[Critique] PS3 – Uncharted : Drake’s Fortune

Si vous n’êtes point au courant, ce qui me surprendrait, la fin d’année 2011 se fait attendre avec impatience par les gamers puisque plusieurs titres très intéressants seront mis en vente. La majorité sont des suites de titres forts populaires tel que inFamous, Batman Arkham Asylum, Assassin’s Creed Brotherhood, Mass Effect 2 et bien sûr Uncharted : Among Thieves.

Afin de se préparer mentalement à cette masse de sorties, j’aimerais que l’on se rafraichisse les méninges afin de bien se rappeler les raisons du succès de ces franchises.

Je commence pour le moment avec Uncharted : Drake’s Fortune.

Fiche technique

Éditeur : Naughty Dog

Support : Depuis le 19 novembre 2007 sur la Playstation 3

Type : Aventure, Action.

En bref :

L’histoire débute sur un bateau, tout près du Panama, où l’on fait la connaissance de l’explorateur Nathan Drake et de la journaliste Elena Fisher. Cette dernière mène un reportage sur les aventures rocambolesques de Nathan. Après une fouille sous-marine, Nathan remonte un boîtier métallique à la surface. Dans cette boîte, ils découvrent un livret qui semble avoir appartenu à Sir Francis Drake, un vieil ancêtre. Mais voilà, un bateau de pirates arrive sur les lieux et ces derniers tirent sur eux. Ne résistant pas à cet assaut, le bateau de nos aventuriers se met à couler. Juste au moment ou Nathan et Elena croient que tout est fini, ces derniers se font secourir par Victor Sullivan, un vieil ami de Nathan, qui arriva à bord d’un hydravion.

Retournant sur terre, Nathan croit qu’il tient en main les informations nécessaires pouvant mener au trésor d’El Dorado. Se préparant à partir en bateau, les deux hommes discutent de leur nouvelle aventure pendant qu’Elena toute énervée par cette histoire, téléphone à son patron afin de pouvoir continuer son reportage. Victor décide qu’il ne vaut pas la peine d’attendre la journaliste. Les deux hommes quittent donc la rive en laissant Elena sur le quai, toujours en conversation téléphonique. C’est donc sur une île près du Panama que l’action commence.

Tout au long de l’aventure, vous devrez chercher votre chemin afin d’échapper à des mercenaires en escaladant des murs, des montagnes, des bords de précipices, etc.

Histoire / Originalité : 14/20

Bien que l’histoire soit intéressante et fascinante, nous nous croyons réellement dans un film d’Indiana Jones ou encore dans la série de jeu Tomb Raiders. Quoi qu’un peu farfelu que le héros principal possède un talent surhumain pour l’escalade, nous y croyons fortement dû justement au fait que Nathan soit un explorateur affamé d’aventures.

Jouabilité / I.A. : 16/20

Il est avantageux d’être doué pour viser avec des armes mais si vous éprouvez trop de difficultés, plusieurs niveaux de jouabilité sont proposés. La caméra semble parfois rancunière lorsque nous sommes en plein tir. L’intelligence artificielle est parfaite et semble bien s’adapter au niveau de jouabilité choisi.

Graphisme / Cinématique : 16/20

Les décors sont majestueusement très colorés et bien réalisés. Par contre, nous pouvons facilement constater le manque de détail et de raffinement sur le visage des personnages. Les cinématiques sont bien exécutées et nous voyons que très peu de différence entre celles-ci et le gameplay.

Durée / Multijoueur : 15/20

Le multijoueur n’étant pas disponible pour ce jeu, le bref 8-10 heures à prendre pour finir le jeu peut laisser sur notre faim. Les trophées peuvent donner des défis intéressants, tel que finir le jeu avec des modes de jouabilité plus corsés.

Voix / Trame sonore : 19/20

La doublure, autant en anglais qu’en français, est une pure réussite pour ce jeu. Les acteurs choisis sont exemplaires et donnent un réalisme peu vu jusqu’à maintenant.

Verdict : 80/100

Naughty Dog nous a surpris avec cette nouvelle exclusivité Playstation 3 en 2007. Habituellement connu avec des personnages colorés et imaginaires (Ratchet & Clank et cie), l’éditeur nous a charmé avec cette aventure réaliste et rafraichissante dû à son action et son suspense tel de gros films hollywoodiens. Les rebondissements de l’histoire nous tiennent devant notre écran du début à la fin malgré certaines longueurs.

Le prix du jeu ayant énormément chuté depuis sa sortie, je vous conseille fortement de l’essayer puisque la suite Uncharted : Among Thieves, sortie en 2009, est encore mieux développé que ce denier. Le troisième titre Uncharted : Drake’s Deception, qui sortira en novembre 2011, s’annonce comme étant tout simplement irrésistible.

Je ne peux malheureusement vous garantir le remboursement de votre jeu si vous n’êtes pas satisfait de celui-ci. Par contre, je vous invite à continuer de lire nos critiques et peut-être que vous tomberez sur un titre qui correspondra davantage à vos préférences.

À propos de Jean-François Bourré

Jean-François est un geek qui aime les bandes dessinées, les figurines, les gadgets électroniques et surtout les jeux vidéos. Vous pouvez le rejoindre par courriel [email protected] et sur Twitter @djeef83.

Aussi à voir...

Infamous Second Son

Infamous Second Son

Suckerpunch ont profité de la conférence de Sony pour annoncer leur prochain jeu : Infamous Second …

6 commentaires

  1. Désolé de te l’apprendre comme ca mais on dit « Verdict » pas verdique

    verdique
    adj. m. (vèr-di-k’)

    Terme de chimie. Se dit d’un acide qui verdit à l’air, et qu’on retire de beaucoup de plantes.

Qu'en pensez-vous ?