Dix ans après l’achat de Lucasfilm par Disney : retour sur les nouveaux films

En 2022, nous célébrons le dixième anniversaire de l’achat de Lucasfilm par le géant Disney. Ce faisant, il mettait la main sur la franchise de cinéma la plus populaire de l’histoire, Star Wars, en plus d’ajouter Indiana Jones et les compagnies Industrial Light and Magic, spécialiste des effets visuels, et Skywalker Sound, un leader dans la production d’effets sonores. Depuis, le géant du divertissement a su mettre à profit son acquisition en produisant plusieurs nouveaux films dans la franchise de science-fiction, en plus de créer de nouvelles séries télé. Cependant, si on regarde en arrière, la qualité de ses nouvelles productions a provoqué beaucoup de perplexité et a divisé les amateurs plus que jamais. Je me disais qu’il s’agissait d’un bon moment pour revisiter un sujet que j’avais couvert peu avant la sortie du Réveil de la Force (lire mon article), le premier film produit sous la bannière Disney en 2015. Je me concentrerai ici seulement sur les films produits depuis l’achat de Lucasfilm. Je tiens à mentionner qu’une fois encore, il s’agit ici de mes choix personnels et je suis certain que plusieurs d’entre vous serez en désaccord avec moi. Voici donc dans l’ordre mon Top 5 personnel des nouveaux films de Star Wars.

5- Episode IX : The Rise of Skywalker

Le dernier épisode de la nouvelle trilogie représente la fin d’un carambolage cinématographique. On peut critiquer les antépisodes autant que l’on veut, mais ils avaient au moins une trame narrative cohérente. La sortie du film précédent avait profondément divisé les amateurs et ceux qui l’ont détesté se sont montrés très vocaux sur les réseaux sociaux. Résultat, Disney a pris peur et a produit un film qui dénonçait pratiquement tout ce que The Last Jedi apportait à la franchise, ramenait à la vie l’Empereur, un revirement qui venait de nulle part, et mettait au rencart presque tous les nouveaux personnages au profit de Rey et Kylo Ren. Le film qui résulte de ces décisions est incohérent, part dans toutes les directions et clôt la saga Skywalker en queue de poisson. The Last Jedi avait ses problèmes, mais au moins, le scénario tentait d’amener la franchise dans une nouvelle direction plutôt que de réchauffer les éléments de la trilogie originale. Episode IX est, à mon avis, le pire film de Star Wars après Attack of the Clones. Seules les performances des acteurs et le superbe duel entre Rey et Kylo viennent le sauver de tomber au dernier rang du classement.

Lire notre critique

4- Solo : A Star Wars Story

Après son achat de Lucasfilm, Disney avait annoncé vouloir non seulement produire une troisième trilogie qui raconterait la finale de la saga Skywalker, mais aussi plusieurs films connexes qui se concentreraient soit sur un événement ou un personnage. Le deuxième opus de ce nouveau virage portait sur le personnage de Han Solo, un des plus populaires de la trilogie originale. Le film en soi n’est pas mauvais, il comprend de nombreuses séquences d’action palpitantes et le jeu d’acteurs est excellent. Le problème est que le film en lui-même est très peu mémorable. L’acteur qui incarne Solo fait ce qu’il peut, mais il est impossible de ne pas le comparer à l’inoubliable performance de Harrison Ford. De plus, il ne ressemble pas du tout à l’acteur original physiquement, donc il est très difficile de le prendre au sérieux. Le scénario du film laisse lui aussi à désirer en tentant d’inclure tous les éléments de la vie de Solo, que ce soit sa rencontre avec Chewbacca ou comment il a gagné le Faucon Millenium. Cela donne l’impression que le tout s’est déroulé le temps d’une fin de semaine ! Enfin, le personnage de Solo avait cette aura de mystère qui le rendait attachant et cela est quelque peu perdu dans cette tentative de raconter son passé. Un bon divertissement, mais une entrée médiocre dans la franchise.

Lire notre critique

3- Episode VII : The Force Awakens

La sortie tant attendue de la suite des aventures de la famille Skywalker a été accueillie avec des tonnes d’éloges de la part de la critique et des amateurs. La raison est simple, après trois épisodes décevants, un retour aux sources comme The Force Awakens était plus que bienvenu. On y retrouvait tous les éléments qui avaient fait de A New Hope un succès. Cela en soi représente la force et la faiblesse du film. Revoir des éléments familiers nous rappelait ce qui nous avait séduits avec la trilogie originale. Une orpheline sur une planète désertique découvre qu’elle a une destinée unique et un brave groupe de résistants s’opposent à un pouvoir central tyrannique. Ce dernier a même une arme secrète qui a le pouvoir de détruire un système en entier. Heureusement, l’héroïne aura le support d’un sage vétéran d’une guerre précédente. Cela vous semble familier ? Le scénario de Episode VII est presque une copie conforme de Episode IV. Les scénaristes ont remplacé Luke par Rey, Obi-Wan par Han Solo et Darth Vader par Kylo Ren. Cela ne fait pas du film un désastre, loin de là. À première vue, le film est palpitant et très divertissant. C’est avec le recul que l’on se rend compte que l’on avait déjà vu tout ça auparavant.

Lire notre critique

2- Episode VIII : The Last Jedi

Il s’agit ici fort probablement de l’entrée qui générera le plus de controverse. Le deuxième chapitre de la nouvelle trilogie est certainement celui qui a le plus divisé les amateurs de toute l’histoire de la franchise. Une partie a applaudi les éléments nouveaux que le scénario apportait à la franchise, ainsi que le choix de nuancer l’aspect noir et blanc de la Force et des personnages. D’un autre côté, un vaste auditoire a crié au scandale devant certains choix des producteurs et, selon eux, leur non-respect des bases établies par la franchise, surtout en ce qui a trait au personnage de Luke Skywalker. De mon côté, je suis fermement dans le camp des admirateurs de The Last Jedi. Il est loin d’être un film parfait et a plusieurs problèmes. Le premier est le détour que le scénario prend avec Finn et Rose, une séquence qui s’étire en longueur et qui n’aboutit à rien. Aussi, le “suspense” de voir la flotte de la Résistance qui est poursuivie par le Premier Ordre m’a rendu perplexe. Mais ce qui m’a le plus séduit par le film est justement sa remise en question du combat entre le bien et le mal qui était si peu subtil dans les films précédents. Le personnage de Luke, un homme brisé par son échec à rebâtir l’ordre Jedi dès son premier essai, ainsi que son cynisme devant le dogme des Jedi étaient fascinants à découvrir. La tentative d’apporter du sang neuf à une franchise vieillissante, surtout après le film précédent qui était une copie, n’a pas été accomplie avec le succès que les producteurs souhaitaient, mais elle a créé un film qui va sans doute générer des commentaires positifs dans les années à venir.

Lire notre critique

1- Rogue One : A Star Wars Story

Le premier titre dans les films qui ne se concentrent pas sur la saga Skywalker est tout simplement génial. Il est parvenu à séduire autant les adeptes originaux que les nouvelles générations en offrant un environnement familier, tout en introduisant de nouveaux personnages qui semblent plus réels que les héros traditionnels de la franchise. Le monde de Rogue One est loin du duel entre le côté obscur et de la lumière de la Force et se concentre sur une bande de mercenaires et de soldats qui reçoivent une mission désespérée : mettre la main sur les plans de l’Étoile de la Mort. On y retrouve un environnement déchiré par la guerre où, pour une fois, les troupes de l’Empire offrent une menace réelle et ne sont pas simplement de la chair à canon qui ne savent pas se servir d’un fusil. Le scénario est très bien écrit et les dialogues sont mémorables, que ce soit la comédie ou le drame. Par exemple, on y apprend que la Rébellion a commis des atrocités dans son combat contre l’Empire et qu’elle n’est pas blanche et pure comme on a pu la voir dans la trilogie originale. Cet élément donne une couche de réalisme à une franchise qui était jusque-là profondément enracinée dans le fantastique. Le combat final qui se déroule autant au sol que dans l’espace est digne des meilleurs moments des films précédents et la finale, bien que douce-amère, est parfaitement satisfaisante. Enfin, le film nous donne la meilleure séquence avec le personnage de Darth Vader où on peut le voir dans toute sa puissance et sa férocité. Rogue One est un chef d’œuvre qui se hisse aussi haut dans mon palmarès que The Empire Strikes Back.

Lire notre critique

Quant à vous, quels sont vos impressions sur les films de Star Wars produits par Disney ? Partagez-les dans les commentaires !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Marvel Studios’ Moon Knight – Action, humour et horreur sur fond de mythologie égyptienne

La toute dernière série produite par les studios Marvel et présentée sur le service de …

Un commentaire

  1. Si un jour, quelqu’un me demande : Qui est Dart Vader?

    1 – Je vais verser une larme

    2 – Je vais lui montrer la scène finale dans Rogue One

    ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.