Harmony : The Fall of Reverie – Une aventure visuellement époustouflante

Harmony : The Fall of Reverie est disponible depuis le 8 juin 2023. DON’T NOD est réputé pour ses grandioses jeux narratifs dont les choix influencent constamment la trame principale. Ici, nous suivons le quotidien de Polly qui découvre qu’elle possède un don de clairvoyance. Grâce à celui-ci, elle tentera de sauver sa communauté qui est grandement en danger. Bref, j’étais contente de tester ce jeu rien qu’en sachant qu’il s’agissait d’un titre de DON’T NOD. Voici donc ce que j’en ai pensé !

  • Studio de développement : DON’T NOD
  • Éditeur : DON’T NOD
  • Plateformes disponibles : PC, Nintendo Switch, PlayStation 5, Xbox Series
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : M
  • Prix : 32,49$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

Harmony The Fall of Reverie

L’histoire, en bref

Vous incarnez Polly. Celle-ci rentre à la maison familiale, à la recherche de sa mère, après plusieurs années passées à l’étranger. Lorsque vous arrivez à la maison, vous trouvez un étrange pendentif qui vous transportera dans un autre monde. Vous y ferez la rencontre de nombreuses entités, aussi appelés les Aspirations de l’humanité. Il s’agit de : Gloire, Félicité, Pouvoir, Chaos, Lien et Vérité. On vous expliquera aussi que vos choix influenceront grandement votre histoire, mais aussi, que vous aurez la possibilité, grâce à vos dons, d’entrevoir l’avenir et d’ainsi faire des choix avisés le concernant. Ce nouveau monde que vous visitez est en danger, mais aussi, le vôtre. Et vous pourriez très bien être la personne qui serait en mesure de les sauver.

La Mantique et les nœuds narratifs

Il s’agit du lieu où vous pourrez interagir et influencer le récit. N’oublions pas qu’il s’agit essentiellement d’un roman visuel. Majoritairement, vous vous contenterez de lire le récit se déroulant sous vos yeux. Mais entre chaque chapitre, vous entrerez dans un menu où vous pourrez faire des sélections. Il s’agit des nœuds narratifs, de la Mantique. Vos actions affecteront les deux mondes dans lesquels vous voyagez. Ces décisions vous mèneront dans de multiples embranchements. Vous devrez donc anticiper le futur en explorant les conséquences possibles de vos choix dans la Mantique. Ce menu est, en réalité, la représentation visuelle du don de clairvoyance que possède Polly.

Grâce à vos décisions, vous gagnerez des cristaux lorsque vous nouerez des liens avec les Aspirations. Ces cristaux vous permettront de débloquer de nouveaux chemins possédant eux aussi divers embranchements qui influenceront également le destin de l’humanité et du monde de Reverie. Harmonie, la déesse qu’incarne Polly dans le monde de Reverie, deviendra le cœur de l’humanité. Autrement dit, sa personnalité transformera Reverie et offrira une nouvelle manière de penser aux habitants de notre monde. Les six Aspirations de l’humanité possèdent, quant à elles, toutes des personnalités et des opinions sur la façon d’améliorer le monde totalement différente. Influenceront-ils vos décisions ? Parviendrez-vous à créer ce monde dont l’humanité a besoin ?

Harmony The Fall of Reverie

Des choix parfois étranges

Harmony : The Fall of Reverie nous est présenté comme étant un jeu dans lequel nos choix influenceront grandement le récit. Toutefois, je n’ai pas pu m’empêcher de constater que certaines décisions que nous devions prendre étaient un peu injustes. Je m’explique. Souvent, lors de notre aventure, il nous sera demandé de faire des choix concernant les entités que nous croiserons. Toutefois, j’ai souvent eu l’impression qu’on nous lançait dans le vide sans réellement nous proposer suffisamment d’informations, de contexte. Comment suis-je censée prendre une décision qui influencera grandement la vie d’une entité si je ne connais pratiquement rien de celle-ci ? Donnez-moi davantage d’informations, bon sang ! C’est inhumain !

C’est un peu comme si je vous croisais dans un centre commercial que je vous demandais si, selon vous, je ferais une bonne mère. Peu importe votre réponse, celle-ci n’impactera pas forcément ma décision finale puisque je ne vous connais pas. Vous êtes un inconnu qui répond à ma question sans connaître mon histoire ainsi que le contexte. C’est un peu la même chose dans Harmony : The Fall of Reverie, en fait.

Harmony The Fall of Reverie

Du bonbon pour les yeux et les oreilles

Ce qui vous marque de plein fouet en découvrant Harmony : The Fall of Reverie, c’est la qualité de la conception artistique du titre. Qu’il s’agisse des sublimes cinématiques me rappelant les animes japonais que j’apprécie tant ou encore, les illustrations des personnages qui se mouvent lors des dialogues, tout est tout simplement magnifique ! Les paysages, les couleurs, le concept unique de l’univers, les personnages… Visuellement, cette aventure narrative est impeccable. Mais ça ne s’arrête pas là.

Lorsque vous lirez les dialogues des personnages se trouvant dans les scènes que vous jouez, vous entendrez les artistes vocaux qui interprètent ces personnages. Aussi, la musique et les sons d’ambiance sont tout simplement parfaits. Au niveau des visuels et de la bande sonore, c’est quasiment un sans faute ! Vos yeux et vos oreilles ne percevront que de la qualité, je vous le garantis. Du moins, pour un roman visuel ! Les amateurs de ce genre de titre comprendront lorsqu’ils entameront Harmony : The Fall of Reverie.

Harmony The Fall of Reverie

En conclusion…

Bien sûr, la durée de vie est tout à fait correcte. Après tout, lorsque vous vous lancez dans ce type de jeu, il ne faut pas s’attendre à une cinquantaine d’heures de jeu. Au niveau de la jouabilité, celle-ci est très simple. Vous suivez une histoire narrative se déroulant devant vos yeux. Il vous est possible de laisser défiler le texte devant vos yeux sans toucher votre clavier ou votre manette. Entre les chapitres, vous vous retrouverez alors dans un menu où il vous sera possible d’enfin prendre des décisions en choisissant certains chemins qui changeront potentiellement la destinée des entités vous entourant ou encore, la vôtre. Toutefois, comme je l’ai mentionné plus haut, j’ai eu souvent l’impression qu’on nous mettait devant un choix sans réellement nous expliquer le contexte.

Bien que l’ambiance sonore et la conception artistique soient tout simplement à couper le souffle, j’ai étonnamment eu l’impression que c’est plutôt l’aspect scénaristique qui avait reçu un peu moins d’amour. J’utilise le mot étonnant puisqu’il s’agit tout de même des développeurs derrière la sublime œuvre narrative qu’est la série Life is Strange. Au fond, je ne peux pas nier que l’univers est étoffé et très riche. Les personnages sont vraiment intéressants et diversifiés. Toutefois, j’ai eu l’impression, par moments, que nous allions un peu n’importe où. C’est surtout le manque d’information qui, par moments, m’a donné l’impression qu’il manquait un petit quelque chose au niveau du récit. Le fait de suivre Polly dans sa quête de retrouver sa mère demeure tout de même fascinant et intrigant. Finalement, Harmony : The Fall of Reverie est un excellent titre qui mérite d’être découvert.

J’aime

  • Les personnages
  • L’ambiance sonore
  • Les visuels époustouflants

J’aime moins

  • Les choix qui sont parfois injustes
  • Le volet scénaristique qui n’est peut-être pas à la hauteur de mes attentes.

La copie de Harmony : The Fall of Reverie a été fournie par DON’T NOD.

Harmony : The Fall of Reverie

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Bien

Vous serez totalement bluffé par la conception artistique de ce titre. Mais le scénario parviendra-t-il à vous accrocher ?

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Rainbow Cotton

Rainbow Cotton – Tout n’est pas soleil et arc-en-ciels…

Dur à croire que ceci est ma quatrième critique d’un jeu de la série Cotton. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.