Essai du portable de jeu HP OMEN 17 – Quand puissance rime avec élégance

Il y a presque deux ans, j’ai décidé de laisser tomber les ordinateurs de bureau de type tour pour ma plateforme de jeu PC et ainsi opter pour un ordinateur portatif (lire mes impressions). Malgré que plusieurs m’aient déconseillé d’aller de l’avant avec cette option, sous prétexte qu’un portable ne pourrait jamais égaliser un PC de bureau en termes de puissance, leurs arguments étaient valables, mais un portable a des avantages qu’une tour ne peut avoir, surtout au niveau de l’espace et les possibilités de déplacement. De plus, les manufacturiers ont lancé plusieurs séries d’ordinateurs portatifs équipés de cartes vidéo performantes et de composantes qui en font des options de choix pour les joueurs. Étant très satisfait de mon achat, j’étais curieux de découvrir si j’avais été seulement chanceux ou si d’autres fabricants offraient des expériences similaires. C’est donc avec excitation que j’ai eu l’opportunité de tester le HP OMEN 17, un ordinateur portatif exclusivement conçu pour le jeu. Après quelques semaines à mettre l’appareil au défi avec plusieurs jeux exigeants, j’ai le plaisir de vous confirmer qu’il a su fournir une expérience plus que satisfaisante.

Les images fournies par l'écran du portable sont claires et les couleurs sont époustouflantes
J’ai l’habitude de choisir mon fond d’écran, mais celui par défaut sur le HP OMEN 17 est magnifique !
  • Modèle : HP OMEN 17-ck0010ca
  • Processeur central : Intel Core i7-11800H à 8 cœurs, cadencé à 2,3GHz avec Max Turbo pouvant aller jusqu’à 4,6GHz
  • Mémoire vive : 16 Go DDR4-3200 MHz (2 barrettes de 8 Go)
  • Disque dur : SSD PCIe NVMe TLC M.2 de 512 Go
  • Taille de l’écran : 17,3 pouces (43,9 cm) avec résolution native de 1920 x 1080, fréquence de rafraîchissement de 144 Hz et temps de réponse de 7 ms
  • Carte vidéo : NVIDIA RTX 3060 avec 6 Go de mémoire GDDR6 dédiés
  • Connexion : Wi-Fi 6e et Bluetooth 5.2, LAN 10/100/1000 Gbe intégré
  • Caméra : HD HP Wide Vision à résolution de 720p avec microphone intégré
  • Branchements : 1 port USB-C (transfert de données et chargement), 1 port USB-A (veille et charge), 2 ports USB-A (transfert de données seulement), 1 port Mini Display, 1 port HDMI 2.1, 1 port Ethernet RJ45 et 1 port pour casque et micro.
  • Batterie : Li-ion polymère de 6 cellules 83 Wh
  • Dimensions : hauteur 1,06 pouce, largeur 15,63 pouces et profondeur 10,31 pouces
  • Prix : 2 714,99$ chez Bureau en Gros
  • Site officiel

Sitôt sorti de la boîte, ce qui frappe instantanément est l’apparence très élégante du boîtier. HP a opté pour un style minimaliste de couleur noire, avec un fini presque satiné au toucher. Seul le logo OMEN aux effets holographiques se démarque. La sensation demeure inchangée lorsque l’on ouvre le rabat. Le clavier est entièrement noir, ce qui le démarque de plusieurs marques de portables de jeu qui donnent une couleur différente aux touches AWSD, utilisées couramment dans les jeux de tir à la première personne. Les touches sont plus espacées que ce à quoi j’étais habitué, ce qui donne une expérience au doigté différente, mais à laquelle on s’habitue rapidement. Une autre particularité du clavier est sa colonne de touches programmables située près de la bordure gauche du boîtier. On a droit à six touches auxquelles on peut attribuer des fonctions spécifiques dans un jeu, comme accéder à l’inventaire ou changer rapidement d’arme. Un petit bémol par contre, en optant pour un clavier plus espacé, on a dû sacrifier le pavé numérique, ce qui peut être un désagrément pour ceux qui s’en servent fréquemment. On peut cependant trouver des modèles USB qui se branchent facilement ou opter pour un clavier externe.

Un design élégant pour des performances plus que satisfaisantes

Une fois l’appareil allumé, j’ai constaté que ce dernier démarrait de façon très efficace et j’avais accès à Windows en quelques secondes à peine. L’appareil venait de base avec Windows 10, mais quelqu’un avait déjà fait la mise à jour vers Windows 11. Cela ne me causait aucun problème, j’utilisais déjà cette version du système d’exploitation depuis plusieurs mois. Le moniteur intégré du HP OMEN est une de ses forces, avec des images claires et des couleurs éblouissantes. Les images sont exceptionnelles, autant celles qui sont fixes qu’en mouvement. Après avoir essayé quelques jeux qui incluent beaucoup de mouvements rapides, comme c’est le cas avec Halo Infinite, je n’ai remarqué aucun effet fantôme qui survient lorsque le taux de rafraîchissement de l’écran ne parvient pas à suivre l’action. Les images demeuraient fixes et claires. Aussi, le moniteur offre des angles de vue larges, ce qui permet à d’autres spectateurs de voir ce qui se passe à l’écran (si vous le souhaitez, bien sûr !).

Le HP OMEN O17 saura plaire aux amateurs de jeu et au sens esthétique minimaliste et élégant
Le HP OMEN 17 impressionne par son style minimaliste mais élégant, son écran large et brillant, ainsi que son côté très silencieux.

Une autre particularité qui m’a frappé lors de la première mise sous tension de l’appareil est à quel point il est silencieux. Une caractéristique de mon portable de jeu est à quel point le système de refroidissement est bruyant, surtout si le jeu en question est gourmand en ressources. HP a conçu un système de ventilation ingénieux à cinq fentes qui permet une circulation d’air plus efficace. Le dessous du boîtier est un peu plus surélevé que la moyenne, avec d’autres fentes d’aération, ce qui permet de faire moins fonctionner les ventilateurs à plein régime. Ces derniers tirent l’air extérieur, le refroidissent avec son système OMEN Tempest, et rejettent le surplus de chaleur du côté droit du portable. Ce dernier est beaucoup moins important que sur mon portable, ce qui a été une agréable surprise. Par contre, la taille du bloc d’alimentation de l’appareil est énorme, tout comme son poids.

Des expériences de jeu agréables, même avec les graphismes au maximum

Les caractéristiques physiques de l’appareil sont importantes, mais qu’en est-il de l’expérience de jeu elle-même ? Pour ce faire, j’ai testé trois jeux qui sont plutôt gourmands en ressources : The Witcher 3 Wild Hunt, Halo Infinite et Chernobylite Enhanced Edition. Dans les trois cas, j’ai augmenté la fidélité des graphismes au niveau Ultra, avec tous les effets visuels possibles. Cela donnerait une bonne idée des capacités du portable et voir si le processeur vidéo parvenait à suivre.

Pour The Witcher 3, malgré que le jeu ait célébré son septième anniversaire cette année, les graphismes sont encore très impressionnants (et le seront encore plus très bientôt lorsque la mise à niveau vers les consoles de nouvelle génération sera disponible). Les décors contiennent énormément de détails, plusieurs en mouvement, et la perspective à la troisième personne requiert une fluidité importante. Mise à part quelques exceptions, le HP OMEN a su maintenir une fluidité près de 60 images par seconde, même avec les effets graphismes au maximum. Même lorsque Geralt se mesurait à un groupe d’ennemis, les mouvements restaient fluides. Les seuls hoquets sont survenus lorsque je déplaçais la caméra de façon brusque au milieu d’un combat où le jeu s’interrompait pour une fraction de seconde. Lors des cinématiques, le niveau de détails des personnages demeure impressionnant, avec des armures détaillées et des expressions faciales convaincantes. En tout, une expérience plus que satisfaisante pour mon jeu préféré de tous les temps !

Le HP OMEN O17 parvient à fournir des performances de jeu très satisfaisante
Mon expérience avec Halo Infinite a été plus que satisfaisante avec des performances fluides et des graphismes très impressionnants.

Halo Infinite, que j’ai pu tester grâce à mon abonnement Xbox Game Pass Ultimate qui est valide autant pour ma Xbox Series X que mon PC, est également un jeu qui peut s’avérer être vorace au niveau des ressources. Le jeu de tir à la première personne se déroule souvent dans des décors vastes, où la distance de vision peut être de plusieurs kilomètres. Aussi, ces mêmes décors sont souvent habités par des dizaines de créatures, en plus d’avoir des véhicules qui se déplacent autant sur terre que dans les airs. Encore une fois, le HP OMEN a su maintenir l’expérience de jeu, cette fois-ci sans aucun ralentissement apparent. J’ai pu éliminer les soldats du Covonent avec grâce et rapidité, tout en sautillant joyeusement d’une plateforme à l’autre. N’étant pas vraiment un amateur de jeux de tir à la première personne, je dois admettre avoir eu beaucoup de plaisir avec Halo Infinite sur l’ordinateur portable.

Enfin, Chernobylite Enhanced Edition est un jeu indépendant qui mélange jeu de tir à la première personne, jeu de survie et jeu d’aventure. Malgré la taille du studio qui l’a développé, le jeu est très impressionnant au niveau des graphismes. Contrairement à Halo Infinite, ce qui se démarque ici est le réalisme de l’environnement. Des forêts de conifères balayés par le vent aux habitations en ruine qui bordent la tristement célèbre centrale nucléaire, tous sont reproduits avec un niveau de détails saisissant. Contrairement au jeu précédent, je me suis surtout attardé à la fidélité des graphismes plutôt qu’à leur fluidité. La plupart des déplacements se font de manière méthodique et prudente, les caractéristiques d’un jeu de survie et d’horreur. Les images du jeu sont saisissantes de beauté dans une forme de splendeur morbide et je me suis retrouvé à plusieurs reprises à simplement m’arrêter et m’émerveiller devant tous ces détails. Le jeu a d’ailleurs reçu plusieurs mises à jour importantes qui amélioraient grandement les graphismes depuis que nous en avons fait la critique.

Un prix un peu élevé, mais des avantages indéniables pour les amateurs de jeu

En plus des jeux, j’ai également testé le portable au niveau de ses capacités d’afficher du contenu en diffusion continu sur les services Netflix et Amazon Prime Video. Là encore, rien à lui reprocher, les images sont très claires et le débit demeure constant. Le portable s’illustre également au niveau du son avec des haut-parleurs stéréo très performants tant au niveau des aigus que des basses. Les dialogues étaient clairs et la musique ne venait pas constamment les supplanter.

Il est même possible d'ouvrir notre page officielle sur le HP OMEN O17!
Notre page officielle a fière allure sur le HP OMEN 17 ! L’expérience est très agréable, que ce soit pour le jeu ou simplement pour la navigation.

En conclusion, mon expérience passée avec le HP OMEN 17 a été des plus agréables et c’est sans hésiter que je le recommande. Son prix peut paraître un peu élevé, mais pour ses performances et la qualité de sa fabrication, il vaut l’investissement.

HP OMEN 17

Qualité de la fabrication
Moniteur
Clavier
Performances de jeu
Haut-parleurs
Prix

Un design élégant et des performances impressionnantes

Malgré un prix un peu élevé, le HP OMEN 17 est un excellent portable de jeu pour les utilisateurs les plus exigeants.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Google Pixel 7 Pro : un professionnel de la photo, et bien plus !

J’ai eu l’occasion d’effectuer des tests de plusieurs téléphones intelligents à travers les années et …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.