Assassin’s Creed Valhalla La Colère des Druides – Cap sur l’Irlande !

Le dernier-né de la franchise Assassin’s Creed, Valhalla, a connu un franc succès et nombreux sont les joueurs qui ont arpenté de long en large la Norvège et l’Angleterre à la recherche de trésors et de têtes à faire voler. Pour ceux qui n’en auraient pas assez du jeu de base, Ubisoft a lancé le premier module d’extension majeur du jeu. Se déroulant du côté de l’Irlande, l’extension promet de nouvelles missions à compléter et un nouveau royaume à réunir. Les joueurs peuvent s’attendre à une vingtaine d’heures de contenu supplémentaire s’ils ont l’intention de compléter la majeure partie des activités offertes. Cependant, ceux qui n’auraient pas été charmés par le jeu de base ne trouveront pas vraiment quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent ici.

  • Studios de production : Ubisoft Montréal, Ubisoft Bordeaux
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S/X, PC
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : M
  • Prix : 34,99$ (inclus avec la passe de saison et les versions Gold et Ultime du jeu)
  • Site officiel

Note de l’auteur : mon expérience du jeu s’est fait avec la version féminine du personnage principal. Le pronom « elle » sera donc utilisé dans cette critique.

Le jeu utilise bien la puissance des nouvelles consoles avec des effets météo réalistes, comme ce super arc-en-ciel
Le climat humide de l’Irlande donne souvent des jours de pluie, mais fait apparaître de superbes arcs-en-ciel ! Il n’y a pas de lutin avec un chaudron de pièces d’or au bout par contre…

Une fois l’extension installée, le personnage principal du jeu, Eivor, recevra une missive provenant de son cousin Barid avec qui elle a grandit. Ce dernier est devenu roi de la ville de Dublin et il souhaite que sa chère cousine vienne lui rendre visite. Arrivée sur place, elle y découvre une Irlande divisée en de multiples royaumes, sans personne à leurs têtes. De plus, le commerce semble avoir été freiné par le climat ambiant, ce qui n’aide pas à la position de Barid face à ses pairs. Il implore donc Eivor de libérer les différents comptoirs de commerce répartis sur l’ensemble de l’île, ainsi que d’appuyer Flann Sinna, un leader charismatique, afin qu’il puisse s’assoir sur le trône d’une Irlande réunie en tant que Grand Roi. Ce ne sera pas une tâche facile, car le pays est profondément divisé entre ceux qui croient encore aux anciennes divinités (comme les druides) et ceux qui se sont convertis au Christianisme. Derrière le rideau se cache un ancien ordre de druides qui ne veut rien d’autre que de bouter les chrétiens hors de l’île et ramener l’Irlande à ses croyances ancestrales.

Menez à bien votre aventure et vous serez récompensé par un nouveau roi sur le trône de l'Irlande
Le but ultime de cette nouvelle extension est d’assoir un roi sur le trône de l’Irlande, une île déchirée entre ses traditions ancestrales et l’imposition du Christianisme

En plus d’offrir une nouvelle campagne, La Colère des Druides contient également une bonne quantité des mêmes activités qui étaient incluses avec le jeu de base. On y retrouve les puzzles avec les pierres qu’il faut empiler à une certaine hauteur, les trésors et pièces d’équipement à retrouver, ainsi que plusieurs monastères à piller. Ces activités viendront aider à augmenter le prestige de la ville de Dublin, une étape importante pour redorer le blason de Barid que le nouveau Grand Roi voit d’un œil suspicieux. En effet, fervent chrétien, il n’a pas confiance en ce subalterne païen. Pour l’aider dans sa cause, Eivor devra libérer plusieurs comptoirs commerciaux qui en retour fourniront des ressources luxueuses, comme le textile, le miel et l’ivoire. Ces ressources seront utilisées pour commercer avec des royaumes étrangers comme l’Égypte et Constantinople, faisant ainsi rayonner la ville. Les comptoirs peuvent être améliorés pour augmenter leur production ou la capacité à emmagasiner les ressources. Cette partie du jeu saura plaire à ceux qui appréciaient les améliorations que l’on pouvait construire à son patelin dans le jeu de base et apportent pratiquement la seule nouveauté majeure.

Les druides utilisent les pouvoirs de la nature, comme dompter les bêtes sauvages ou utiliser du poison pour venir à leurs fins
L’ordre des druides ne compte pas abandonner ses traditions au profit de cette nouvelle religion et se battra bec et ongle pour maintenir son influence

Un nouvel ordre caché à traquer

La seconde partie de l’extension concerne l’ordre des druides du titre. Ces guerriers-sorciers sont férocement contre l’imposition de la religion chrétienne sur leurs terres et attaquent tous ceux qu’ils voient comme étant leur ennemi, ce qui inclut Eivor. Tout comme les brigands étaient une nuisance constante dans le jeu de base (ils sont également présents dans l’extension), le joueur sera régulièrement attaqué par des patrouilles de druides et il leur sera confronté dans de nombreux endroits de l’Irlande. Ces nouveaux ennemis combattent à la fois avec des armes traditionnelles, mais utilisent également les forces de la nature comme les bêtes sauvages ou le poison. La plupart des combats contre l’ordre des druides se déroulent dans une épaisse fumée jaunâtre, ce qui rend la visibilité grandement réduite. Les têtes dirigeantes de l’ordre doivent être traquées avec des indices cachés un peu partout, mais il est également possible de tomber sur un des leurs accidentellement. Par contre, certains sont invisibles jusqu’à ce qu’une certaine étape de l’histoire soit atteinte. Lorsque Eivor vient à bout d’un des membres de l’ordre, on a droit à la cinématique habituelle de sa lame cachée qui vient envahir leurs entrailles, mais les développeurs ont omis l’habituelle séquence où Eivor discute avec le défunt. C’est dommage, car il aurait été intéressant d’en savoir plus sur leurs motivations.

L'Irlande est un plaisir à découvrir et explorer, avec ses vertes collines et ses marécages où plane souvent un épais brouillard
Les collines vertes de l’Irlande sont parsemées de vestiges de son passé païen, comme ces pierres disposées en cercles

La Colère des Druides est en somme une extension plutôt classique qui donne aux amateurs du jeu de base un nouveau terrain de jeu à explorer. Ceux qui ont accroché au jeu de base seront ravis, mais je doute fortement que cette nouvelle aventure réussira à charmer un nouvel auditoire, surtout ceux qui n’ont pas aimé leur première expérience. Une seconde extension au jeu, le Siège de Paris, verra le jour plus tard cette année. Croisons nos doigts pour qu’elle apporte un peu plus de nouveauté.

La copie d’Assassin’s Creed Valhalla La Colère des Druides a été fournie par Ubisoft.

Assassin's Creed Valhalla La Colère des Druides

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Contenu intéressant, mais répétitif

La première extension majeure pour Assassin's Creed Valhalla ajoute beaucoup de contenu, mais peu de nouveautés.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Wing of Darkness

Wing of Darkness : on vole trop très du soleil

S’il y a bien un genre qui n’est pas beaucoup exploité ces temps-ci, ce sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.