Guides-cadeaux pour Noël 2022
L'arrache Chair

Découverte manga : L’arrache-chair

L’arrache-chair est un recueil comportant quelques courts récits. Durant votre lecture, découvrez le talent narratif d’Oto Toda, artiste non binaire qui vous offrira des métaphores visuelles efficaces, la thématique qu’est la transidentité ainsi qu’une ambiance entre humour décalé et mélancolie. Les éditions Akata possèdent un don pour présenter des œuvres fortes et touchantes. J’étais donc intriguée concernant ce titre. Et sans plus attendre, voici mon avis le concernant.

  • Titre original : Niku wo Hagu
  • Dessin : Toda Oto
  • Scénario : Toda Oto
  • Éditeur VF : Akata
  • Année : 2022
  • Genre : Tranche de vie
  • Nombre de tomes : 1
L'arrache Chair

Synopsis

Quand un jeune youtubeur transgenre, assigné femme à la naissance, essaie de faire comprendre à son père chasseur son mal-être… Se sentant à l’étroit dans son corps, souffrant du manque d’empathie de son géniteur, Chiaki s’est spécialisé dans les diffusions en direct de découpe de viande. Et au fil des jours, il ressent de plus en plus viscéralement le besoin de s’affirmer. Mais comment se faire accepter par son père quand ce dernier est encore si affecté par la perte de son épouse ?

Mon avis

David, l’amoureux

Nous suivons ici l’histoire d’une gamine qui va recevoir une poupée nommée David. Malheureusement, elle le trouve dégoûtant puisqu’il représente une statue grecque nue. Elle le cachera donc dans le tiroir de sa table de chevet. David est amoureux de la gamine. Il sera donc malheureux d’être ainsi caché. Dans le tiroir, il ne peut pas voir sa douce ! En effet, la nuit, les jouets prennent vie. Tout le monde sait ça, non ? Vous avez sûrement vu Histoire de jouets, après tout. Le problème, c’est que si les jouets qui se déplacent sont découverts par un humain, ils deviennent alors immobiles pour le reste de leur vie. David prendra ce risque. Pour sa douce, chaque nuit, il sortira de son tiroir afin de regagner le dessus de la table de chevet, avec les autres poupées, pouvant ainsi admirer celle qu’il aime. Malheureusement, chaque matin, celle-ci s’empressera d’engouffrer de nouveau David dans le tiroir.

Hélas, une nuit, la gamine sera en danger. David aura alors deux possibilités. Ne pas avertir la femme qu’il aime afin de garder sa liberté ou la protéger et prendre le risque d’être vu en train de bouger, perdant ainsi, à tout jamais, sa liberté.

Pastèque chaude

Cette courte histoire narre le quotidien d’un adolescent en pleine rébellion et de sa mère. Il est ingrat envers sa génitrice et il considère qu’elle ne le comprend pas et qu’elle se fiche de lui. Un jour, l’adolescent entend parler d’un sortilège permettant de faire comprendre à quelqu’un d’autre ce que l’on ressent. Afin de réaliser ce sort, il ne faut qu’une pastèque et être près de la personne à qui on désire transmettre ses émotions. Plus tard, l’adolescent découvre une pastèque à l’intérieur du réfrigérateur, lorsqu’il rentre à la maison. Il ne tardera pas à comprendre l’ampleur de l’amour qu’éprouve sa mère à son égard. Sa vision des choses changera alors drastiquement.

L’arrache-chair

Chiaki est venu au monde dans le mauvais corps. Depuis sa tendre enfance, il sait qu’il est un homme. Toutefois, son entourage s’obstine à le remettre sur ce qu’ils croient être le droit chemin. On lui dit qu’il ne peut pas aller à la chasse avec son père : c’est un truc de bonhomme. On lui dit aussi qu’il devra, un jour, être une bonne épouse. Plus tard, sa mère décède et son dernier souhait est justement que Chiaki trouve un bon mari et qu’il devienne une bonne épouse. À partir de ce moment, Chiaki abandonne son rêve de transition. Son père est, lui aussi, souffrant et il partage le même souhait que sa défunte femme.

Chiaki commencera alors à dépecer les bêtes que chasse son père. Il fera tout cela en direct, sur YouTube, portant des tenues moulantes afin d’attirer les vues pour se faire de l’argent. Son rêve de subir une opération transitoire demeure, mais il souhaite attendre que son père ne soit plus de ce monde avant d’entamer la procédure. Tout cela dans le but de ne pas le décevoir. Toutefois, un jour, Chiaki craque. Il part quelque temps. Il subit alors la chirurgie afin de changer physiquement de sexe et commence à prendre des hormones. Lorsqu’il revient auprès de son père, c’est en tant qu’homme qu’il lui fait face. Alors, son paternel comprend enfin la souffrance qu’a endurée Chiaki. Il l’accepte enfin comme étant son fils. Afin de lui montrer son acceptation la plus totale, il lui offre un fusil de chasse. J’ai trouvé cette histoire tout à fait touchante ! Je suis contente que Chiaki ait pu suivre son rêve. Et j’ose croire que ses deux parents sont très fiers de leur fils.

J’aime grave mon fav

Cette histoire est très touchante. On y fait la rencontre d’une grand-mère qui soutient son petit-fils qui performe sur la scène en temps que chanteur d’un boy’s band. Elle fait la rencontre d’une amatrice de leur musique et toutes les deux discutent à propos du groupe. La finale est très touchante, mais je n’en dirai pas davantage afin de ne pas divulgâcher. Toutefois, il est bon de savoir que nos proches nous supportent toujours, même s’ils ne nous en informent pas forcément. Dans l’ombre, ils sont là.

« Toi-même, tu le disais… Les cicatrices sont la preuve qu’on est un homme.  »

En conclusion

Ma dernière lecture provenant des éditions Akata était le cinquième tome du manga A Sign of Affection. La barre était donc haute pour L’arrache-chair. Il n’y a qu’un tome à découvrir. À l’intérieur du volume, vous pourrez lire quatre courtes histoires. Ce qui est dommage, c’est que je pense que la nouvelle qui porte le nom du manga aurait pu être davantage développée. L’histoire était intéressante et très touchante, mais elle aurait été tout aussi bien dans un format un peu plus long. On aurait pu développer davantage les sentiments et le passé de la petite famille. Peut-être même en apprendre davantage sur le passé avec la mère de la famille, lorsqu’elle était toujours de ce monde.

J’ai apprécié ces trois courtes histoires : L’arrache-chair, Pastèque chaude et J’aime grave mon fav. J’ai trouvé que la nouvelle de David, l’amoureux était un peu moins intéressante à lire. Les leçons, la fin de chaque histoire ainsi que le développement de celles-ci étaient vraiment bien. J’ai rapidement compris la raison de l’engouement, au Japon, pour ce titre. Une réputation bien méritée. Je précise toutefois que cela pourrait rebuter les amis des animaux, les âmes un peu plus sensibles et les végétariens. Après tout, on y voit du dépeçage et de la chasse d’animaux. Pour finir, je précise que Toda Oto est l’auteur derrière Chihayafuru, un manga vraiment excellent qui est d’ailleurs adapté en anime depuis plusieurs années. Si vous êtes un amateur de cette œuvre, peut-être que cela vous donnera envie de tenter L’arrache-chair. À la fin du recueil, l’auteur se confie d’ailleurs sur sa propre non binarité et sur son vécu.

J’aime

  • L’arrache chair
  • Pastèque chaude
  • J’aime grave mon fav

J’aime moins

  • David, l’amoureux

La copie du manga L’arrache-chair a été offerte par Interforum Canada.

L'arrache-chair

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Surprenant

Trois histoires touchantes aux morales pertinentes et une histoire un peu moins marquante, mais pas pour autant ennuyeuse. J'ai apprécié ce recueil bien que ce ne soit généralement pas mon genre de lecture, les histoires courtes et les nouvelles. Toutefois, ces histoires font toutes réfléchir et leurs fins sont toutes surprenantes.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice – Ce que le destin leur réserve

Hadès et Perséphone : A Touch of Malice est le troisième volume de la série. Qu’arrive-t-il …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.