Scott Pilgrim vs The World : The Game – Complete Edition – Un superbe hommage aux jeux de combat de la NES

Scott Pilgrim vs The World : The Game est un jeu de combat sorti à l’époque en 2010 sur les consoles PS3 et Xbox 360 pour coïncider avec la sortie du film du même nom, lui-même tiré d’une bande dessinée à succès. Inspiré des jeux de combat de la belle époque de la console NES (en particulier, le classique River City Ransom), il permet à un groupe de 1 à 4 joueurs de combattre une armée de petits truands afin de permettre à Scott Pilgrim de gagner le coeur de sa belle, Ramona. Le jeu avait connu un bon succès à l’époque, mais depuis 2014 il n’était plus disponible pour achat suite à l’expiration de la franchise. Après de nombreuses demandes pour offrir le jeu à nouveau, Ubisoft a annoncé la sortie d’une nouvelle édition du jeu pour les consoles de génération courante qui inclut les deux modules d’extensions. Scott Pilgrim vs The World : The Game – Complete Edition est un véritable plongeon dans l’univers de jeux de combat qui ont connu la gloire dans les années 80 et 90.

Le jeu est fortement inspiré des classiques du jeu de combat, en particulier River City Ransom
La tâche ne sera pas facile pour Scott Pilgrim et ses amis. Ils devront parcourir sept niveaux remplis d’ennemis pour vaincre les ex-petits amis de sa belle.
  • Studios de développement : Ubisoft Montréal, Ubisoft Chengdu
  • Éditeur : Ubisoft
  • Plateformes disponibles : PS4, Xbox One, Nintendo Switch, Stadia, Amazon Luna et PC. PS5 et Xbox Series S/X en mode rétrocompatibilité
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : T
  • Prix : 19,99$
  • Site officiel
  • Page Epic Games du jeu

Un bon jeu vidéo inspiré par un film, oui ça existe !

Le jeu met en vedette le personnage titulaire du jeu, Scott Pilgrim, un jeune homme épris d’amour pour la belle Ramona. Cependant, pour pouvoir gagner son coeur, lui et ses alliés devront parcourir sept niveaux remplis d’ennemis et parvenir à vaincre les sept ex-petits amis de sa belle. Chacun des quatre personnages disponibles a son propre arsenal de mouvements d’attaque qui évoluent au fur et à mesure que le joueur amasse de l’expérience. Les niveaux sont particulièrement longs et les combats peuvent s’avérer difficiles, surtout si l’on joue en solo. Les ennemis ont souvent tendance à entourer le personnage du joueur, le rendant vulnérable aux attaques provenant de l’arrière. Il est clair que le jeu est préférablement joué à plusieurs, surtout avec l’option de le faire sur la même console. On y retrouve le plaisir de jouer à plusieurs comme c’était le cas avec les consoles NES, SNES et Genesis. Le jeu regorge de références aux classiques du jeu de combat comme Double Dragon, mais surtout River City Ransom. Vaincre les ennemis donne des pièces de monnaie et comme le jeu se déroule à Toronto, ces dernières sont de l’argent canadien. On peut échanger ces pièces dans l’un des nombreux commerces du jeu (restaurants, librairies, magasin d’équipement) et le menu est pratiquement identique à celui de River City Ransom. Entre les niveaux, le joueur évolue dans une carte de la ville qui est inspirée fortement de celle dans Super Mario Bros 3.

La carte du jeu est très similaire à celles dans le classique Super Mario Bros 3
La carte du jeu rappelle celles dans Super Mario Bros 3 et Super Mario World. Il est possible de revisiter n’importe quel niveau déjà complété

Un véritable hommage aux jeux de combat de l’âge d’or de la NES

Les graphiques du jeu ont aussi pris racine dans les classiques de l’époque. On y retrouve un style pixélisé qui rappelle les titres sortis sur la SNES, avec des animations fluides et rapides. Les ennemis du jeu se répètent continuellement, mais ça ajoute à la nostalgie. Chacun des « boss » à la fin des niveaux sont uniques et ont un style d’attaque qu’il faudra étudier afin d’en trouver les faiblesses. Ces derniers font aussi souvent appel à des ennemis mineurs, rendant ces affrontements parfois très difficiles et un peu frustrants. La musique du jeu est entraînante et complète agréablement l’action à l’écran. Lors de la sortie originale du jeu, la trame sonore a été tellement populaire qu’elle est même apparue dans le palmarès US Billboard 200, trônant à la position 180, un exploit pour une musique de jeu vidéo.

Récupérer son énergie demande de visiter un des nombreux restaurants du jeu.
Visiter un des nombreux commerces va apporter une vague de nostalgie à tous ceux qui ont joué à River City Ransom sur la NES !

Scott Pilgrim vs The World : The Game – Complete Edition est une belle lettre d’amour au style de jeux de combat de l’époque, un genre qui semble vouloir connaître une certaine renaissance avec des titres comme Streets of Rage 4 et Battletoads. Il saura plaire aux amateurs de jeu à plusieurs et surtout aux vétérans de Double Dragon, qu’ils soient familiers avec la bande dessinée ou le film. Il est préférable d’y jouer en bande, soit en ligne, ou préférablement sur la même console (lorsque ce sera possible, bien sûr !). Aussi, le titre est une belle occasion pour les joueurs d’âge mûr de le faire découvrir à une nouvelle génération qui ont eu connu le plaisir de partager un moment de jeu à plusieurs dans la même pièce. Alors, sortez les bols de chips, pretzels et le deux litres d’orangeade et retrouvez cette époque révolue !

Scott Pilgrim vs The World : The Game - Complete Edition

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Un véritable souffle de nostalgie

Scott Pilgrim vs The World : The Game est une véritable lettre d'amour aux classiques du jeu de combat sur la NES et saura plaire aux vétérans et aux néophytes.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Humankind : il est parfois difficile de se démarquer

Voilà un bon moment que je suivais de près la conception du jeu Humankind, il faut …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.