L'écran de prise de vue présente un viseur, une série de combinaisons objectif-film présélectionnés, un déclencheur, deux boutons vers la bibliothèque de photos ainsi qu'un sélecteur pour choisir un combo manuel, activer le flash, changer de caméra (avant-arrière) et pour créer une nouvelle combinaison

Hipstamatic Oggl pour Windows Phone 8 maintenant disponible

Il y a quelques jours, j’ai ressenti une renaissance de mon côté hipster. Mes grosses barniques et mon amour concurrent pour le yéyé et le hip-hop sale n’étant pas assez. Il manquait quelque chose de photographique. Il me manquait une appli. Il me manquait Hipstamatic Oggl pour Windows Phone.

Hipstamatic Oggl ?

wp_ss_20130730_0017
L’écran de prise de vue présente un viseur, une série de combinaisons objectif-film présélectionnés, un déclencheur, deux boutons vers la bibliothèque de photos ainsi qu’un sélecteur pour choisir un combo manuel, activer le flash, changer de caméra (avant-arrière) et pour créer une nouvelle combinaison

Hipstamatic Oggl est l’appli de prise de vue et de partage sociale de la firme Hipstamatic. Cette dernière s’est fait connaître avec son appli éponyme pour iOS, Hipstamatic, qui permettait (et permet encore, à vrai dire), de prendre des photos en simulant des objectifs, films et flash différents. Fait intéressant à propos de cette appli : elle nécessite de faire un choix de film et pellicule avant la prise de vue. Ceci est en grand contraste avec la majorité des apps photographiques, prenant la photo en premier et permettant d’appliquer un filtre photographique par la suite.

L'écran More Gear permet de télécharger du nouveau matériel
L’écran More Gear permet de télécharger du nouveau matériel

Oggl ne change pas la formule gagnante. Le portfolio complet des objectifs et films Hipstamatic sont disponibles pour téléchargement et utilisation. Là où, sous Hipstamatic classique, l’usager achèterait un HipstaPak pour obtenir un groupe d’objectifs/films, sous Oggl, l’usager s’abonne pour avoir accès à la trousse complète. Point positif : les objectifs et films sont disponible gratuitement pour les 60 premiers jours, histoire de déterminer si on souhaite s’abonner ou non.

Une bonne nouvelle, une mauvaise nouvelle

Commençons par la mauvaise nouvelle : l’appli aurait clairement dû rester en bêta encore un moment. Elle est instable, difficile à comprendre, pleine de bugs (comme indiquer qu’une photo a été prise en 1600, donc au début de l’ère baroque). Il n’est pas rare que l’application se ferme d’elle même pendant la prise de photos, ou de la voir être incapable de rafraîchir le flux d’images.

J’ai attendu un peu plus d’une semaine avant d’écrire ce billet car je voulais voir comment les concepteurs allaient mettre à jour cette appli. À la sortie de celle-ci, il était quasi impossible de se connecter au système. Par la suite, toute opération était d’une lenteur incroyable (vitesse salle d’attente de la SAAQ). Puis, quelques jours plus tard, une mise à jour est arrivée. Celle-ci réglait la lenteur, mais créait un nouveau problème : tout matériel téléchargé disparaissait à chaque démarrage de l’appli. Une semaine plus tard, une nouvelle mise à jour est sortie, réglant ce problème.

Sinon, l’application manque fort de clarté. Il m’a pris un certain temps pour comprendre comment changer d’objectif et de film (indice : le bouton M à l’écran de prise de vue permet de choisir manuellement un combo et l’icône avec une étoile et un + permet de composer et modifier un combo). L’exécution du réseau social Oggl manque également de poli. Il n’est pas évident de savoir si le flux d’images provient simplement des contacts ou de la communauté en entière. Et ce n’est que le début des problèmes.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est évident que l’équipe d’Hipstamatic travaille fort à rectifier les défauts.

Une image vaut mille mots (parfois)

Mais qu’est-ce qu’un billet sur une application de prise de vue sans montrer le genre d’image qu’elle produit. Alors voici une série de clichés pouvant démontrer à quel point j’ai du street cred en tant que hipster.

Devrais-je installer l’appli ?

Ça dépend. Si vous aimez l’esthétique des images carrées et avec un look grunge, oui. Si vous voulez une application permettant de partager vers Instagram sans problème, oui aussi. Si vous voulez une expérience de prise de vue claire et efficace, alors non. Si vous détestez les bêtas, restez loin.

L’appli est disponible pour téléchargement sur le Windows Store, sans frais. Puis, si vous l’installez, ajoutez-moi à votre réseau Oggl ! Mon pseudonyme de hipster, c’est @odeevee.

Voir : Hipstamatic Oggl (site officiel)

À propos de Olivier Deveault

Étudiant d’informatique, photographe réformé et amateur de design, Olivier aime beaucoup le sushi de qualité. Il parle bilingue et demi, mesure 6 pieds 4 pouces et possède un compte twitter (@odeevee).

Aussi à voir...

Le WorldPress Photo 2017 présentement à Montréal

Visite du WorldPress Photo 2017

Du 30 août au 1er octobre se tient le WorldPress Photo 2017 de Montréal au …

Qu'en pensez-vous ?