Concours

Comiccon d’Ottawa 2019 : des conférences intéressantes et hilarantes, et des cosplayers de talent !

Le Comiccon d’Ottawa prend de plus en plus d’ampleur à chaque année et attire des grands noms du cinéma, de la télévision et des jeux vidéo. Malgré plusieurs annulations de dernière minute (Cary Elwes, John Barrowman et Tom Felton), l’événement a su offrir des conférences sur des sujets très variés. Voici en résumé celles auxquelles j’ai assisté.

Invités au Comiccon d’Ottawa : Roger Clarke

Le nom Roger Clarke peut vous être inconnu, mais si je dis Arthur Morgan, je sais que plusieurs d’entre vous sauront de qui je parle. M. Clarke est l’acteur qui a incarné le personnage principal de l’exceptionnel Red Dead Redemption 2 (notre critique). Très à l’aise, malgré un ajout de dernière minute (sa présence a été annoncée moins de 24 heures avant le début de l’événement), il a levé le voile sur plusieurs aspects du métier d’acteur vocal.

Comiccon d'Ottawa
Malgré un ajout de dernière minute, Roger Clarke était très heureux de rencontrer ses fans et de discuter de son travail sur Red Dead Redemption 2.

Contrairement à la croyance générale selon laquelle leur travail se limite à rester debout dans un studio d’enregistrement pendant des heures, le travail des acteurs vocaux a grandement évolué ces dernières années. Plus de 85 % du travail que Roger a fait pour le jeu a été à l’aide de la technologie de capture de mouvements. Donc, non seulement a-t-il donné une voix à Arthur Morgan, il lui a aussi donné ses traits et sa mobilité. Aussi, il a exprimé son immense appréciation pour les admirateurs qui ont adopté le personnage et qui lui ont fait part de leur attachement à ce dernier. Enfin, il nous a mentionné les difficultés du métier d’acteur qui ne permet pas un emploi stable et combien il était reconnaissant au studio Rockstar de lui avoir donné cette opportunité de pouvoir travailler pendant plus de cinq ans sur ce projet.

Page IMDb de Roger Clarke

Gina Torres

L’actrice américaine Gina Torres sera pour plusieurs (moi y compris) l’inoubliable Zoe dans la série culte Firefly. Malgré que cette dernière ait connu une annulation abrupte et incompréhensible après seulement onze épisodes, elle a su maintenir une légion de fans dévoués qui espèrent encore une résurrection. Mme Torres semblait très contente de rencontrer ses fans canadiens et répondre à leurs questions.

Comiccon d'Ottawa
L’actrice Gina Torres restera pour plusieurs l’inoubliable Zoe dans Firefly, une série culte qui a connu une fin abrupte.

Bien entendu, le sujet de Firefly a été rapidement abordé. Gina a exprimé son grand amour pour la série, même si elle a été tournée il y a plus de 17 ans (ça ne nous rajeunit pas !). À ma question sur pourquoi cette série a su toucher autant les spectateurs, elle a répondu que Firefly était définitivement en avance sur son temps et que si elle était sortie de nos jours, elle aurait connu un grand succès. Les thèmes de la famille et jusqu’où on serait prêt à aller pour elle a bien résonné avec les amateurs.

Gina a aussi parlé de son rôle dans la série Suits, dans laquelle elle a incarné le personnage de Jessica Pearson pendant sept saisons. Elle reprendra le rôle dans une série connexe (« spin-off« ) de Suits intitulée Pearson qui prendra l’affiche cet été.

Page IMDb de Gina Torres

Comiccon d'Ottawa
Ron Perlman cumule plus de 40 ans de carrière et a incarné des rôles très variés.

Ron Perlman

Ron Perlman est un acteur américain qui cumule plus de 40 ans de carrière. Il a incarné une multitude de rôles dans des styles très variés et plusieurs fois avec une quantité impressionnante de maquillage. C’est avec énormément d’humour et un langage parfois plutôt « coloré » qu’il a bien voulu répondre aux questions de ses admirateurs.

Ron est évidemment très fier de sa carrière, autant au cinéma qu’à la télévision. Il a parlé de son tout premier rôle dans le film The Quest for Fire tourné en 1980, celui du bossu dans In The Name of the Rose (1986) et enfin celui de Vincent dans la série télé Beauty and the Beast qui lui aura rapporté un Golden Globe du meilleur acteur. Il a aussi mentionné sa longue collaboration et son amitié profonde pour le réalisateur mexicain Guillermo del Toro pour lequel il a joué dans six de ses films jusqu’à présent. Bien sûr que plusieurs admirateurs lui ont parlé de son rôle dans les films Hellboy et Hellboy II : The Golden Army dans lesquels il incarnait le célèbre personnage du super-héros et Ron a indiqué qu’il reprendrait le rôle avec grand plaisir.

Je n’ai pu m’empêcher d’approcher le micro afin de lui demander de dire sa célèbre phrase provenant de la série de jeux vidéo Fallout « War… War never changes », ce qu’il a fait tout en mentionnant qu’habituellement il demande pas mal d’argent pour le faire ! Sa conférence d’une durée de 45 minutes a été parsemée d’éclats de rire autant de la part de l’assistance que de l’invité lui-même qui semblait avoir énormément de plaisir au Comiccon d’Ottawa.

Page IMDb de Ron Perlman

Une parade de cosplayers de grand talent et à l’imagination débordante !

Un point saillant de tout bon Comiccon est sans contredis les nombreux cosplayers qui rivalisent tous de talent et de travail acharné. Chaque année, c’est toujours un plaisir de les côtoyer. Voici sans plus tarder notre galerie de photos :

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Retour sur le E3 2018 – Une année qui ne passera pas à l’histoire

Le plus grand événement de l’année pour les amateurs de jeux vidéo, le E3, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.