Assassin’s Creed Brotherhood of Venice – La Confrérie des Assassins s’invite à votre table

La franchise de jeux vidéo Assassin’s Creed, développée par Ubisoft, est une des plus populaires des dernières années. Elle a su séduire une légion d’amateurs de jeux d’action, mais aussi d’histoire avec ses différents contextes historiques tels que les Croisades, l’Âge d’or de la piraterie et la Révolution française. Parmi tous les titres de la franchise, la trilogie mettant en vedette le célèbre Ezio Auditore da Firenze fait belle figure et représente pour plusieurs le summum de la série. Les membres du studio de jeu de société Triton Noir, basé à Montréal, souhaitent faire revivre cette épopée d’une toute nouvelle façon en troquant les graphismes numériques par des figurines de plastique. Assassin’s Creed Brotherhood of Venice (la Confrérie de Venise) est un jeu de société coopératif pour un à quatre joueurs qui leur donne l’occasion de rejoindre les rangs de la célèbre Confrérie des Assassins dans leur lutte au sinistre ordre des Templiers. Après avoir complété une campagne de sociofinancement sur Kickstarter en 2018 qui s’est terminée avec plus de 6,500 supporteurs et presque 1,4 million de dollars amassés, le jeu est enfin disponible. Le studio a eu la générosité de nous envoyer un exemplaire du jeu afin de le tester et de vous faire part de nos impressions.

Assassin’s Creed Brotherhood of Venice

Revisitez Venise de l’époque de la Renaissance avec vos amis

Assassin’s Creed Brotherhood of Venice se déroule entre les titres Assassin’s Creed Brotherhood, sorti en 2010, et Revelations sorti en 2011. La branche italienne de la Confrérie des Assassins est sous la gouverne du Maître Assassin Ezio Auditore et les joueurs incarnent quatre nouvelles recrues qui ont rejoint ses rangs. Ils évolueront au cours d’une campagne composée de 26 scénarios différents, représentés sous forme de Mémoires comme dans les jeux vidéo. Chacune de ces missions a un ou plusieurs objectifs principaux à accomplir pour passer à la suivante, ainsi qu’un objectif optionnel qui permet d’accomplir le bonus du « 100 % de synchronisation ». Les joueurs devront travailler en équipe afin de déjouer les gardes, éviter des pièges et mettre la main sur des trésors et de l’équipement supplémentaire. Compléter les scénarios fera avancer l’histoire, mais donnera aux joueurs de l’expérience qui les fera monter de niveau, leur donnant accès à de nouvelles habiletés. Le niveau de difficulté ira en augmentant, les joueurs auront à faire face à des dangers de plus en plus grands.

Chaque scénario a ses objectifs et ses éléments de décor à déployer, rendant chacun d'entre eux unique
Chaque scénario demandera le déploiement de plusieurs cases qui représenteront les rues, toits et pièces où se déroulera l’action

Les différents scénarios demandent aux joueurs de déployer un certain nombre de cases et de plateaux qui représenteront l’espace de jeu. Chaque tour de jeu est divisé entre les actions des joueurs, ceux des ennemis et le résultat final. Chaque joueur dispose de trois cubes d’action qu’il peut utiliser pour se déplacer, attaquer ou utiliser une habileté. Il peut également conserver un cube pour le transférer au tour suivant ou attendre que les autres joueurs aient choisi leurs actions avant. Si un joueur se déplace sur une case déjà occupée par un ennemi, il devra lancer un ou plusieurs dés de détection de couleur rouge qui détermineront s’il a été détecté. Il est possible que l’ennemi ait simplement noté un mouvement, ce qui le poussera à explorer davantage, ou il peut avoir vu le joueur, ce qui l’incitera à déclencher l’alarme. Dans la plupart des scénarios, cela causera l’apparition de renforts qui ne cesseront d’arriver durant toute la partie. Le joueur pourra alors décider de tenir bon et se battre ou alors prendre la fuite. S’il parvient à atteindre une case disposant d’une botte de foin, il pourra se cacher si les gardes ne réussissent pas un nouveau jet de détection. Être caché permet aussi d’utiliser la célèbre lame cachée, arme de prédilection des assassins. Cette dernière permet d’éliminer un ennemi sans avoir à lancer un dé d’attaque comme c’est le cas avec des armes plus traditionnelles. Au fur et à mesure que la campagne va de l’avant, les joueurs auront à faire face à des ennemis de plus en plus difficiles, comme des troupes d’élite ou un peloton de cavaliers.

Les développeurs du jeu ont respecté avec soins la source originale avec plusieurs illustrations inspirées d'un des titres de la franchise
Il est conseillé de prévoir un espace de jeu suffisant, chaque partie demandant le déploiement de nombreux éléments

Le but ultime de chacun des scénarios est de compléter un ou plusieurs objectifs, comme mettre la main sur un item ou assassiner une cible importante de l’ordre des Templiers. Cet objectif sera situé quelque part sur le plateau et demandera aux joueurs de disposer d’un certain nombre de cubes d’action pour le compléter. Si par exemple il s’agit de dérober un objet, ceci prendra habituellement un cube d’action, alors qu’un objectif plus complexe comme saboter de l’équipement peut prendre jusqu’à trois cubes. Il est donc important de bien planifier ses mouvements afin de s’assurer d’être en mesure de compléter son objectif. Ces derniers vont donner aux joueurs de l’expérience, mais également parfois de l’équipement supplémentaire, comme une pièce d’armure qui améliorera leur vitalité, ou une dose de médicament. Entre les scénarios, les joueurs retournent à leur quartier général afin d’y penser leurs plaies ou échanger des pièces d’équipement.

Une boîte énorme au contenu très généreux !

La première impression que donne la boîte du jeu est qu’elle est massive ! Avec son poids de plus de huit kilos, elle vient confirmer qu’il n’y a aucun espace vide à l’intérieur. Le jeu comprend plus de 140 figurines de plastique finement détaillées qui représentent les personnages, les ennemis, ainsi que plusieurs éléments du décor. Chacune des pièces est disposée dans un des trois plateaux ce qui rend leur rangement très facile, tout comme quand vient le temps de chercher un personnage supplémentaire. La très grande majorité des figurines étaient dans un excellent état à leur arrivée, à l’exception de quelques exemplaires des cavaliers qui avaient un de leurs bras manquant. *Mise à jour de l’auteur : le problème avec les cavaliers a déjà été identifié par l’équipe de production qui a prévu l’envoi de pièces de remplacement. Chacun des scénarios vient avec une enveloppe scellée qui inclut un lot de cartes d’événements qui seront dévoilées au début de chacun des tours et qui auront une incidence sur l’action, soit au bénéfice des joueurs ou à leur malheur. Aussi, plusieurs cartes d’équipement sont incluses pour lorsque les joueurs vident les poches de leurs ennemis une fois vaincus. Enfin, un dernier lot de cartes de victoire détermine les récompenses pour les joueurs une fois le scénario complété. L’aspect esthétique des cartes est superbe, avec des illustrations de grande qualité.

Travailler en coopératif est obligatoire si les joueurs souhaitent mettre la main sur les objectifs des différents scénarios
Une fois un ennemi vaincu, il est possible d’explorer le contenu de ses poches pour y dénicher de l’équipement supplémentaire qui vous sera d’une aide précieuse

Le jeu vient avec deux manuels massifs, un pour les règles du jeu, l’autre qui décrit les différents scénarios. Le manuel d’instruction est particulièrement soigné et permet aux joueurs d’apprendre le maniement du jeu en jouant les scénarios. Les premiers servent de tutoriel et introduisent différentes règles de façon progressive. J’ai personnellement trouvé que d’essayer de lire tout le livret de règles d’un coup m’a laissé plutôt confus, mais la maîtrise par l’expérience fonctionnait très bien. La copie du jeu fournie était en français et bien que ma maîtrise de l’anglais soit excellente, j’ai apprécié de pouvoir y jouer dans ma langue maternelle (le jeu est aussi disponible en anglais). Le jeu vient également avec de nombreux dés de différentes couleurs qui sont utilisés soit pour la détection, soit pour le combat. Enfin, plusieurs boîtes scellées sont incluses dans la boîte et contiennent du matériel supplémentaire, comme des figurines représentant des personnages importants qui apparaîtront plus tard, ou des cartes supplémentaires qui seront utilisées dans un scénario spécifique.

L’ensemble des pièces et cartes dans le jeu sont toutes d’excellentes qualités. Les figurines sont très bien détaillées et offrent beaucoup de variété aux différents scénarios. Les manuels sont bien écrits et illustrés et rendent la prise en main facile et rapide. Ce qui m’a le plus impressionné cependant, ce sont les illustrations sur les cartes. Elles sont tout simplement phénoménales et rendent le dévoilement de l’une d’entre elles toujours un attrait.

Les impressions de notre petite confrérie sur Assassin’s Creed Brotherhood of Venice

J’ai testé le jeu en compagnie de ma fille de 13 ans et ma belle-fille de 29. Nous étions tous les trois familiers avec la franchise des jeux vidéo à différents degrés, ce qui n’a nullement influencé notre expérience de façon négative. Le déploiement des éléments de la surface de jeu prenait en moyenne une quinzaine de minutes avant le début de la partie, ce qui est surprenant étant donné la quantité de matériel inclus dans la boîte. Cela est dû en grande partie à la répartition efficace des différents éléments sur les plateaux. Il est recommandé de libérer un bon espace sur votre table de jeu car chacun des joueurs doit avoir suffisamment de place pour déposer son plateau de joueur qui inclut sa carte de personnages, ses cubes d’action et de vitalité, en plus de ses cartes d’équipement. Il est également recommandé d’utiliser un plateau de feutre pour lancer les dés afin de limiter l’espace accordé à ces derniers et éviter la fâcheuse situation où un jet de dés trop enthousiaste se termine par un dé sous la table.

Accéder au contenu de la boîte est facilité par trois plateaux de plastique pratiques
Le contenu de la boîte est méticuleusement placé sur trois plateaux où chacune des pièces est insérée dans son propre emplacement. Aucun millimètre cube n’a été gaspillé !

Les tours de jeu se déroulent à un rythme soutenu, ce qui rend chacune des parties intéressantes et palpitantes. En particulier lorsque l’alerte est sonnée et que les renforts font leur apparition sur l’espace de jeu, le jeu passe en mode frénésie alors que les joueurs tentent de leur mieux de compléter leurs objectifs avant de prendre la fuite. Un petit bémol justement du côté des renforts, alors que contrairement aux jeux vidéo où les gardes perdent l’intérêt dans la poursuite du joueur après un certain temps, dans Brotherhood of Venice, l’alerte peut seulement être levée avec l’utilisation d’une carte spécifique. Cela fait en sorte qu’il n’est pas rare que les ennemis occupent pratiquement chacune des cases du jeu, rendant la fuite ou l’accomplissement des objectifs beaucoup plus ardus. La furtivité était plus amusante que les combats, du moins pour moi et mes coéquipières, donc on essayait par tout les moyens de rester cachés et d’utiliser au maximum nos lames cachées. La courbe de difficulté augmente de façon constante, sans toutefois être trop abrupte, ce qui a rendu l’expérience de la campagne très agréable. Le studio Trition Noir a dévoilé la production de trois extensions supplémentaires pour ceux qui auraient complétés tous les scénarios inclus dans la boîte de base.

La meilleure arme des assassins est la furtivité, il est donc risqué de s'aventurer sur une case occupée par l'ennemi
Se déplacer sur une case occupée par un ennemi est toujours risqué car il pourrait vous détecter et sonner l’alarme

En conclusion, nous avons été grandement impressionnés par la qualité du matériel, de l’écriture, ainsi que celle des illustrations du jeu. Ce dernier saura plaire non seulement aux amateurs de la franchise des jeux vidéo, qu’il respecte au plus haut point, mais aussi à ceux qui aiment une solide expérience en coopératif et qui sont friands de jeux au matériel détaillé et de qualité.

La copie du jeu utilisée pour cette critique a été fournie par Triton Noir.

Assassin's Creed Brotherhood of Venice

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Un jeu de société de grande qualité, autant au niveau du matériel que des règles

Très respectueux du matériel original, Assassin's Creed Brotherhood of Venice est une excellente transition du jeu vidéo au jeu de société. La qualité du matériel est exceptionnelle.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Shamans : un mystérieux jeu de plis et de rôles cachés

Intriguée est le premier mot qui me vient à l’esprit en pensant au jeu Shamans. …

2 commentaires

  1. Merci pour cette review !
    À propos des cavaliers, le problème a été identifié et nous avons déjà la solution : tous les joueurs auront droit à 10 cavaliers corrigés supplémentaires livrés directement avec leur boîte.

    • Frédéric St-Georges

      Bonjour Thibaud,

      Merci beaucoup pour cette précision, l’article a été corrigé. Bravo encore pour ce superbe projet!

      Frédéric

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.