Vinland : avant le nouveau monde

Vinland : avant le nouveau monde – Une BD viking faite au Québec

Il y a peu, j’ai pu découvrir la bande dessinée Vinland : avant le nouveau monde ! J’étais ravie de découvrir une nouvelle œuvre abordant la culture viking, mais surtout, écrite et dessinée par des québécois. Bref, voici donc ce que j’ai pensé de ce titre !

  • Titre : Vinland : avant le nouveau monde
  • Éditeur : Glénat
  • Scénariste : Yves Martel
  • Dessinateur : Patrick Boutin
  • Date de sortie : 3 mars 2021
Vinland : avant le nouveau monde
Voici la couverture de la bande dessinée Vinland : avant le nouveau monde d’Yves Martel et de Patrick Boutin.

Résumé

En l’an 1000, à Vestribyggd, à l’ouest du Groenland, Ottar Karlesen, travailleur talentueux aux compétences multiples, vient de perdre l’usage d’un œil. Contre toute attente, il est recruté par son ami Leif Erikson pour un voyage d’exploration. L’objectif : trouver et explorer la terre aperçue par Bjarni Herjólfsson quelques années plus tôt et en rapporter le maximum de ressources. Un matin, à l’aube, un équipage de trente-cinq hommes prend la mer vers l’inconnu…

Critique

J’ai toujours apprécié les œuvres sur les vikings. Qu’il s’agisse de lecture, de visionnement ou de jeux vidéo, j’ai toujours été très intéressée d’en apprendre plus sur leur culture, leur religion ou encore, leur mode de vie. En général, les récits sur les vikings sont sanglants et débordants d’action. La lecture de cette bande dessinée est beaucoup plus douce que ce à quoi je suis habituée concernant cette thématique. Dans Vinland : avant le nouveau monde, nous évoquons d’abord l’exploration des côtes de Terre-Neuve en l’an 1000. Nous découvrons des personnages historiques qui ont réellement existé et je pense que c’est ce qu’il y a de plus intéressant.

Durant ma lecture de Vinland : avant le nouveau monde, je m’attendais à lire des histoires un peu plus percutantes. Je pensais qu’il y aurait du sang à chaque page, mais j’ai mal évalué le titre puisque l’on suit plutôt l’histoire d’explorateurs ayant découvert de nouvelles terres, il y a des centaines d’années et ce, bien avant l’arrivée des colons français sur nos terres ! Durant le récit, nous pouvons apprécier les quelques coutumes vikings qui sont évoquées ainsi que leurs traditions maritimes. Il y a des explications concernant les mots qui pourraient sembler étrangères aux gens qui ne connaissent pas particulièrement ce qui concerne les vikings. Du coup, je ne pense pas que le lecteur puisse se sentir perdu lorsque certains mots inconnus lui seront mentionnés.

« La haine engendre la haine. Comme si celle qu’il nourrissait depuis tant d’années s’était incarnée pour se retourner contre lui. »

Conclusion

J’ai particulièrement apprécié les dessins de cette bande dessinée. Honnêtement, Vinland : avant le nouveau monde fut une agréable lecture. Je ne connaissais ni l’auteur, ni le dessinateur qui sont, d’ailleurs, tous deux québécois, mais j’ai été ravie de les découvrir lors de ma lecture de ce récit. Bref, je pense que c’est un bon petit titre à découvrir même si celui-ci ne  révolutionne pas le genre.

J’aime

  • Les personnages historiques
  • Les dessins qui sont très beaux
  • Le point de vue un peu moins barbare des vikings

J’aime moins

  • Les quelques longueurs du récit

La copie de Vinland : avant le nouveau monde a été offerte par Hachette Canada.

Vinland : avant le nouveau monde

Texte, narration et scénario
Graphisme
Impression générale

Intéressant !

On en apprend plus sur les explorateurs vikings et non les combattants qui faisaient des raids, autrefois. Et c'est plutôt intéressant !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Une campagne Kickstarter souhaite réincarner Geralt en samouraï

La franchise The Witcher (le Sorcelleur) a fait naître bien des petits depuis la sortie …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.