

Une nouveauté dans la série Assassin’s Creed est le conflit qui fait rage entre les deux cité-états en arrière plan. Le joueur aura l’occasion de choisir un côté à soutenir, ce qui ouvrira des possibilités pour des quêtes secondaires. Certaines régions sont sous le contrôle d’un des deux camps et, si le joueur le souhaite, il peut aider ses alliés en détruisant des ressources, en combattant des soldats ennemis et finalement en assassinant le leader de la partie adverse. Cela déclenchera une vaste bataille entre les deux armées où des dizaines de personnages s’affronteront. Le personnage principal devra mettre à mort un certain nombre de soldats et d’officiers ennemis s’il souhaite remporter la bataille. Compléter ces chapitres est optionnel et ne fait pas avancer l’histoire principale, mais peut rapporter des pièces d’équipement de haute qualité.

Larguez les amarres et fendez les flots !

Les amateurs de Black Flag, un des titres les plus appréciés de la franchise, seront heureux d’apprendre que les batailles navales sont de retour dans Odyssey. Au lieu d’être à la barre d’un galion pirate, c’est à bord d’une galère de l’Antiquité que le joueur ira chercher la gloire. Les combats en mer se pratiquent sensiblement de la même manière que ceux dans Black Flag et Rogue, à l’exception que le joueur dispose maintenant d’une équipe de rameurs qui permettent au navire de prendre de la vitesse rapidement pour un court laps de temps. Cela permet à la galère du joueur d’éperonner un navire ennemi, et si ce dernier est suffisamment endommagé, de le fendre en deux. Il est également possible à nouveau d’améliorer sa galère en la rendant plus résistante ou en augmentant son potentiel offensif, en autant que le joueur dispose des ressources naturelles et financières nécessaires.

Vous aurez à affronter non seulement des hommes et des bêtes, mais aussi des créatures mythiques
Odyssey inclut certaines créatures de la mythologie grecque, comme la terrifiante Méduse.

Graphiquement, le jeu utilise le même engin graphique qu’Origins, ce qui donne des personnages très détaillés et de vastes environnements. La Grèce antique est reproduite avec un souci du détail exceptionnel, tant au niveau de l’architecture que de la nature. Les plaines et les collines sont peuplées de nombreux troupeaux d’animaux et les étendues d’eau sont riches en algues et poissons. Lors des cinématiques, les personnages sont bien détaillés et sont animés avec soin. Cependant, j’ai rencontré à deux ou trois reprises des bogues graphiques, tels qu’un cheval qui se déplace à environ un mètre du sol et deux ennemis qui se fondaient si bien dans l’environnement qu’ils avaient tous les deux un buisson à l’intérieur du corps. Ces désagréments étaient mineurs et prévisibles dans un jeu de cette taille. Malgré le niveau de détail des graphiques, le jeu est parvenu à maintenir une fluidité constante.

Du côté du son, le jeu est supporté par des acteurs professionnels qui font, pour la plupart, un très bon travail. Je dois souligner l’actrice qui incarne Kassandra qui passe aisément d’une émotion à l’autre. Certaines performances pour les personnages non-joueurs laissent à désirer, mais elles sont largement minoritaires. La trame sonore du jeu est excellente et nous plonge aisément dans la période historique.

Maniez une galère est très différent des navires dans Black Flag, mais c'est tout aussi amusant
Les batailles navales font un retour dans Odyssey. Montez à bord de votre galère et partez à la conquête des flots.

Assassin’s Creed Odyssey s’éloigne encore plus du style des premiers jeux de la franchise et se rapproche plus des jeux de rôle à monde ouvert récents, en particulier The Witcher 3. Les notifications sur la carte et le nouveau système de conversation lors des cinématiques sont pratiquement calqués sur ceux de cet excellent jeu, ce qui n’est pas un reproche. Par contre, si vous êtes un amateur des titres classiques de la franchise, tels qu’Assassin’s Creed II et Brotherhood, vous serez peut-être un peu déçu du nouveau style de jeu. Je vous recommande tout de même de tenter l’expérience. Odyssey est un excellent titre, tant au niveau de la série Assassin’s Creed, qu’à celui des jeux de rôle et d’aventure.

Assassin's Creed Odyssey

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Excellent !

Odyssey capitalise sur les systèmes établis dans l'excellent Origins, tout en y ajoutant une solide dose de contenu et en fait un des meilleurs titres de la franchise.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Sniper Elite 4 : téléportons-nous à la guerre !

Italie, 1943, Seconde Guerre mondiale. Voici où nous nous retrouvons dès que nous appuyons sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *