Vendredi Fou

Tiletum, le tout nouveau jeu en T

Vous avez toujours rêvé d’être un marchand de la Renaissance en Europe ? Probablement pas ! Ça ne veut pas dire que ce n’est pas intéressant et ça ne veut surtout pas dire que ce n’est pas un défi ! C’est exactement ce que vous ferez dans Tiletum, le nouveau jeu de Board&Dice qui doit sortir à Essen au moment de publier cet article. Un jeu de draft de dés, de gestion de ressources, de combos de l’enfer et de présence sur la carte de l’Europe. Un autre jeu de la série des T par Luciani et Tascini, des auteurs bien cotés. Regardons ça ensemble.

  • Auteurs : Daniele Tascini & Simone Luciani
  • Artistes : Giorgio De Michele, Zbigniew Umgelter
  • Éditeurs : Board&Dice, Pixie Games
  • Nombre de joueurs : 1 à 4
  • Âge : 14 ans et plus
  • Durée : 60 à 100 minutes
  • Année : 2022
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Thématique

Ai-je encore besoin de souligner que la majorité des jeux euro ou à l’allemande, si vous préférez, ne sont pas particulièrement forts sur la thématique. Il en va de même pour Tiletum. Oui, vous aurez à gérer des ressources pour construire vos maisons et des cathédrales, oui, vous aurez des contrats à remplir et, oui, vous devrez vous déplacer sur une carte. Il n’en reste que la thématique est peu présente dans le jeu, vous n’aurez pas l’impression d’une immersion en pleine Renaissance européenne. L’apparence du jeu y est probablement pour quelque chose. C’est un jeu “beige”, très “beige”. Vous aurez probablement l’impression de sortir un vieux “Rosenberg” ou encore plus vrai, un vieux “Feld”. Disons que les illustrations et le graphisme ne sont pas les éléments qui donnent une impression moderne à ce jeu.

Mécanique de jeu

C’est plutôt du côté mécanique de jeu que Tiletum gagne à être essayé. À votre tour, vous devrez choisir un dé sur la rondelle d’action. La couleur du dé vous indiquera la ressource que vous obtiendrez et le chiffre du dé, la quantité de celle-ci. Mais ce n’est pas tout ! Le chiffre à l’envers du dé vous donnera le nombre de points d’actions que vous obtiendrez pour ce tour, pour l’action associée au dé. Si vous avez bien suivi, vous avez compris que vous aurez soit beaucoup de ressources et peu d’actions ou peu de ressources et beaucoup d’actions. C’est là tout l’attrait de ce jeu.

Vous aurez des actions pour vous déplacer et construire soit des maisons avec votre marchand, soit des piliers (pour les cathédrales) avec votre architecte. Il vous sera possible de recruter des gens pour construire d’autres maisons et débloquer des bonus. Vous pourrez obtenir des contrats et ainsi libérer des piliers à construire un peu partout sur la carte. Il sera tout aussi important d’avancer sur la piste royale pour ne pas prendre de retard sur les autres joueurs. Vous pourriez, en effet, perdre des points et ne jamais être premier joueur, attention ! Finalement, comme nous sommes à la merci des dés, une action “joker” nous permet de copier les autres actions.

Rejouabilité

Comme Tiletum se joue en 4 manches, les différentes villes qui donneront des points seront choisies au hasard d’une partie à l’autre. C’est très important d’y avoir une maison ou que votre marchand soit dans ladite ville à la fin de la manche, sinon vous ne serez juste pas admissible aux points de cette manche. Les objectifs aussi sont tirés au hasard. En fait, il y a beaucoup de hasard dans ce jeu : les lancers de dés de début de manche, les tuiles (personnages, contrats et bonus), les objectifs et les villes. Pour certains, ce sera trop de hasard, pour d’autres, c’est ce qui assure sa rejouabilité. À vous de choisir !

Originalité

Je ne pense pas que Tiletum soit un jeu très original. L’intérêt de ce jeu est plus lié aux différents combos qu’il est possible de faire. Si vous adorez déclencher une cascade d’actions et de bonus les uns à la suite des autres, vous allez adorer Tiletum. Il est possible de commencer son tour avec trois points d’actions, mais en utilisant vos bonus et vos actions gratuites suite à cinq ou six actions que vous aurez faites. Ça peut être des tours très satisfaisants. Par contre, le tout peut allonger les parties de beaucoup.

À mon avis, ce jeu est plus une addition de mécaniques existantes plutôt que l’invention de quelque chose de nouveau. Considérant le prestige associé aux designers, je m’attendais à plus. Disons que, de la même compagnie, j’ai préféré, et de loin, Terracotta Army.

Qualité de la production

Si le carton et les dés sont de bonne qualité, les pièces en bois le sont tout autant. Chez Board&Dice, on donne malheureusement dans la ressource imprimée sur des ronds de carton. Je sais que les jeux sont maintenant dispendieux et que des ressources en bois coûteraient plus cher encore, mais je ne peux m’empêcher de penser que le sentiment de jeu serait meilleur avec des ressources en bois. Autre détail pour les ressources : tant qu’à faire une ressource de pièces de monnaie, on devrait toujours imprimer des jetons qui ont l’air d’une pièce de monnaie, pas un jeton avec trois pièces dessus pour nous faire comprendre que c’est un jeton qui vaut une pièce. C’est très étrange comme choix.

En guise de conclusion

Malgré les critiques de ce texte, j’ai bien aimé Tiletum. Je l’apprécie de plus en plus, d’une partie à l’autre. Comme disait un de mes amis avec qui j’ai testé le jeu : “Il aurait été un grand succès il y a 10 ans”. C’est, en fait, une salade de points pour joueurs experts. C’est un jeu où l’on doit constamment s’adapter. C’est probablement pour cette raison que le jeu dépasse facilement la zone des 60 à 100 minutes. Prévoir au minimum 3 heures pour les premières parties. C’est aussi un jeu très satisfaisant au niveau des combos. Vous aurez vraiment un malin plaisir à optimiser vos coups dans ce jeu. Ce n’est pas un jeu d’introduction pour nouveaux joueurs, sachez-le. C’est une recommandation avec bien des mises en garde, je le sais. C’est définitivement un jeu qui aura autant d’amateurs que de détracteurs. À vous de tester et de décider quel sera votre camp !

J’aime

  • La rondelle d’actions
  • La mécanique de points d’actions vs la quantité de ressources
  • L’enchaînement des bonus

J’aime moins

  • Les ressources en carton
  • Le temps d’une partie (beaucoup plus que les 100 minutes suggérées)
  • Le design graphique et les illustrations.

La copie de Tiletum a été fournie par Board&Dice.

Tiletum

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

À tester

Un jeux de combos pour experts.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Disney Sorcerer’s Arena : Epic Alliances Core Set, un jeu d’affrontement pour deux (ou en équipe)

Invocatrices, invocateurs, recrutez héros et vilains dans votre équipe afin de mettre K.O. votre adversaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.