Guides-cadeaux pour Noël 2022

AC Valhalla : L’Aube du Ragnarök – Une extension très ambitieuse pour un jeu à la taille déjà massive

Dans la mythologie scandinave, le Ragnarök est une succession d’événements catastrophiques qui causera la disparition des dieux tels que Odin, Thor et Loki dans une grande bataille et l’anéantissement du monde qui sera submergé. C’est cet événement qui est au cœur de la nouvelle extension du jeu Assassin’s Creed Valhalla : L’Aube du Ragnarök. Eivor reprend du service et après avoir visité l’Irlande dans La Colère des Druides et la France dans Le Siège de Paris, c’est au tour de la dimension de Svartalfheim d’être le décor de ses nouvelles aventures. Contrairement aux deux extensions précédentes, L’Aube du Ragnarök est massive et a plus de contenu que ses prédécesseurs mises ensemble. Est-ce que le contenu supplémentaire vaut l’investissement en argent et surtout en temps ? La réponse à cette question est complexe et variera beaucoup selon les goûts du joueur.

Eivor devra faire appel à toutes ses habiletés si elles souhaitent venir à bout du terrible Surtr
Eivor, alias Havi, alias Odin, devra affronter le sinistre Surtr, un géant de feu réputé invincible afin de délivrer son fils d’un destin funeste
  • Studio de production : Ubisoft Montréal
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, PC et Stadia
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : M
  • Prix : 49,99$ (extension seule), 129,99$ (jeu de base + extension), 178,99$ (jeu de base + les 3 extensions + contenu supplémentaire)
  • Site officiel

L’Aube du Ragnarök transportera le joueur loin des terres glacées de la Norvège et les collines majestueuses de l’Angleterre pour lui faire visiter la dimension fantastique de Svartalfheim. Cette dernière est la contrée des Nains, une race humanoïde qui excelle dans le domaine de la métallurgie et de l’armement. Ce sont eux qui ont forgé le célèbre Mjölnir, le marteau de guerre du dieu Thor. Cependant, leur pays habituellement paisible est présentement la victime d’une invasion sauvage par les Muspels, des créatures démoniaques qui manient le feu et le magma. En même temps, les Jotnars, ennemis jurés d’Odin, ont profité du chaos ambiant pour se tailler une part de territoire. Eivor est l’incarnation du dieu et tentera par tous les moyens de délivrer son fils Baldr des griffes de Surtr, un géant de feu dont la puissance est l’égale d’Odin et possiblement plus.

Une nouvelle contrée massive à explorer et de nouveaux pouvoirs à manier

La caractéristique majeure de la nouvelle extension est sa taille qui est absolument massive. Jamais depuis l’extension Blood and Wine pour The Witcher 3 avons-nous eu droit à un tel contenu. La contrée de Svartafheim est énorme, variée et regorge d’activités à accomplir. La quête principale à elle seule prendra entre 15 et 20 heures à compléter et cela est sans compter les missions secondaires à accomplir, les trésors à découvrir et les objets cachés à collectionner. Un joueur minutieux pourrait prendre le double du nombre d’heures si il tente de tout faire ce que l’extension a à offrir. Cela peut être une bénédiction ou un détriment selon le joueur. D’un côté, l’extension a plus de contenu que plusieurs jeux n’en ont, ce qui plaira aux mordus du jeu de base. Par contre, pour d’autres (moi y compris), affronter un module qui prendra presque autant de temps que le jeu de base peut être une tâche ardue et parfois redondante.

Havi s'alliera aux Nains afin de les délivrer d'une invasion sauvage par des créatures démoniaques
Havi retrouvera certains de ses anciens amis dans la contrée de Svartalfheim, le royaume des Nains.

L’extension inclut non seulement de nouvelles quêtes à accomplir, mais aussi de nouvelles pièces d’équipement, ainsi que des pouvoirs surnaturels. Lorsque Eivor éliminera certains ennemis, elle pourra leur soutirer leurs pouvoirs. Ceux-ci vont de la faculté de marcher sur la lave sans être blessé, ramener des ennemis vaincus à la vie pour temporairement combattre à ses côtés et se transformer en corbeau pour atteindre des hauteurs inaccessibles. Eivor peut équiper deux pouvoirs à la fois et ces derniers peuvent aussi être améliorés pour augmenter leur durée ou déverrouiller des options supplémentaires. Ces pouvoirs sont intéressants et rajoutent un élément de stratégie qui était absent du jeu de base. Par contre, un désagrément est que si vous souhaitez remplacer un pouvoir par un autre, vous devrez trouver un ennemi qui manie ce pouvoir, on ne peut simplement le faire dans un menu. Pour s’en servir, le joueur utilise une nouvelle ressource, la magie, qui peut être récupérée grâce à des fleurs géantes disséminées partout dans la contrée ou en sacrifiant une partie de son énergie vitale sur des autels.

Une invitation à plonger dans l’univers fascinant de la mythologie nordique

Plusieurs nouvelles pièces d’équipement sont incluses dans l’extension et il est maintenant possible de les améliorer à un niveau au-dessus de Héroïques pour les rendre Divines. Cela les rend plus efficaces et change leur apparence, en autant qu’il s’agisse d’armes ou armures provenant de l’extension. Celles venant du jeu de base ou des deux extensions peuvent être améliorées, mais leur apparence restera inchangée. Si l’équipement qu’Eivor a sur le dos est tous au niveau Divin, elle ne prendra plus de dégâts lors d’un saut ou une chute, peut importe la hauteur. Cela est particulièrement utile car Svartalfheim est une contrée qui foisonne en montagnes et falaises. Eivor aura aussi accès à de nouvelles montures, comme un sanglier de guerre et un orignal.

Aides un nain à se débarrasser d'une certaine bague maudite dans un volcan. Ça vous rappelle quelque chose?
Pas toutes les quêtes dans l’Aube du Ragnarök sont sérieuses, plusieurs contiennent des éléments humoristiques faisant référence à d’autres médias.

L’histoire du jeu est intéressante, particulièrement pour ceux qui sont friands de mythologie nordique. De nombreux parchemins offrent de la profondeur à plusieurs éléments de l’extension, comme l’histoire des Nains et leurs interactions avec les dieux de Asgard. Des enclumes anciennes sont cachées dans l’environnement et racontent l’histoire des armes qui y ont forgées. Tous ces éléments sont très intéressants et viennent ajouter de la profondeur pour ceux qui prendront le temps de s’arrêter et leur accorder leur temps. Cependant, Eivor représentant la réincarnation de Odin agit de façon différente de sa version d’origine. Cela se traduit souvent par une certaine arrogance qui finit par agacer. C’est presque agréable quand un personnage la remet à sa place à l’occasion.

Des graphismes qui sont impressionnants, surtout avec les consoles de nouvelle génération

L’aspect audio du jeu n’a pas connu beaucoup d’améliorations, mais il était déjà exceptionnel avec le jeu de base. La version féminine d’Eivor s’exprime avec une voix plus grave pour représenter sa nouvelle entité, ce qui est un bénéfice lorsqu’elle doit faire preuve d’autorité. C’est au niveau des graphismes que l’extension brille avec des environnements époustouflants qui forment un mélange d’éléments communs et fantastiques. Les îles de magma qui surplombent la contrée, les cavernes de cristal et les montagnes faites d’or sont particulièrement à souligner. Cette beauté vient nous faire oublier quelques bogues au niveau des graphismes, comme certaines coiffures de Eivor qui semblent être incompatibles avec les nouvelles pièces d’équipement. Il n’est pas rare de voir une tresse passer à travers l’encolure de sa cape durant les cinématiques.

Aidez les Nains dans leur combat et ils vous récompenseront richement
Chacune des régions de l’extension a sa collection de missions à accomplir pour venir à bout de Surtr et de ses forces.

En conclusion, L’Aube du Ragnarök est l’extension rêvée pour tous ceux qui ont adoré le jeu de base. Elle offre plusieurs heures de jeu, du contenu intéressant et suffisamment d’ajouts au niveau de la jouabilité pour garder leur attention. Si toutefois le jeu de base ne vous a pas plu ou que si vous trouviez qu’il avait déjà suffisamment de contenu, l’extension n’est peut-être pas à conseiller. Aussi, il est important de savoir qu’elle n’est pas incluse avec la passe de saison dû à sa taille. On doit l’acheter séparément ou dans l’un des combos venant avec le jeu de base.

J’aime

  • L’histoire liée à la mythologie nordique très intéressante
  • Les environnements somptueux
  • La taille massive et la quantité de contenu

J’aime moins

  • La taille de l’extension qui peut en décourager certains
  • La personnalité d’Eivor qui peut être agaçante
  • Le prix élevé pour une extension

La copie de L’Aube du Ragnarök nous a été fournie par Ubisoft.

Assassin's Creed Valhalla : L'Aube du Ragnarök

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Massif, impressionnant et épuisant

La dernière extension du jeu est d'une taille massive et prendra de nombreuses heures à compléter, pour le meilleur ou pour le pire.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

V3_Cover

Victoria 3 : au coeur de la révolution industrielle

L’année est 1836. D’ici quelques mois, le roi du Royaume-Uni William IV passera l’arme à …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.