Big Bang Pro Wrestling : la mini expérience de lutte rétro

SNK nous offre un autre classique de la Neo Geo Pocket Color (NGPC) pour la Nintendo Switch. Cette fois, c’est le jeu de lutte Big Bang Pro Wrestling. C’est le neuvième de la série Neo Geo Pocket Color Selection, et oui, c’est encore un jeu de combat… ou l’est-ce vraiment ? Je n’ai jamais considéré les jeux de lutte comme des vrais jeux de combat. Mais bon, vous pouvez en débattre dans les commentaires si vous en avez envie. Ce jeu était sorti à l’époque en novembre 2000 et était seulement disponible au Japon. Nous avons donc enfin l’opportunité d’essayer cette expérience de lutte professionnelle portable. Reste à voir si ce titre oublié du NGPC valait la peine de faire un retour dans le ring.

  • Studio de développement : SNK
  • Éditeur : SNK
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch
  • Plateforme de test : Nintendo Switch
  • Classement : E+10 pour 10 ans et plus
  • Prix : 10,07$
  • Site officiel du jeu

Le petit paquet

Les jeux de la collection Selection de la NGPC nous replonge vraiment dans l’époque début années 2000. Celui-ci me rappelle tellement l’époque où j’étais jeune et je passais mon temps à jouer au Gameboy. Un des jeux que j’avais était WWF King of The Ring. Un jeu très simple et très rudimentaire dû aux limites techniques de la machine portable. Mais j’avais quand même du plaisir parce que je pouvais sélectionner Bret Hart et battre Shawn Michaels. Ça me faisait plaisir de lui casser la gueule. En jouant à Big Bang Pro Wrestling, je suis totalement revenu à cette époque.

Il y a seulement 10 lutteurs que vous pourrez sélectionner. Ce n’est pas beaucoup, mais ce n’est pas si surprenant pour un jeu classique portable. Le groupe de lutteurs est très varié. Chaque personnage a vraiment un style différent, donc on évite de se retrouver avec des “clones”.

Big Bang Pro Wrestling

Le jeu possède aussi un nombre limité de modes. On peut jouer un match simple (un contre un) avec une variété de matchs spéciaux dont je parlerai plus tard. Vous pouvez aussi organiser un tournoi avec plusieurs lutteurs pour voir qui est le meilleur de tous. Il y a une sorte de mode “histoire” avec le mode IEW Champion. Par contre, ne vous attendez pas à quelque chose de très développé. Enfin, il est possible d’affronter un autre joueur, mais sur la même console Switch seulement.

La prise de l’ours

Les contrôles sont minimalistes dus au fait qu’il n’y a que deux boutons. On pourrait donc croire que c’est facile à jouer, mais ça ne l’est pas vraiment. Le bouton “A”, au repos, est pour frapper. Étrangement, le bouton “B” sert pour “faire la pose” ou narguer son adversaire, si vous préférez. Ce n’est pas très utile et ça peut vite devenir frustrant quand on veut, par exemple, courir. Pour le faire, il faut peser sur une flèche directionnelle et “B”. Trop souvent je me suis retrouvé à montrer mes muscles accidentellement et c’est vite très agaçant. Malheureusement, il est impossible de changer les contrôles, ce qui aurait grandement aidé à ne pas perdre patience sur le ring.

Big Bang Pro Wrestling

Quand vous êtes près de l’ennemi, vous le saisirez pour essayer d’effectuer une prise. À ce moment, il ne faut pas hésiter car il faut être le premier à initier le mouvement. Sinon, l’adversaire aura l’avantage sur vous. Je dois dire que l’ordinateur ne vous fera pas de cadeaux et ça va devenir souvent frustrant de réussir à faire une simple prise de lutte. On peut projeter l’adversaire dans les câbles, sauter de la troisième corde… bref, si vous connaissez la lutte, on peut faire un peu ce que vous vous attendez. Mais puisque les contrôles sont limités, il ne faut donc pas s’attendre à pouvoir faire beaucoup de prises pour chaque personnage.

Chaque personnage a une prise spéciale, mais elle ne peut être exécutée que lorsque le nom de votre personnage clignote. J’aurais aimé que ce soit indiqué de façon plus claire, comme avec une barre au haut de l’écran. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas claires dans ce jeu. Comme pour les points de vie : rien ne va vous indiquer combien il vous en reste. La seule façon de savoir si vous avez assez d’énergie, c’est si vous êtes capable ou non de vous relever après un tombé. Génial, non ? Pour vous sortir d’une soumission ou d’un tombé, préparez-vous à “pitonner” comme des bêtes.

Pas besoin d’arbitre

Vous vous demandez s’il y a au moins des matchs spéciaux dans ce jeu de lutte ? Oui, mais vraiment pas ce à quoi on pourrait s’attendre. Il y a le “No Rule” match qui est simplement un match sans règles. Tout est permis : les coups de chaise et tout ce que vous voudrez. Vous pouvez même faire des tombés à l’extérieur. Dans le fond, pour les adeptes de lutte, c’est un “falls count anywhere match”.

Big Bang Pro Wrestling

Il y a aussi le “Coffin Match”. Clairement inspiré du match qui a été rendu célèbre par le lutteur de la WWE, The Undertaker, il faut mettre son adversaire dans un cercueil. Étrangement, ce n’est pas un type de match qu’on retrouve dans beaucoup de jeux de lutte. Mais faites attention car si vous avez le malheur de tomber dans le cercueil, c’est terminé ! Impossible d’en sortir. N’importe quel adepte de lutte sait que ce n’est pas terminé tant et aussi longtemps que le cercueil n’a pas été refermé. Hélas, pas de pitié pour les joueurs.

Le dernier match spécial est particulièrement… spécial. C’est un “Reward Death Match” et ne vous inquiétez pas, personne ne meurt dans ce match. En fait, c’est un match sans règles, puis le but est de sortir du ring pour monter un poteau et aller y cueillir une poche pleine d’argent au sommet. Je vous jure que ce n’est pas une blague. Même en tant qu’adepte de lutte professionnelle, je ne me souviens pas du tout d’avoir vu un match comme tel de ma vie. Mais dans un jeu vidéo, qui va nous dire ce qu’on ne peut pas faire ?

J’abandonne ! J’abandonne !

C’est difficile de recommander ce jeu à d’autres personnes autres que les nostalgiques de la NGPC et les adeptes les plus “hardcore” de la lutte. Autrement, c’est un classique qu’on peut se passer sans problème. Il existe une panoplie de jeux de lutte rétros qui peuvent satisfaire amplement. Je suis quand même content d’avoir eu cette chance de tester Big Bang Pro Wrestling. Cependant, ce titre sera un bon ajout à une prochaine compilation NGPC.

Big Bang Pro Wrestling

J’aime

  • Des personnages assez originaux
  • Une sélection de matchs spéciaux assez originale
  • L’expérience de lutte rétro

J’aime moins

  • Des contrôles confondants et limités
  • Trop de matchs qui sont indisponibles dont des matchs par équipe
  • Un classique qui a mal vieilli, comme on dit

La copie numérique de Big Bang Pro Wrestling a été fournie par SNK.

Big Bang Pro Wrestling

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Médiocre

Un jeu de lutte rétro qui a mal vieilli. Pour adeptes de lutte et de Neo Geo Pocket Color seulement.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Lay a Beauty to Rest : The Darkness Peach Blossom Spring – De belles images, mais quelle traduction boîteuse !

Un genre qui est très présent sur la plateforme de distribution Steam mais dont on …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.