Mise à niveau pour The Witcher 3 – Une superbe cure de jouvence pour un chef-d’oeuvre !

Il est difficile à croire que The Witcher 3 Wild Hunt est sorti il y a plus de sept ans (c’était d’ailleurs ma toute première critique sur ce site !). Malgré les années, le jeu n’a rien perdu de sa popularité et figure encore sur de nombreuses listes des meilleurs jeux de tous les temps. Cependant, ses légions d’amateurs attendaient avec impatience la mise à niveau du jeu vers les consoles de nouvelle génération. Annoncée il y a plus de deux ans, environ en même temps que la sortie de Cyberpunk 2077, cette mise à jour laissait miroiter de grandes améliorations au niveau des graphismes, des temps de chargement beaucoup plus courts et du contenu exclusif. Après y avoir joué quelques heures sur Xbox Series X et PS5, je peux vous confirmer que l’attente en valait la peine. Veuillez noter que je n’ai pas testé la version pour PC qui semble avoir des problèmes techniques sur lesquels le studio CD Projekt Red travaille en ce moment.

Le mode fidélité est magnifique avec ses effets d'ombre et de lumière, mais la fluidité du mode performance rend l'expérience de jeu exceptionnelle
Le mode performance sacrificie plusieurs effets visuels, mais l’amélioration à la fluidité rend l’expérience de jeu encore meilleure.
Le mode performance a beau avoir moins d'effets visuels, mais la fluidité vaut largement le sacrifice
La différence entre les modes fidélité et performance est particulièrement évidente lors de scènes qui contiennent des zones d’ombre et de lumière.

Tout dépendamment de votre connexion internet, la mise à jour peut prendre un certain temps. Celle pour le jeu de base fait environ 105 Go, et à cela on doit ajouter presque 20 Go pour celle des deux extensions. Une fois le tout téléchargé, le jeu indiquera qu’il est maintenant optimisé pour les consoles Xbox Series X/S et PS5. Il est à noter que toutes sauvegardes faites avant la mise à niveau ne seront pas compatibles avec la nouvelle version du jeu. Le menu du jeu inclura une nouvelle entrée dans les options, un choix pour les graphismes. Deux modes sont proposés. L’option fidélité augmente la résolution native à 4K, ajoute le ray-tracing qui améliore considérablement les effets d’ombres et de réflexions, et limite la fluidité à 30 images par seconde. Le mode performance utilise une résolution variable pouvant aller jusqu’à 4K, n’inclut pas le ray-tracing et augmente la fluidité à 60 images par seconde.

Le choix : des effets visuels impressionnants ou une fluidité exceptionnelle

J’ai testé en premier le mode fidélité afin de voir toutes les améliorations au niveau des graphismes. Ces derniers sont littéralement à couper le souffle. Les détails des personnages, qui étaient très impressionnants dans la version de base, sont encore plus remarquables, que ce soit les maillons de la cotte de mailles de Geralt ou les broderies sur la robe de Yennefer. Les effets de lumières et d’ombres sont très soignés et donnent plus de réalisme aux différentes scènes, que ce soit des séquences interactives ou des cinématiques. Aussi, le jeu de base était limité à 30 images par seconde, donc la fluidité était très similaire. L’environnement bénéficie également de la nouvelle résolution, avec des forêts très réalistes et des rayons de soleil qui filtrent à travers les branches qui saisissent. Je me suis arrêté très souvent pour seulement apprécier la vue sublime.

Découvrez vos talents de photographe avec le nouveau mode photo!
Le jeu inclut maintenant un mode photo qui permet de prendre de superbes clichés du Continent. Le mode fidélité est utilisé ici avec de magnifiques effets de réflexion.

Le mode performance ne m’a pas fait une bonne impression au début. Après avoir passé des centaines d’heures avec les versions Xbox One et PS4, j’étais habitué de voir Geralt bouger d’une certaine manière, mais l’augmentation de la fluidité me donnait l’impression de regarder un vieux film des années 1920 où les mouvements des acteurs sont saccadés. Cependant, après quelques minutes et surtout quelques bagarres, je ne pense pas être capable de revenir au mode fidélité. Les mouvements sont maintenant tellement fluides, on a presque l’impression d’assister à un ballet. Geralt bouge maintenant avec grâce et une rapidité mortelle qui rend l’expérience de jeu immensément meilleure. Il est certain qu’on doit sacrifier les effets d’ombres et de lumière, mais ces derniers ne sont pas totalement éliminés, juste grandement réduits. On perçoit clairement les améliorations à la résolution, même si cette dernière est variable.

Plusieurs ajouts au niveau de la jouabilité et du contenu exclusif

En plus des améliorations au niveau des graphismes, la mise à niveau apporte de nombreuses fonctionnalités au jeu. Le studio a utilisé plusieurs modifications aux personnages et aux monstres faites par la communauté de joueurs. On a droit maintenant à un mode photo, ce qui permet de prendre de magnifiques clichés du Continent, que ce soit des séquences d’action brutales ou un superbe coucher de soleil. Il est fort à parier que les réseaux sociaux seront bientôt inondés d’images provenant des amateurs qui s’amuseront grandement avec ce mode. Pour ceux qui joueront à la version PS5, le jeu utilise maintenant les vibrations de la manette DualSense qui reproduisent l’action comme le galop de Roach ou l’explosion d’une bombe. Les effets ajoutent à l’immersion sans venir affecter la jouabilité. Enfin, de l’équipement inspiré par la série télé sur Netflix est maintenant inclus dans le jeu et peut être ajouté à votre inventaire après une toute nouvelle quête.

Le mode photo inclue également de nombreux outils pour personnaliser vos clichés
Pour prendre des clichés, il est recommandé d’utiliser le mode fidélité qui vous donnera la meilleure qualité d’image possible.

Incroyable mais vrai, la nouvelle mise à niveau pour The Witcher 3 rend un jeu déjà exceptionnel et le rend encore meilleur. Les améliorations au niveau des graphismes et de la jouabilité méritent à elles seules le lourd téléchargement. J’ai déjà hâte d’explorer les rues de Novigrad, de redécouvrir les sommets escarpés de la région de Skellige et de gaspiller beaucoup trop d’heures à jouer à Gwent !

Pour plus de détails sur le jeu, veuillez vous rendre sur le site officiel.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

The Callisto Protocol – Un voyage en enfer magnifique, mais peu original

The Callisto Protocol était un des jeux les plus attendus de l’année. Le développeur derrière …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.