City of Brass – Un roguelike des mille et une nuits

City of Brass est le fruit de développeurs ayant travaillé sur le sublime Bioshock sorti en 2007. Maintenant réunis sous la bannière Uppercut Games Pty Ltd, est-ce que leur expertise aura été transposée dans ce roguelike se déroulant dans un univers se rapprochant du Moyen-Orient d’antan ? C’est ce que vous découvrirez dans la critique du nouveau jeu City of Brass !

  • Studio de développement : Uppercut Games Pty Ltd
  • Éditeur : Uppercut Games Pty Ltd
  • Cote ESRB : E
  • Prix : 22,79$ sur Steam
  • Plateforme de test : PC
  • Date de sortie : 4 mai 2018

City of Brass : un nouveau souffle pour les roguelikes ?

Disponible en accès anticipé depuis septembre, City of Brass offrait déjà une expérience plutôt peaufinée en comparaison aux autres jeux disponibles en accès anticipé. Après un léger tutoriel vous expliquant vos mouvements, le jeu vous pousse directement dans son univers aux niveaux générés aléatoirement.

Pour débuter, l’objectif principal du jeu est de vous rendre à la fin du niveau avant que le sablier ne soit complètement vide. Rien de plus facile que ça ! Par contre, les niveaux seront, comme mentionnés plus haut, aléatoires. Ceux-ci sont remplis d’ennemis, qui toutefois manquent de variétés, de mécanismes cherchant à vous tuer et de trésors vous permettant de faire des achats auprès du génie.

City of Brass
Les squelettes (un peu trop présents) que vous rencontrerez dans les niveaux. – © 2018 Uppercut Games Pty Ltd.

Pour traverser le tout, vous avez quelques outils et aptitudes de base. Un fouet, vous permettant de briser des objets, de traverser des trous ou bien d’attraper des ennemis pour les ramener vers vous. Vos mains pour repousser les ennemis. Votre épée pour vous défendre contre les monstres peuplant les niveaux ainsi qu’une glissade pour vous permettre d’éviter des embûches ou bien d’esquiver des ennemis.

Toutes ces aptitudes vous permettent de manipuler votre environnement. Vous pouvez par exemple repousser un ennemi dans un piège qui l’empalera, par exemple. Même principe pour le fouet, un simple coup de fouet sur une urne explosive vous permettra de faire exploser des squelettes avant qu’ils ne viennent vous tabasser. Votre épée est plutôt lente alors il vous faudra l’utiliser avec parcimonie puisque si vous vous retrouvez face à plusieurs ennemis, elle ne vous sera pas très utile car ceux-ci auront l’opportunité de vous faire du dégât.

Bref, vous devrez naviguer dans les niveaux selon votre inspiration, il n’y a pas de mauvaise façon de les traverser.

Une difficulté en symbiose avec votre progression

Au début, je trouvais le jeu difficile. J’ai vite réalisé que le jeu était difficile puisque je ne jouais pas de la bonne façon. Au fur et à mesure que vous progresserez dans le jeu, vous apprendrez à utiliser votre environnement. Courir tête première pour battre vos ennemis à l’épée ne vous sera pas très utile. Vous deviendrez conscient de votre environnement à tout instant. Les pièges deviendront vos amis et vous apprendrez à jongler avec plusieurs ennemis à la fois. Parfois, les éviter est aussi une bonne idée.

Pour vous aider à progresser, des trésors se retrouvent un peu partout dans les niveaux. Amassez-les pour pouvoir les échanger avec le génie. Vous rencontrerez le génie à plusieurs endroits dans vos niveaux. Celui-ci, en échange des quelques pièces, obtenues en trouvant des trésors, vend des améliorations pour votre personnage. Par exemple, vous pouvez augmenter votre vie, les dégâts de votre épée font maintenant du dégât aux ennemis avoisinant ou vous êtes plus résistant. Chaque fois que vous le rencontrez, il vous offre des échanges différents.

City of Brass
Le génie marchandeur de bénédictions. –  © 2018 Uppercut Games Pty Ltd.

Les créateurs ont pensé à tous les types de joueurs. Il est possible de rajouter des bénédictions ou des malédictions. Toutes les bénédictions sont disponibles au début du jeu. Vous pouvez par exemple diminuer le coût des objets que le génie vous vend ou diminuer le nombre de pièges dans les niveaux. Les malédictions, elles, sont verrouillées. Vous devrez accomplir certains objectifs pour les déverrouiller. Ces objectifs, pour la plupart, sont réalisables en jouant simplement, tel que tuer X ennemis. Celles sont font pratiquement tout l’inverse. Plus d’ennemis, moins de dommages, etc.

Point bonus, l’intégration Twitch ! si vous diffusez votre partie sur Twitch ou bien Mixer, vos auditeurs peuvent influencer votre partie. Ils peuvent la gâcher, comme ils peuvent vous donner un coup de main !

En conclusion

Les qualités techniques du jeu sont inégales, des graphismes agréables, mais la répétition des environnements et des monstres est un peu lassante. Les effets sonores, quant à eux, sont désagréables. On entend souvent les mêmes gémissements ou bris d’objets. Peu de variété encore une fois. Ensuite, la durée de vie du jeu est relativement courte. Un niveau, joué avec un peu d’expérience avec les mécaniques, se termine en quelques minutes. Il est parfois dommage de ne pouvoir se promener à notre guise pour chercher les trésors puisque le sablier est toujours présent. Vous ne pouvez explorer plus que quelques minutes avant qu’il ne vous rattrape.

Pour le prix, City of Brass n’est pas si mal, il faut cependant être admirateur du genre puisque ce ne sera pas l’expérience d’une vie qui changera votre avis sur les roguelikes. Je conseille toutefois d’attendre une baisse de prix, car le jeu semble plus agréable à moindre coût, puisque des jeux comme l’excellent Rogue Legacy est disponible moins cher. Bref, c’est une expérience agréable, courte, mais un peu lassante.

Site officiel du jeu

City of Brass

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Un bon moment, sans plus

City of Brass, un jeu bien pensé, mais un peu redondant. Il nous offre un bon moment, mais sera vite oublié. On achète si on est adepte des roguelikes !

User Rating : Be the first one !

À propos de Olivier Grondines

Fanatique des jeux vidéo depuis le premier 386 familial. Cinéphile à temps partiel.

Aussi à voir...

Super Daryl Deluxe : aventures paranormales et fantastiques… à l’école secondaire

Vous trouvez que le monde vidéo-ludique est terne, répétitif et manque d’originalité ? Vous avez la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *