Star Wars : Rise of the Skywalker – Finale satisfaisante pour la célèbre saga

La sortie du neuvième épisode de la plus célèbre franchise cinématographique de tous les temps, Star Wars, marque un tournant important. Non seulement clôt-il la nouvelle trilogie de films amorcée en 2015, il boucle aussi la saga de la famille Skywalker. Alors que le premier de la trilogie, The Force Awakens, avait connu un accueil triomphal, autant de la part de la critique que du public, sa suite, The Last Jedi, a profondément divisé les amateurs. Certains ont apprécié les changements qu’il apportait à la mythologie de la saga, autant d’autres ont détesté ces mêmes changements. Les attentes pour ce troisième chapitre étaient donc élevées pour certains, inexistantes pour d’autres. Après le visionnement, je peux confirmer que Rise of the Skywalker est le meilleur de la nouvelle trilogie, mais c’est également un film plutôt inégal avec son lot de forces et de faiblesses.

  • Star Wars : Rise of the Skywalker
  • Studio : Lucasfilm Ltd
  • Réalisateur : JJ Abrams
  • Distribution : Carrie Fisher, Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Anthony Daniels, Billy Dee Williams
  • Genre : Science-fiction
  • Durée : 142 minutes
  • Date de sortie : 20 décembre
  • Classement : G
  • Page officiel du film

Rise of the Skywalker (L’Ascension de Skywalker en version française) se déroule peu après les événements du film précédent. Le sinistre Premier Ordre, sous la gouverne du Leader Suprême Kylo Ren (Adam Driver), tente d’écraser la Résistance une fois pour toute. Toutefois, une sinistre image du passé revient brusquement dans le décor et offre à Kylo les moyens de dominer la galaxie, à la condition qu’il anéantisse Rey (Daisy Ridley). Celle-ci continue son entraînement Jedi sous la supervision de Leia (Carrie Fisher), lorsque cette dernière est informée du retour d’un vieil ennemi. Rey doit alors se lancer à la recherche d’un artefact lui indiquant le chemin vers cette nouvelle menace, accompagnée de ses alliés Finn (John Boyega), Poe (Oscar Isaac) et le droïde C-3PO (Anthony Daniels). Sa quête la mènera sur les traces de son ancien maître Luke Skywalker et aura à faire face à son destin.

Les forces du bien et du mal s'affronteront une dernière fois dans Star Wars: Rise of the Skywalker
Star Wars : Rise of the Skywalker représente l’apogée du combat entre les personnages de Rey et de Kylo Ren

Un scénario bien garni, un rythme plutôt inégal

Le film ne donne pas un premier premier aperçu favorable avec un enchaînement de scènes rapides qui essouffle et déroute l’assistance. On aurait apprécié une entrée en matière plus douce, mais heureusement, le rythme se calme après une vingtaine de minutes. L’équipe de production s’est donnée le mandat de boucler la boucle de la majorité des intrigues développées dans le film précédent, ce qui rend le scénario plutôt lourd. Le jeu d’acteurs vient compenser ces faiblesses avec des performances riches en émotions. En particulier Adam Driver dans le rôle de Kylo Ren / Ben Solo démontre une vaste palette d’émotions diverses, de la colère à la tristesse. Daisy Ridley dans le rôle de Rey offre également une solide performance et les scènes qu’elle partage avec Driver sont parmi les meilleures du film.

Au niveau des effets spéciaux, on a encore une fois droit à un véritable festin pour les yeux. Les séquences d’action sont nerveuses, rapides et efficaces, en particulier les scènes de duel au sabre-laser. Une en particulier se déroule à la fois à deux endroits différents et le montage est à souligner. Les batailles spatiales sont moins nombreuses que pour la majorité des autres films de la saga, mais elles sont toutes aussi prenantes. Toutes ces séquences sont supportées par une superbe trame sonore, encore une fois composée par le célèbre John Williams. Le vétéran compositeur réussit encore une fois à créer des thèmes riches en émotions.

Rey aura à voyager aux confins de la galaxie pour découvrir qui se cache derrière la nouvelle menace pour la Résistance
Rey fera équipe avec ses alliés Finn, Poe et C-3PO pour découvrir la nouvelle menace pour la Résistance

La réponse à plusieurs des questions que les amateurs attendaient

Cette critique ne contient pas de divulgâcheurs, mais il faut souligner que Rise of the Skywalker finit par lever le voile sur les origines de Rey, un secret qui a su alimenter les conversations des amateurs depuis la sortie de The Force Awakens. Ce dévoilement a su me prendre par surprise et ce de façon satisfaisante. La grande finale qui vient boucler toute la saga de la famille Skywalker le fait de façon satisfaisante, quoique un peu brusque. La menace derrière le Premier Ordre et le Leader Suprême Snoke, éliminé rapidement dans le film précédent, fait du sens et l’on voit que les créateurs se sont inspirés de plusieurs romans et histoires provenant de l’univers étendu. Cela est surprenant vu que cet ensemble d’histoires n’est plus considéré comme faisant partie de la chronologie officielle, ce qui avait provoqué la colère de plusieurs amateurs de longue date. Ces derniers seront heureux de voir plusieurs clins d’oeil aux chapitres précédents disséminés à travers le film.

Qui se cache derrière la nouvelle menace contre la Résistance est l'intrigue principale du film
Ce nouveau chapitre vient clore plusieurs des intrigues des épisodes précédents

En conclusion, Star Wars : Rise of the Skywalker est une finale satisfaisante à la saga. Elle vient conclure la grande majorité des intrigues et fournit aux personnages une fermeture efficace. Par contre, on aurait apprécié un scénario mieux ficelé et un rythme plus constant. Il est le meilleur chapitre de la troisième trilogie, mais n’atteint pas les sommets établis par les classiques de la trilogie originale.

Star Wars : Rise of the Skywalker

Scénario
Effets Spéciaux
Bande sonore
Performance des acteurs

Satisfaisant, mais inégal

De solides performances de la part des acteurs et des séquences d'action viennent compenser un scénario surchargé et un rythme inégal.

User Rating : Be the first one !

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Tapis Star Wars Ruggable

Ces tapis Star Wars donneront un petit look geek moderne à votre décor

Vous êtes maintenant bien installé dans votre nouvelle demeure, mais vous trouvez qu’il manque un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.