Ooblets : l’étrange fusion entre Stardew Valley et Pokémon

En 2017, une bande-annonce du jeu avait été présentée lors de l’E3. Cela fait donc quelques années que j’attends de pouvoir tester Ooblets. L’étonnante fusion entre Stardew Valley et Pokémon est disponible depuis le 15 juillet 2020. La mode étant grandement portée vers les jeux d’agriculture, Ooblets aura-t-il su se démarquer des autres titres ?

  • Studio de développement : Glumberland
  • Éditeur : Glumberland
  • Plateformes disponibles : PC et Xbox One
  • Plateforme de test : PC
  • Classement : E
  • Prix : 27,99$
  • Site officiel du jeu 
  • Page Steam du jeu

Ooblets

En route vers Badgetown !

Lorsque notre personnage arrive à Badgetown, celui-ci se voit vite offrir une nouvelle vie. Rapidement, Tinstle, le maire de cette charmante ville, vient nous accueillir. À la recherche d’un nouveau départ, notre avatar trouvera une entente avec la mairesse. Vous pourrez vivre dans une petite ferme abandonnée et en échange, vous devrez travailler pour celle-ci.

Elle nous apprend alors qu’à Badgetown, les Ooblets y sont très populaires. En effet, il s’agit de petites créatures qui émergeront de votre jardin. Une fois poussée, la créature pourra combattre à vos côtés. D’où viennent les Ooblets ? Ça, nous ne le savons pas réellement. Ce que l’on apprend sur eux, néanmoins, c’est qu’ils sont à la fois des plantes et à la fois de drôles d’animaux de compagnie. D’ailleurs, il existe quelques coloris de chaque Ooblets. Un peu comme ce que sont les chromatiques pour la série Pokémon. Toutefois, les Ooblets de différentes variations de couleurs ne sont pas aussi rares que le sont les Pokémon chromatiques.

Contrairement à Pokémon, dans ce jeu, les combats se déroulent sous forme de batailles de danse. Les capacités sont utilisées à l’aide d’un système de cartes. Chaque Ooblet possède des capacités qui lui sont propres. Ainsi, il sera important de varier nos petites créatures dans notre équipe afin d’obtenir une belle panoplie de cartes dans notre paquet.

Un autre aspect qui est différent de la série Pokémon, est que les Ooblets ne combattent pas, à proprement parler. Alors que dans la première série, les dresseurs s’adonnent à de barbares combats afin de déterminer laquelle des deux créatures est la plus puissante, dans Ooblets, il ne s’agit, en réalité que de paisibles batailles de danse. D’ailleurs, les mouvements de danse de nos petits compagnons sont représentés par des cartes. En réalisant une adorable chorégraphie grâce à ces cartes, le joueur qui obtiendra le nombre de points requis avant l’autre aura gagné le match.

Après un affrontement, la créature que vous aurez combattue vous offrira une graine que vous pourrez faire pousser dans votre ferme. Lorsque celle-ci aura atteint la maturité, elle s’éveillera sous la forme d’une adorable petite créature. Au fil de notre aventure, il sera possible de débloquer de nouvelles zones. Grâce à ces endroits, nous aurons accès à de nouveaux Ooblets. Au total, il y a 35 petites créatures à collectionner. Du moins, pour l’instant. Le studio pourrait très bien décider d’en ajouter prochainement. Après tout, n’oublions pas que le jeu est en accès anticipé. Et ce n’est pas pour rien !

Et puis, à partir d’un moment, il faudra aménager certains éléments dans notre ferme. Seulement après cela, nous aurons la possibilité d’augmenter le nombre de bêtes que nous pourrons accueillir dans notre collection. La seule chose qui m’aura un peu déçue à ce niveau, c’est le fait qu’il nous est totalement impossible de supprimer un Ooblet de notre équipe. Alors malgré les doublons, je ne pouvais pas cueillir mes nouvelles plantes. Et ça, c’était plutôt embêtant.

Ooblets

C’est bien, mais on peut faire mieux !

Bien sûr, le jeu est en accès anticipé. On le ressent beaucoup. Il manque certaines fonctionnalités. Quelques ajouts ou modifications ne seraient pas de trop. J’ose espérer que nous aurons droit à des mises à jour intéressantes, rendant le jeu encore plus amusant. Par exemple, il aurait été bien d’avoir une traduction française du jeu. Malgré cela, j’ai pu bien profiter d’Ooblets.

Au niveau des graphiques, ceux-ci sont colorés et vraiment sympathiques. Les créatures que nous pouvons capturer sont, elles aussi, vraiment adorables. Au niveau de nos petites oreilles, celles-ci se laissent bercer par des musiques tout aussi joyeuses que le l’aspect visuel du jeu.

Le côté négatif du jeu est certainement son côté redondant. Malgré ma joie de découvrir de nouvelles zones, de nouveaux dialogues ou encore, de nouveaux Ooblets, je trouvais mes journées à Badgetown un peu ennuyantes. Pour résumer une journée typique de ce jeu, on sème, on arrose, on récolte, on parle, on capture et on danse ! Nous devons récolter de nombreux matériaux afin de terminer les nombreuses quêtes du jeu. Aussi, il nous est possible d’améliorer notre ferme et certains bâtiments de la ville grâce aux ressources que nous collectons.

Parfois, nos points d’action ne sont pas totalement écoulés et honnêtement, on ne sait plus quoi en faire. Nous ne pouvons pas avancer dans certaines quêtes puisque nous ne possédons pas le Ooblet ou le matériau nécessaire à notre avancée. Ainsi, nous sommes piégés et notre seule issue est d’aller nous coucher afin d’entamer une nouvelle journée et donc, d’obtenir de nouvelles ressources. Il existe aussi d’autres activités comme la pêche, mais honnêtement, ce n’est pas très captivant. Pour finir, j’ajouterais qu’il y a quelques bogues, mais cela n’a pas empêché mon plaisir de jouer. J’espère surtout de futures mise à jour nous donnant plus de choses à faire à l’avenir.

Ooblets

En conclusion…

Ooblets est adorable. Il s’agit d’une belle fusion entre Stardew Valley et Pokémon. Certes, il manque quelques fonctionnalités, mais je suis certaine que nous en aurons davantage dans un avenir rapproché. N’oublions pas qu’il s’agit d’un accès anticipé. Je me suis amusée en jouant à ce jeu et les amateurs de gestion, d’agriculture et de capture devraient être ravis lorsqu’ils se plongeront dans cette adorable aventure. Toutefois, je vous conseillerais peut-être d’attendre de voir les mises à jour que nous pondrons l’équipe.

J’aime

  • La capture d’Ooblets
  • Les graphismes joyeux
  • L’aménagement de sa ferme
  • Les batailles de danse amusantes

J’aime moins

  • Le fait que ce soit un peu redondant
  • L’impossibilité de supprimer les Ooblets de notre équipe
  • Le fait qu’il n’y ait pas de traduction française, pour l’instant

La copie de Ooblets a été fournie par Glumberland.

Ooblets

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Adorable !

Si vous aimez les jeux de simulation agricole ainsi que la capture de créatures, ce jeu est fait pour vous !

User Rating : Be the first one !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Game of Thrones Beyond The Wall – Explorez un Westeros québécois !

L’espace du jeu vidéo a grandement évolué ces dernières années. Alors qu’auparavant on avait le …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.