Concours

Une faille de sécurité dans le logiciel Origin

On dirais que les déboires du logiciel de distribution de jeu Origin ne font que s’empiler les uns par dessus les autres dernièrement. Ars Technica rapportait qu’une faille de sécurité avait été démontrer durant la conférence de sécurité Black Hats durant une démonstration devant plusieurs experts.

Cette faille permettrait à une personne avec des intentions douteuses de prendre contrôle du logiciel Origin sur un autre ordinateur et de pouvoir lancer des jeux ou autres malwares. Cette faille s’applique non-seulement sur PC mais aussi sur Mac. La sévérité est extrème et pourtant Electronic Arts n’a pas commenté sur la situation. On se doute que la compagnie travaille d’arrache-pied pour régler le problème.

Un autre pavé dans la marre

Et ce n’est qu’un autre pierre ajouter sur la pile des multiples problèmes liés au logiciel et son réseau de distribution. Des plainte à propos du service à la clientèle, des conditions d’utilisation qui donne le droit à Electronic Arts de sonder votre machine AINSI que la grande débâcle de Sim City des dernières semaines nous font réellement réaliser à quel point la compagnie éprouve de la difficulté avec cette solution logiciel voulant rivaliser avec Steam de Valve.

Nous vous tiendrons au courant si cette faille sera colmaté.

[Source: Ars Technica via Polygon]

À propos de Bruno-Pierre Campeau

Bruno est rédacteur en chef de la section jeux vidéo et est un passioné de l'industrie du jeu. Il jouer et aime en parler mais surtout il n'hésite pas à taper sur les doigts d'une companie lorsque celle-ci fait une erreur.

Aussi à voir...

10 aubaines intéressantes de la vente estivale 2017 de Steam!

Qui dit été, dit aussi vente estivale de Steam! Le nombre plutôt élevé de spéciaux …

Un commentaire

  1. Yarek Gagnon

    Quel compagnie qui a les priorité au mauvaise endroit! c’est incroyable! Il parait que si tu chiale sur le forum officiel a propos de simcity il te coupe ton jeu, assez imbécile comme rétention de client!

Qu'en penses-tu ?