The Dark Pictures Anthology : Little Hope – Un petit voyage à Salem

Little Hope est le deuxième jeu de la série The Dark Pictures Anthology. Ce jeu d’horreur narratif est basé sur les procès des sorcières de Salem et d’Andover tenus en 1692 en utilisant certains des événements qui s’y sont déroulés dans le jeu. Little Hope est d’ailleurs disponible depuis le 29 octobre 2020.

the dark pictures anthology little hope

L’intrigue

Lors d’une excursion en lien avec une classe d’écriture créative, un professeur nommé John et ses quatre élèves, Andrew, Angela, Daniel et Taylor, se retrouvent pris au piège et isolés dans la ville abandonnée de Little Hope en raison d’un renversement d’autobus. Ceux-ci devront donc échapper aux apparitions cauchemardesques qui les poursuivent sans relâche à travers un brouillard impénétrable.

L’histoire de Little Hope se déroule dans plusieurs chronologies. Nous faisons des allers-retours entre le présent et le passé. La sorcellerie est l’élément principal du jeu. Le titre s’inspire directement des événements des sorcières de Salem qui ont eu lieu dans la colonie de la baie du Massachusetts en 1692.

Les prémonitions

Comme dans son prédécesseur, Man of Medan, des photographies sont disposées à plusieurs endroits durant votre exploration dans Little Hope. Lorsque vous les trouverez, vous pourrez débloquer de courts aperçus du futur des cinq personnages jouables. Ces mises en garde vous permettront d’augmenter vos chances de survie puisqu’en ayant vu un aperçu d’un moment dangereux à venir, vous serez apte à réagir en conséquence lors du moment fatidique. Réfléchissez bien et utilisez ces informations à votre avantage lorsqu’il le faudra.

the dark pictures anthology little hope

Une histoire intéressante

L’histoire de Little Hope est beaucoup plus captivante que celle de Man of Medan. Les retournements de situation sont beaucoup plus percutants. On ne voit pas venir les événements aussi facilement que pour son prédécesseur. Le volet horrifique est d’ailleurs vraiment plus présent dans cet opus. On ressent une angoisse constante lorsque l’on joue à Little Hope. La thématique de la ville fantôme et l’époque de la chasse aux sorcières sied à merveille avec le style horrifique de la série de The Dark Pictures Anthology.

the dark pictures anthology little hope

Les personnages

Comme d’habitude, il y a cinq personnages jouables qui sont susceptibles de vivre ou de mourir durant votre aventure. Sachez qu’il ne s’agit pas d’un divulgâcheur puisqu’il s’agit du but du jeu. Le nombre de personnages survivant à la fin de ce jeu dépendra évidemment de vos choix, des relations entre vos personnages et de vos actions. Comme lors des autres jeux de la série de The Dark Pictures Anthology, j’ai fait l’histoire de Little Hope avec des amis. J’incarnais Angela lors de ma première partie. J’aimais son franc parlé et son empathie. J’ai adoré interpréter ce personnage. Dans mon histoire, il n’y a qu’un personnage qui a survécu, malheureusement. Je ne le mentionnerai pas, au cas où. J’ai apprécié la totalité des personnages jouables de ce jeu, bien que j’ai trouvé John un peu lourd par moment. Voici donc une description des cinq personnages jouables dans Little Hope :

Andrew : Il est étudiant dans la classe d’écriture créative de John. Il est aussi décrit comme étant anxieux et détaché.

Angela : Elle est étudiante dans la classe d’écriture créative de John. C’est la plus âgée du groupe. Elle est aussi décrite comme étant abrasive et compréhensive.

Daniel : Il est étudiant dans la classe d’écriture créative de John et sort secrètement avec Taylor. Il est aussi décrit comme étant aimable et défensif.

John : Il est le professeur d’une classe d’écriture créative qui accompagne l’excursion du groupe. Il est aussi décrit comme étant rationnel et autoritaire.

Taylor : Elle est étudiante dans la classe d’écriture créative de John et sort secrètement avec Daniel. Elle est aussi décrite comme étant têtue et sensible.

En conclusion

Les graphismes sont toujours aussi magnifiques. Little Hope est assurément le jeu de la série de The Dark Pictures Anthology qui m’a le plus surprise. La fin est difficile à voir venir. Personnellement, je n’aurais pas pu l’imaginer. L’ambiance est toujours aussi pesante. Les choix sont angoissants. On a toujours peur de sacrifier nos personnages en raison de nos mauvaises décisions. Toutefois, je reproche encore à la série ses nombreux problèmes de caméra. Lors des changements de caméra, il peut être difficile de mouvoir nos personnages. Heureusement, ce n’est pas totalement handicapant. C’est seulement désagréable. Aussi, j’avoue avoir été déçue de ne pas avoir fait de sursaut, comme dans les autres jeux horrifiques du genre.

J’ai particulièrement apprécié Little Hope puisque j’aime l’histoire des sorcières de Salem. Les histoires concernant les procès des sorcières m’ont toujours fascinée. J’étais donc ravie de pouvoir en voir davantage à ce sujet dans ce jeu. D’ailleurs, j’ai aussi apprécié le fait que ce jeu offre plusieurs chronologies et donc, nous avons pu découvrir plusieurs personnages à travers différentes époques. C’était intéressant et différent de Man of Medan où nous suivions une ligne droite. Ici, nous vagabondons entre le présent et le passé. Cela nous aide à comprendre l’histoire. Toutefois, même en lisant tous les documents du jeu et en demeurant concentrés quant aux dialogues entre les personnages ainsi qu’aux événements se déroulant sous nos yeux, nous ne comprenons pas tout. Du moins, pas avant la toute fin. Celle-ci est un véritable retournement de situation que je n’ai pas vu venir. C’était bien expliqué et logique finalement.

Little Hope est une merveille dans le style de jeu narratif. Son côté horrifique est parfait. Visuellement, les antagonistes nous donnent la chair de poule. J’ai adoré vivre et revivre l’expérience de jeu. Et je le recommanderais assurément à tous les amateurs de ce type d’univers.

J’aime

  • La fin percutante
  • Les graphismes sublimes
  • L’histoire et l’ambiance sombres
  • Les interventions du Conservateur
  • Les conséquences des mauvais choix ou des erreurs

J’aime moins

  • Les problèmes de caméra occasionnels
  • Les sursauts qui sont malheureusement prévisibles

La copie de The Dark Pictures Anthology : Little Hope a été fournie par l’auteure.

The Dark Pictures Anthology : Little Hope

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Magique !

Little Hope est le jeu de la série de The Dark Pictures Anthology qui plaira aux amateurs des histoires concernant les procès des sorcières de Salem et tous ces événements fantastiques liés.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Baldur’s Gate : Dark Alliance II – Le retour du mal-aimé

Mon coloc avait ce jeu sur la Xbox 360 et je n’ai jamais vraiment été …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.