D’Orge et de Blé, le nouveau jeu à deux à ajouter à votre collection

Il est maintenant disponible, en français, le jeu D’Orge et de Blé de l’auteur à succès Scott Almes. Si vous ne connaissez pas le nom de l’auteur, la série de jeux Tiny Epic devrait, elle, vous dire quelque chose. Sorti il y a quelques mois sous le nom Beer & Bread chez Capstone Games, Gigamic nous l’offre maintenant dans la langue de Molière. Un petit jeu à deux comme on en voit de plus en plus, mais de quel calibre est-il ?

  • Auteur : Scott Almes
  • Artiste : Michael Menzel
  • Éditeur : Gigamic, Capstone Games, Deep Print Games
  • Nombre de joueurs : 2 joueurs
  • Âge : 10 ans et plus
  • Durée : 30 à 45 minutes
  • Année : 2022
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Thématique

Dans le jeu D’Orge et de Blé, vous incarnerez des paysans qui cultivent et surtout récoltent leurs champs pour y fabriquer soit du pain, soit de la bière. Vous aurez de bonnes et de moins bonnes années de récoltes, comme dans la vraie vie, mais cela ne doit pas vous empêcher de continuer. Pour une fois, malgré les aspects très euro du jeu, vous aurez vraiment l’impression de cultiver des champs et de produire du pain et de la bière. Avouez que ça change des jeux que je vous présente d’ordinaire ?

Mécanique de jeu

Si on retrouve, dans D’Orge et de Blé, une bonne portion de gestion de ressources, la mécanique principale tourne autour du draft de cartes à usages multiples. En effet, dans les bonnes années de récolte, vous devrez choisir une carte pour la jouer pour ce qu’elle vous permet de récolter, pour la recette de bière ou de pain qu’elle offre, pour des points de fin de partie ou pour améliorer vos installations. Dans les moins bonnes années de récolte, vous pourrez échanger votre carte avec une rivière de cartes communes. C’est assez simple, mais c’est drôlement efficace.

Rejouabilité

Le seul fait de parler de cartes multiusages et de draft de cartes est un très bon indice de la rejouabilité de D’Orge et de Blé. En effet, chacun des choix des joueurs va affecter ce qui reste comme cartes en jeu à chaque tour. Aurez-vous assez de ressources pour faire la recette, cette recette reviendra-t-elle dans votre main ou votre adversaire l’utilisera-t-elle avant vous pour une de ses multiples possibilités ? Il y a pratiquement autant de rejouabilité que dans 7 Wonders Duel !

Originalité

Il n’y a rien d’original à drafter des cartes multiusages, mais pourtant, D’Orge et de Blé semble très original. L’économie y est juste assez serrée pour ne pas se permettre de laisser passer une opportunité. L’alternance des bonnes et des moins bonnes années de récolte demande une certaine planification. Et un autre petit élément aide beaucoup le jeu, l’interdiction de gaspiller des ressources. Si vous n’avez pas assez d’espace pour entreposer vos ressources, vous devrez en offrir à votre adversaire. Vous voulez bien ne pas gaspiller, mais pas au point d’avantager votre adversaire, alors attention.

Qualité de la production

J’ai été agréablement surpris par la qualité générale des composantes du jeu. En effet, toutes les ressources sont en bois, les cartes sont assez rigides malgré le manque de fini lin. Rien à redire sur le plateau, qui est très joli, grâce aux illustrations de Michael Menzel et qui facilitent la compréhension du jeu. Il y a un excellent point à noter et c’est le format de la boîte qui est parfait pour ce genre de jeu, similaire à un 7 Wonders Duel ou un Targui.

En guise de conclusion

Il est souvent difficile de trouver de bons jeux à deux joueurs. La compétition y est féroce et peu d’auteurs semblent y arriver. Moi qui ne suis pas un fan de la série Tiny Epic et qui a fini par revendre Warp’s Edge, du même auteur, D’Orge et de Blé devrait rester dans ma collection pour un très long moment. J’aime le thème, oui, mais j’aime encore plus les décisions déchirantes que nous offre le jeu. Un excellent jeu avec une belle profondeur mais tout de même facile à apprendre. Un incontournable du jeu à deux.

J’aime

  • Les décisions déchirantes du draft de cartes
  • La qualité des ressources en bois

J’aime moins

  • Le manque de fini lin des cartes

La copie de D’Orge et de Blé a été fournie par le rédacteur.

D'Orge et de Blé

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Un essentiel à deux joueurs !

Un excellent jeu avec une belle profondeur mais tout de même facile à apprendre.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Le jeu Pingouins célèbre ses vingt ans avec toute une cure de jeunesse

Vingt ans après sa parution par Fantasy Flight Games, Next Move Games a offert toute …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.