Monoprice Monolith HTP-1

[CES 2019] Monoprice annonce le Monolith HTP-1, un préamplificateur à 16 canaux

Connue initialement pour ses câbles audio et vidéo à prix plus que compétitifs, Monoprice a entrepris au cours des dernières années une grande évolution de son offre. Au fil des ans, l’entreprise a collaboré avec plusieurs manufacturiers afin de développer des produits maison. De cette façon, Monoprice a offert des haut-parleurs, des caissons d’extrêmes-graves et plus récemment des amplificateurs. En choisissant bien ses partenaires comme ATI, l’entreprise s’est taillé une place dans les fournisseurs de produits de cinéma maison de qualité.

Continuant dans la même direction, Monoprice a pris par surprise l’industrie avec l’annonce du Monolith HTP-1, un préamplificateur de cinéma maison à 16 canaux. Un préamplificateur offre les mêmes fonctionnalités qu’un récepteur cinéma maison, mais laisse l’amplification du son à des appareils tiers. L’entreprise entend ainsi compétitionner avec des compagnies telles que Denon/Marantz et Emotiva.

Monoprice Monolith HTP-1
Le préamplificateur HTP-1 offre un écran LCD pour sa configuration.

Une expérience Dolby Atmos optimale pour la maison

Le format Dolby Atmos est devenu la nouvelle norme pour le son ambiophonique à la maison, offrant le support de jusqu’à 34 haut-parleurs placés au niveau des oreilles et au plafond. La majorité des récepteurs traditionnels supportent par contre seulement 11 haut-parleurs, pour une configuration maximale de 7.1.4.

Dolby Atmos 7.1.4
Les haut-parleurs dans une configuration Dolby Atmos 7.1.4.

Il n’y a présentement sur le marché qu’une poignée de préamplificateurs qui permettent aux fanatiques de cinéma maison qui possèdent une pièce assez grande d’aller plus loin que onze haut-parleurs. Monoprice vient s’ajouter à cette liste triée sur le volet avec le nouveau HTP-1. En effet, celui-ci supporte jusqu’à seize haut-parleurs avec une configuration maximale de 9.1.6, soit neuf au niveau des oreilles et six au plafond.

Cette configuration permet ainsi d’avoir les cinq haut-parleurs ambiophoniques habituels et d’y ajouter une paire à l’arrière et une à l’avant, à côté des haut-parleurs principaux. Au plafond, on retrouvera une paire devant, une au-dessus et une derrière la position d’écoute principale. On se retrouve ainsi au coeur même d’une sphère sonore qui est le principe de base du Dolby Atmos.

Dolby Atmos 9.1.6
La configuration 9.1.6 supportée par le Monolith HTP-1.

Le format prend de cette façon tout son sens et permet d’être transporté au coeur de l’action du film que vous visionnez.

Support complet du format DTS:X

Le Monolith HTP-1 supporte également la norme DTS:X, de DTS, le classique compétiteur de Dolby. Celle-ci offre une technique similaire, mais est limitée à seulement treize haut-parleurs, avec une configuration 7.1.6. Le préamplificateur permettra tout de même de profiter au maximal du son DTS:X disponible sur plusieurs disques Blu-Ray et UltraHD Blu-Ray.

Optimisation du son de votre pièce grâce à Dirac Live

Les pièces dans lesquelles nous écoutons les films à la maison ne sont évidemment pas aussi optimales qu’une véritable salle de cinéma. Afin de pallier à cette problématique, les récepteurs et préamplificateurs offrent habituellement un système de correction sonore. Les plus connus de l’industrie sont YPAO (Yamaha), AccuEQ (Onkyo) et Audyssey (Denon et Marantz). Certains appareils commencent par contre à offrir une solution encore plus robuste : Dirac Live.

Cette technologie, présente dans le Monolith HTP-1, a été développée de façon indépendante par Dirac. Elle est considérée comme l’une des meilleures pour ajuster chacun de vos haut-parleurs afin d’avoir l’expérience sonore optimale. De cette façon, les réflexions sonores et autres modifications apportées par votre salle seront minimisées. Vous obtiendrez ainsi le son le plus près possible de l’expérience cinématographique.

Plusieurs façons de jouer des contenus en diffusion continue

Bien évidemment, les amateurs d’audio-vidéo voudront écouter et visionner des contenus en diffusion continue sur leur équipement. De façon native, le HTP-1 supporte la connectivité Bluetooth afin de diffuser des contenus directement de votre téléphone ou tablette. Le préamplificateur peut aussi agir comme appareil Roon, un logiciel de distribution de la musique haut de gamme qui gagne beaucoup de terrain chez les amateurs.

Afin de faciliter le support des autres services de façon optimale, Monoprice a eu une idée bien sympathique. Au lieu de devoir développer les logiciels nécessaires et ainsi les mises à jour de façon fréquente, le Monolith HTP-1 est livré avec un Google Chromecast. Celui-ci pourra ainsi vous permettre d’écouter les contenus de centaines de services compatibles.

Une maximum de connectivité

Afin de connecter une foule d’appareils au préamplificateur, le HTP-1 est livré avec plusieurs connecteurs :

  • 7 entrées et 2 sorties HDMI 2.0b (qui pourront être mises à jour à la norme 2.1)
  • 3 entrées optiques
  • 3 entrées coaxiales
  • 1 entrée AES/EBU
  • 2 entrées RCA
  • 1 entrée USB Audio pour ordinateur
  • 1 port HDMI
Monoprice Monolith HTP-1
Le Monolith HTP-1 offre un maximum de ports pour la connectivité.

Le HTP-1 permettra de plus de démarrer à distance jusqu’à quatre appareils avec ses sorties de déclenchement.

Monoprice continue de prendre sa place

Le Monolith HTP-1 sera disponible au troisième quart de 2019 et sera vendu au prix de 3999$ US, ce qui en fait le moins cher appareil à supporter le Dolby Atmos sur 16 canaux. Une véritable surprise dans le monde du cinéma maison, l’appareil permet à Monoprice de concrétiser sa place comme nouveau joueur d’avant-plan dans l’industrie.

Page officielle du HTP-1 sur le site de Monoprice

Geekbecois est à Las Vegas du 6 au 11 janvier pour couvrir le CES encore cette année. Suivez-nous pour tout savoir des dernières nouveautés !

À propos de Steve Tremblay

Passionné de jeux de société, de cinéma maison, de domotique et d'une foule de gadgets geek, j'espère pouvoir partager avec vous ces passions et les rendre contagieuses.

Aussi à voir...

[CES 2019] Top 5 de mes découvertes à mon premier CES

Cette année, j’ai eu l’opportunité d’accompagner mon collègue Eric au Consumer Electronic Show (CES) à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.