Star Wars : Bounty Hunters – Devenez un chasseur de primes dans l’univers de Star Wars le temps d’une partie !

« Des chasseurs de primes ! Nous n’avons pas besoin de cette fripouille ! » Voilà comment sont introduits ces sinistres guerriers dans le film L’Empire Contre-Attaque, alors que les officiers impériaux sont dégoûtés quand Darth Vader les embauche pour retrouver Han Solo et ses alliés. Malgré le temps relativement court où ils apparaissent à l’écran, plusieurs d’entre eux sont devenus des personnages très populaires, en particulier Boba Fett. Ce sont justement eux qui sont la vedette d’un tout nouveau jeu de cartes familial, Star Wars : Bounty Hunters.

Le jeu utilise des cartes provenant de quatre piles différentes qui représentent les cibles, les chasseurs de primes, les contrats et le marché.
  • Créateur : Frédéric Henry
  • Éditeur : Zygomatic
  • Nombre de joueurs : 2 à 6
  • Âge recommandé : 10 ans et plus
  • Durée d’une partie : 20 minutes
  • Prix : 29,99$
  • Site officiel
  • Page BoardGameGeek
  • Date de sortie : Fin mai 2024

Les mécaniques dans Star Wars : Bounty Hunters sont très simples. Le jeu utilise des cartes qui sont divisées en quatre catégories : Cibles, Chasseurs de primes, Contrats et Marché. Le but ultime est être le joueur qui aura accumulé le plus grand nombre de points possible en choisissant judicieusement ses cibles et la manière de les capturer. En plus des cartes, le matériel du jeu se limite à des jetons qui représentent des crédits impériaux et un carnet pour entrer les points.

En premier, chaque joueur se constitue une main avec une carte de chacune des quatre catégories. Au début du tour, ils pigent une cinquième carte de la catégorie de leur choix. Ils peuvent ensuite décider de jouer cette carte ou de la vendre pour un crédit. La première carte jouée est habituellement une première cible à capturer. Celle-ci représente un personnage connu de la saga cinématographique, comme Han Solo ou Grogu. Celui-ci a trois nombres assignés de couleurs différentes qui représentent ses habiletés. Aussi, dans le coin supérieur gauche se trouve un chiffre qui s’avère être le montant remis pour sa capture, ainsi que possiblement une récompense en argent ou un contrat bonus.

Au cours de la partie, les joueurs auront à traquer des personnages bien connus de la saga cinématographique tels que Han Solo et Ezra.

Afin de pouvoir capturer une cible, le joueur devra embaucher des chasseurs de primes ou se procurer des droïdes. Ceux-ci disposent d’habiletés similaires à celles des cibles. Afin de compléter une chasse, le joueur doit atteindre ou dépasser les habiletés de la cible. Par contre, les chasseurs de primes ne travaillent pas bénévolement. Chacun d’entre eux viendra réduire le montant total de points d’une certaine quantité. La seconde option est de se procurer un ou des droïdes au marché. Ceux-ci ne prennent pas de points de victoire, mais requièrent un certain montant en crédits.

Une fois une cible capturée, le joueur empile les cartes chasseurs de primes et droïdes sous la carte cible qui est placée à la verticale. Lorsque l’un des joueurs aura capturé quatre cibles, la fin de la partie est enclenchée. Il restera alors seulement deux tours aux autres joueurs pour tenter d’accumuler le plus de points possible. Ce n’est donc pas nécessairement celui ou celle qui réussit quatre chasses qui sera déclaré gagnant.

Les chasseurs de primes sont primordiaux pour capturer les cibles, mais chacun d’entre eux viendra piger une portion des points que la cible vous rapportera.

Les deux autres types de cartes sont les contrats et les caisses d’équipement. Les contrats sont optionnels et il est possible de les ignorer lors des premières parties. Chacun d’entre eux contient une image d’une ou plusieurs cibles et/ou des caisses d’équipement. Les contrats sont des bonus aux chasses. Par exemple, un contrat pourrait demander la capture d’une ou plusieurs cibles. La capture d’une d’entre elles donnera un point bonus, mais il l’on parvient à capturer les deux cibles, ou aura droit à encore plus de points ou une récompense en crédits.

Enfin, les caisses d’équipement sont dans la même pile que les droïdes et représentent des points bonus que l’on peut acheter avec des crédits. Aussi, chacune des cartes contient l’image d’une ou plusieurs caisses. À la fin de la partie, celui ou celle qui aura accumulé le plus grand nombre d’images de caisses sur ses cartes aura droit à un bonus de cinq points.

À chaque tour, les joueurs choisissent une carte à jouer de leur main et la déposent face cachée sur la table. Lorsque tout le monde aura choisi sa carte, ils la retournent tous en même temps et activent leurs différentes habiletés. Une fois cela fait, les joueurs remettent les cartes restantes de leur main à leur voisin de gauche et un nouveau tour commence.

On peut voir ici que la cible est très prês d’être capturée, il ne manque qu’un seul point pour atteindre les trois nombres ciblés.

Lorsque la partie arrive à sa fin, chacun des joueurs fait le calcul de tous les points accumulés avec ses cibles et ses caisses d’équipement, moins le total des frais reliés aux chasseurs de primes. Il est donc important durant la partie de bien jauger le ratio récompense versus coût des chacune de ses cibles. Une cible facile à capturer donnera peu de points, ce qui fait qu’embaucher un chasseur de primes comme Boba Fett risque de réduire votre récompense à zéro, voir la rendre négative.

Ce qui rend les parties excitantes est qu’il n’y a aucun temps mort, peu importe le nombre de joueurs. Vu que tout le monde dévoile ses cartes en même temps, le rythme demeure soutenu. Aussi, les mécaniques pour capturer une cible sont très faciles à comprendre, on peut donc y jouer en famille même avec de jeunes enfants. Les images sur les cartes sont de type bande dessinée, avec des couleurs vives, donnant au jeu, là encore, un aspect familial intéressant. Enfin, la simplicité du jeu fait qu’on peut l’apprécier même si l’on n’est pas de grands adeptes de la franchise.

J’aime

  • Les mécaniques simples et efficaces ;
  • Le rythme soutenu, sans temps mort ;
  • L’esthétisme aux couleurs vives.

J’aime moins

  • La qualité des cartes laisse un peu à désirer ;
  • L’aspect visuel pourrait être trop enfantin pour certains.

La copie de Star Wars : Bounty Hunters utilisée pour cette critique a été fournie par Asmodee Canada.

Star Wars : Bounty Hunters

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Simple et excitant

Star Wars : Bounty Hunters est un jeu de cartes simple et excitant où les mécaniques permettent un rythme soutenu.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Le jeu Pingouins célèbre ses vingt ans avec toute une cure de jeunesse

Vingt ans après sa parution par Fantasy Flight Games, Next Move Games a offert toute …

Un commentaire

  1. Je me suis laissé tenter, merci pour la critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.