[E3 2019] Conférence Bethesda : des excuses, des extensions et des effusions (de sang)

L’éditeur de jeux américain Bethesda avait toute une côte à remonter depuis sa conférence au E3 de l’an dernier. Le jeu qui avait été annoncé en grande pompe, Fallout 76, s’est avéré être un désastre à sa sortie. Rempli de bogues techniques et pauvre en contenu, la version en ligne du jeu post-apocalyptique s’est attirée les foudres de la critique et des joueurs. C’est donc sous le signe de l’humilité que les bonzes du studio ont pris la scène pour une conférence de 90 minutes où une poignée de jeux ont été dévoilés.

Le célèbre directeur du studio, Todd Howard, est resté sur scène moins de dix minutes pour avouer que le lancement de Fallout 76 avait connu des problèmes, mais a rapidement changé d’angle de tir en dévoilant toutes les améliorations apportées au jeu durant la dernière année. Il est vrai que le jeu est beaucoup plus stable qu’à sa sortie et le studio a constamment lancé du contenu supplémentaire, mais était-ce suffisant pour ramener les joueurs au bercail ? Si ce n’est pas le cas, Bethesda compte sur une mise à jour majeure du jeu. Intitulée « Wastelanders », l’extension introduira des personnages non-joueurs qui auront leurs propres quêtes et histoires à explorer. Cela vient combler une sérieuse lacune du jeu original où tous les personnages humains du jeu étaient des joueurs. Le second mode suit la tendance « Battle Royale » qui fait rage ces temps-ci. « Nuclear Winter » opposera 52 joueurs qui s’affronteront afin de remporter le titre convoité de Overseer de la Voûte 51. Les deux extensions seront offertes gratuitement à tous les joueurs de Fallout 76.

Du côté de la célèbre franchise de jeux de rôles The Elder Scrolls, on aura également droit à des mises à jour dans les prochains mois. En premier, le jeu sur mobile Blades, qui connaît déjà un franc succès (nos impressions), recevra une nouvelle série de quêtes impliquant des dragons. Le jeu verra aussi le jour sur la console Nintendo Switch cet automne et inclura la possibilité de jouer en tandem avec la version mobile. Le jeu de cartes sur mobile The Elder Scrolls Legends aura aussi droit à une nouvelle extension qui inclura de nouvelles cartes et stratégies. Cette mise à jour sera disponible dès le 27 juin. The Elder Scrolls Online, qui a reçu sa dernière extension Elsweyr plus tôt cette année, recevra un nouveau module cet automne intitulé Dragonhold qui, comme son nom l’indique, inclura des missions basées sur la race des dragons. Malheureusement, nous n’avons eu aucuns détails sur The Elder Scrolls VI.

Les vétérans des jeux de plateforme sur PC espèrent depuis de nombreuses années le retour d’une de leurs franchises favorites, Commander Keen. Leurs prières semblent avoir été exhaussées car un jeu mobile du même nom sortira sous peu sur iOS et Android. Cependant, il s’agira ici d’un jeu mobile gratuit qui semble se rapprocher plus d’un jeu de casse-têtes que de l’original. Il restera à voir si les amateurs de la franchise seront de la partie ou si la nouvelle version les laissera de glace.

Deux nouveautés originales ont été annoncées par la suite. En premier, Ghostwire : Tokyo sera un jeu d’action et d’aventure à la troisième personne qui mélangera technologie et occulte. Dans un futur rapproché, des humains disparaissent mystérieusement sans laisser de trace. Est-ce la faute de la technologie ou la raison est-elle plus mystique ? Le joueur aura à affronter des créatures fantastiques provenant du folklore japonais, en plus de membres de cultes qui sont dotés de pouvoirs surnaturels. Nous ignorons toujours la date de sortie de cette nouvelle création du studio qui nous avait donné The Evil Within et sa suite.

Le second jeu original est Deathloop, un jeu de tir à la première personne provenant du studio derrière Dishonored et Prey. Le jeu vous place dans un duel sans merci entre deux mercenaires prisonniers d’une réalité où la mort ne fait que réinitialiser le combat. Vous aurez à utiliser autant vos armes que vos habiletés pour venir à bout de votre ennemi mortel. Tout comme pour Ghostwire, il n’y a pas encore de date de sortie pour Deathloop.

La franchise Wolfenstein aura droit à non pas un, mais deux nouveaux jeux cet été. En premier, Wolfenstein Cyberpilot est un jeu en réalité virtuelle où le joueur incarne un membre de la résistance française qui utilise ses talents de programmeur pour prendre le contrôle des forces robotiques du IIIe Reich. Le jeu sera offert en juillet prochain. Le second titre est Wolfenstein Youngblood. Se déroulant environ vingt ans après les événements de The New Colossus, Youngblood met en vedette les filles jumelles du héros des titres précédents qui partent à sa recherche après que ce dernier soit porté disparu en France occupée. On nous promet de l’action furieuse et brutale et une légion de soldats nazis à abattre, poignarder et anéantir. Le jeu sortira sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC le 26 juillet.

Les amateurs du jeu de tir post-apocalyptique Rage 2 seront ravis d’apprendre qu’une première extension intitulée Rise of the Ghosts sortira sous peu. Ce nouveau module inclura une nouvelle faction, des missions, des armes et des véhicules supplémentaires. Les développeurs du jeu ont aussi promis que du contenu supplémentaire serait disponible sur une base régulière.

Bethesda et id Software ont annoncé conjointement le lancement prochain d’un service de diffusion en ligne de jeux appelé Orion. Utilisant une technologie de pointe, ce service permettra aux joueurs de diffuser du contenu à partir d’une console ou d’un PC sur un appareil mobile en utilisant jusqu’à 40 % moins de bande passante et avec une fluidité jusqu’à 20 % plus rapide qu’avec les services existants. Le service est offert en version bêta pour l’instant.

L’annonce la plus importante de la conférence était l’annonce du prochain titre dans la légendaire franchise de jeux de tir à la première personne, Doom. Doom Eternal continuera l’histoire amorcée dans le jeu précédent. Alors que le personnage principal continue sa croisade contre les forces de l’Enfer, il s’est attiré les foudres des hautes instances du Paradis. Le jeu mettra donc en vedette non pas seulement des démons, mais également des anges et autres créatures célestes. La démonstration était très impressionnantes, tout comme le niveau de violence ! id a aussi annoncé un nouveau mode multijoueur où un joueur incarne un marine alors que deux autres prennent le rôle de démons qui tentent de se le farcir. Doom Eternal sortira sur PS4, Xbox One, Nintendo Switch et PC le 22 novembre prochain.

En conclusion, la conférence de Bethesda aurait facilement put être raccourcie d’au moins une demi-heure vu la faible quantité de nouveau contenu. Le seul point vraiment intéressant aura été le dévoilement de Doom Eternal, le reste était surtout du contenu supplémentaire pour des jeux existants. Il serait peut-être bon pour l’éditeur de passer son tour l’an prochain, à moins qu’il n’ait vraiment quelque chose de nouveau à présenter.

Pour en savoir plus sur Bethesda, veuillez vous rendre sur le site officiel.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

[E3 2019] Nintendo annonce la suite de Breath of the Wild

La conférence de quarante minutes sous forme de Nintendo Direct aura débuté avec la présentation …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.