Shovel Knight Dig – Creuse, creuse, meurt, creuse, creuse, meurt…

Shovel Knight est une franchise de jeux vidéo relativement récente, mais qui a eu un impact important. S’inspirant des jeux de l’époque de la NES avec des graphismes primitifs et un audio limité, elle a su séduire les nostalgiques et les néophytes qui ont aimé le côté mignon et le niveau de difficulté élevé. Le dernier titre en liste est Shovel Knight Dig, une variante du jeu original, mais qui prend son inspiration dans les jeux de style «rogue-lite» plutôt que les jeux de plateforme classiques. Est-ce que cette nouvelle direction saura plaire aux nombreux amateurs du jeu original ?

Chaque échec vous fournira des ressources à échanger contre de l'équipement pour votre prochaine tentative
Chaque tentative se terminera presque assurément par un menu semblable à celui-ci où vous recevrez un résumé de votre progression et à combien s’élève votre butin.

Continuez à lire pour le savoir !

  • Studios de production : Nitrome, Yacht Club Games
  • Éditeur : Yacht Club Games
  • Classement ESRB : E
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switrch, iOS et PC
  • Plateforme de test : PC
  • Prix : 28,99$
  • Site officiel
  • Page Steam

Au début du jeu, on retrouve le célèbre Shovel Knight, ce héros armé de sa fameuse pelle, qui savoure un repos bien mérité après ses aventures. Ce moment paisible est arrêté brusquement par l’arrivée de Drill Knight, un ennemi juré, qui ouvre un gouffre géant sous les pieds de Shovel Knight et s’enfuit avec son butin. Ce dernier n’a d’autre choix que de s’armer de son arme favorite et commencer à creuser pour récupérer ses richesses et rattraper son ennemi.

Votre pelle servira un peu plus à son utilité régulière dans Shovel Knight Dig où vous aurez à creuser et creuser
Shovel Knight Dig se démarque des jeux précédents de la franchise en utilisant une structure aléatoire où les niveaux sont différents à chaque nouvelle tentative.

Shovel Knight Dig utilise un système de génération de niveaux aléatoire, ce qui fait que chaque partie sera différente. Cependant, ils suivent tous la même trame narrative et la même séquence. On commence par explorer la Caverne des Champignons et on s’enfonce progressivement vers les niveaux suivant. Ces derniers sont peuplés d’ennemis que l’on peut éliminer grâce à notre fameuse pelle, de joyaux à récolter et de secrets à découvrir. Chacun des niveaux contient trois engrenages à trouver et qui donneront accès à des récompenses lorsqu’ils seront complétés. Au bout de quatre niveaux, le joueur aura à faire face à un boss qui demandera de la patience et de la stratégie pour en venir à bout.

Une structure de jeu aléatoire, mais qui finit par devenir répétitive

Lorsqu’un ennemi ou une mauvaise chute vient à bout de votre vitalité, votre personnage sera ramené à la surface avec une partie du butin amassé durant la tentative précédente. Vous pourrez échanger celui-ci avec des marchands pour de l’équipement comme des armes secondaires ou des clés pour ouvrir des zones secrètes, ce qui vous aidera dans votre prochain périple dans les profondeurs. Cet équipement vous est retiré lorsque vous êtes terrassé à nouveau. Certains pouvoirs et pièces d’équipement sont permanents et vous en ferez l’acquisition surtout après un combat contre un boss. En plus des marchands, vous aurez aussi l’occasion de bavarder avec d’autres aventuriers ou des habitants de la région, mais ils ont rarement quelque chose de bien intéressant à dire.

La partie histoire du jeu est assez mince et se limite surtout à de courts dialogues
Le jeu est divisé en sections de quatre niveaux chacune et qui se terminent toutes par un combat contre un boss. Le tout premier rencontré est en fait le plus difficile du jeu, bizarrement.

Les graphismes du jeu sont superbes, les développeurs ont opté pour une apparence qui s’approche plus de celle que l’on retrouvait sur les jeux de la console SNES, plutôt que la NES. Cela pourrait rebuter certains joueurs qui étaient friands de l’aspect plus primitif du jeu original. La résolution a été augmentée, ce qui rend l’affichage sur les écrans modernes plus agréable. Le côté audio a également vu des améliorations avec une trame sonore plus élaborée et des effets sonores plus variés. Ce n’est pas pour dire que l’on se retrouve ici avec un titre équivalent à un jeu moderne, Shovel Knight Dig maintient ce côté rétro qui a fait son succès. Par contre, l’aspect répétitif des niveaux affecte également l’audio, car on se retrouve à rejouer dans les mêmes environnements avec les mêmes ennemis qui font les mêmes sons. La musique est agréable, mais on peine à vraiment l’apprécier car elle est souvent enterrée par les effets sonores.

Profitez de vos retours à la surface pour discuter avec d'autres aventuriers
De retour à la surface, vous pourrez discuter avec d’autres aventuriers pour obtenir des conseils sur votre prochain périple. Par contre, ces derniers seront rarement utiles.

Comme tout bon jeu qui utilise une structure répétitive, Shovel Knight Dig s’apprécie plus à petites doses qu’à des sessions de plusieurs heures. Passer son temps à être éliminé et toujours avoir à recommencer devient rapidement lassant et même frustrant. De plus, la difficulté est inégale. Le boss le plus difficile à battre est en fait le premier, ce qui fera que plusieurs joueurs abandonneront avant de découvrir les niveaux inférieurs à ceux près de la surface. Simplement se rendre au cinquième niveau demande énormément de patience, de stratégie et même un peu de chance.

En conclusion, Shovel Knight Dig est un bon petit passe-temps qui saura occuper ces petites périodes de temps libres entre les obligations de la vie quotidienne. Il faut tempérer ses attentes si on est déjà amateur des aventures précédentes du chevalier à la pelle, on a droit ici à une expérience bien différente et limitée.

J’aime

  • Les graphismes rétro améliorés
  • La jouabilité est facile
  • Les niveaux générés aléatoirement augmentent la rejouabilité

J’aime moins

  • Avoir à tout recommencer du début à chaque fois devient lassant
  • Les niveaux répétitifs
  • La difficulté trop élevée du premier boss

La copie de Shovel Knight Dig a été fournie par Yacht Club Games.

Shovel Knight Dig

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Amusant, mais répétitif

Shovel Knight Dig est une version "rogue-lite" du célèbre jeu de plateforme de style rétro. La nouvelle structure devient rapidement répétitive.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Paper Mario : The Thousand-Year Door – Comme un bon vin

Paper Mario : The Thousand-Year Door est, de loin, l’opus le plus fameux de la série …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.