Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan – Une production québécoise surprenante avec un message positif

Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan fait partie d’une classe très rare de jeux vidéo, celle du jeu qui surgit de nulle part, qui avait très peu de publicité et qui s’avère être une très agréable surprise. Développé par un studio indépendant montréalais, ce jeu d’action et d’aventure en 2,5D est une petite merveille tant au niveau visuel que celui du message qu’il véhicule. Il met en vedette l’un des premiers personnages non-binaires de l’histoire du jeu vidéo dans une quête pour ramener la couleur dans un monde morne, gris et rempli de préjugés. Le jeu parvient également à faire passer un message d’acceptation et d’éducation sans être moralisateur. Le tout se fait de façon naturelle, la jouabilité étant excellente. Le jeu emprunte plusieurs éléments à d’autres classiques comme The Legend of Zelda tant au niveau de l’esthétisme que de la jouabilité. En tout, une belle surprise que je n’avais pas du tout vu venir !

Le méchant Leviathan a volé les couleurs de votre monde et c'est à vous de les retrouver!
Le vilain Leviathan a envahi le monde de Rainbow Billy et lui a volé toutes ses couleurs.
  • Studio de développement : ManaVoid Entertainment
  • Éditeur : Skybound Games
  • Plateformes disponibles : Nintendo Switch, PS4, Xbox One, PC
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : E
  • Prix : 38,99$
  • Site officiel
  • Page Steam

Vous incarnez le personnage titulaire du jeu, le jeune Rainbow Billy. Nulle part est-il précisé de quel genre il provient, mais cela n’importe guère. Son monde est composé de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et peuplé de personnages compréhensifs ainsi que d’émotions positives. Cependant, toute cette joie et ces couleurs ne font pas l’affaire du terrible Leviathan qui, dans une colère terrible, arrache toutes les couleurs du monde afin de le laisser en noir et blanc. La mission de Billy est de ramener les couleurs dans son monde en utilisant comme armes, la compréhension et l’amitié.

Le monde de Rainbow Billy a été dérobé de toutes ses couleurs et c'est sa mission de les retrouver
La mission de Rainbow Billy est de retourner les couleurs dans un monde morne et gris.

Ce qui frappe en premier avec le jeu est son esthétisme qui jumelle des environnements en 3D avec des personnages 2D qui semblent sortir tout droit d’un dessin animé. Les développeurs du jeu semblent s’être inspirés de l’apparence de Cuphead, sans les excès de violence et la difficulté extrême ! Billy voyage d’île en île, dans un océan de gris, afin d’y compléter des puzzles ou d’affronter des ennemis. Lorsqu’il parvient à ramener l’harmonie sur une île, celle-ci retrouve toutes ses couleurs et devient un endroit sûr pour lui, car voyager entre les îles peut être dangereux. Le jeu inclut également un aspect semblable aux jeux de style « Metroidvania« , où le joueur peut déverrouiller de nouvelles habiletés qui lui serviront à ouvrir de nouvelles voies sur des endroits déjà visités. Compléter une île demandera habituellement au joueur de résoudre un puzzle assez simple, comme déplacer une balle dans un trajet vers une cible. Aussi, la majorité des îles contiennent un ennemi à vaincre.

Un système de « combat » où vos armes sont la compréhension et l’acceptation

Le système de « combat » est très original. Chacun des ennemis que Billy rencontre est en fait un habitant de son monde qui est habité par une émotion négative. Certains sont des brutes qui intimident les autres, d’autres ont honte d’un de leurs aspects physiques ou repoussent les autres de peur de leur déplaire. Billy et son adversaire se retrouvent sur une plateforme qui ressemble à une scène de théâtre. Les combats commencent toujours par une période où Billy peut écouter son adversaire qui lui indique de façon plus ou moins subtile ce qui le tracasse. Le joueur a ensuite un choix de réponses qui vont de la confrontation directe ou de la raillerie, à la compréhension. Choisir la voie pacifique est toujours bénéfique, car elle permettra au joueur de découvrir quel allié sera le plus approprié pour venir à bout des craintes de son adversaire. « Attaquer » l’ennemi avec un de ses alliés se fait avec un mini-jeu qui varie selon le personnage choisi. Vous aurez peut-être à compléter une courte joute d’un clone de Pong ou appuyer sur une série de boutons. Réussir le défi fera tomber les peurs et appréhensions de l’adversaire et causera le retour de ses couleurs, en plus de le faire rejoindre votre équipe. Le jeu est divisé en trois régions qui ont chacune un ennemi plus puissant à vaincre avant de pouvoir affronter le terrible Leviathan.

Les combats dans le jeu n'utilisent pas la violence, mais la compréhension et l'acceptation
Le système de « combat » vous demandera de bien écouter votre adversaire et de choisir la réponse compréhensive afin de faire tomber ses peurs.

Les graphismes du jeu sont d’une grande beauté et le jeu regorge d’endroits secrets et de trésors à découvrir. L’un d’entre eux vous demandera de retrouver les émotions positives du début du jeu qui ont été corrompues par Leviathan. Le but est ensuite de les ramener à bord de votre bateau où un ordinateur pourra les analyser et déverrouiller des habiletés spéciales, comme pouvoir jouer un tour de plus. Il sera aussi possible de mettre la main sur différents objets dans le monde dont vous pourrez en faire cadeau à vos alliés, les rendant plus efficaces durant les séquences de combat. Chacun de ces derniers vous fera part de ses désirs, comme pouvoir s’entraîner ou s’instruire. Si vous avez un objet qui correspond à leur besoin, vous n’avez qu’à leur donner. Le jeu inclut aussi des bonbons en forme de poisson dont vos alliés raffolent. En leur donnant leur saveur préférée, cela fera aussi augmenter leurs aptitudes.

Venir à bout des défis d'une île verra le retour des couleurs sur cette dernière
Compléter tous les puzzles et les confrontations sur une île fera en sorte que les couleurs soient de retour.

Le seul bémol que j’ai trouvé lors de mon expérience de jeu est le système de dialogue. Lorsque Billy amorce une conversation, cette dernière peut s’étirer sur plusieurs minutes et tout est sous forme de texte. J’aurais apprécié que certaines d’entre elles soient plus courtes ou alors, avoir l’option de sauter à la toute fin, mais je comprends le choix des développeurs. Chacun des dialogues est truffé de messages positifs sur l’acceptation de nos faiblesses et de nos différences. L’omniprésence des couleurs de l’arc-en-ciel est un symbole que ce jeu a pour mission d’éduquer le joueur sur les défis que la communauté LGBTQ+ doit relever à chaque jour et qu’il est important d’être soi-même tout en respectant les autres. Le jeu parvient à faire passer son message sans être moralisateur ou ronflant. On prend plaisir à explorer les différentes îles et voyager sur les flots, un aspect qui rappelle l’excellent The Legend of Zelda : The Wind Waker.

Le système de conversation peut parfois s'étirer, un petit bémol dans un superbe jeu
Le seul désagrément du jeu est le système de conversation qui peut parfois s’éterniser.

En conclusion, Rainbow Billy : The Curse of the Leviathan est une très belle surprise d’un studio québécois. Il est une réussite autant au niveau de la jouabilité que celui du message véhiculé.

J’aime

  • Les graphismes colorés
  • La variété dans la jouabilité et le système de combat unique
  • Le message positif

J’aime moins

  • Le système de conversation qui peut s’éterniser
  • La caméra qui peut parfois ne pas vouloir coopérer

La copie du jeu a été fournie par ManaVoid Entertainment.

Rainbow Billy : Curse of the Leviathan

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Une belle surprise !

Rainbow Billy : Curse of the Leviathan est un superbe jeu d'aventure non-violent qui véhicule un message d'inclusion et de compréhension.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Astria Ascending

Astria Ascending : l’ascension des RPG rétros

Il semble que le style « rétro » dans le monde des jeux vidéo ne s’essouffle pas. …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.