Keurig KOLD - Bouton
Keurig KOLD - Bouton

[Critique] Keurig KOLD : préparer un Coke à la maison un verre à la fois

Keurig KOLD

Saveur
Bruit
$$$
Esthétisme du système
Écologie

Trop cher !

C'est beau, c'est bon, et très cher (initialement, mais surtout à l'utilisation) ! ! L'impossibilité d'éteindre le système crée un son sourd continu et une veilleuse illuminant la pièce entière, mais ça fait du Coca-Cola ! ;-)

User Rating : Be the first one !

Amateurs de boissons gazeuses, que diriez-vous de vous préparer un vrai Coca-Cola à la maison en moins de deux minutes ? Keurig arrive à la rescousse avec des capsules spécialement conçues pour une toute nouvelle machine, plus grosse et plus bruyante que jamais : Keurig KOLD. L’amateur de Coke en moi (lire le maniaque) était curieux et excité face à cette nouveauté et j’ai eu la chance de pouvoir essayer ce système pendant quelques semaines.

Système Keurig KOLD blanc vu de face avec un verre et une capsule Coca-Cola
Système Keurig KOLD blanc vu de face avec un verre et une capsule Coca-Cola

On connaît tous le système de capsules Keurig ; celui qui nous permet, depuis plusieurs années, de nous faire couler une tasse de café en trente secondes. Avec Keurig KOLD, c’est grossièrement le même procédé, mais pour des boissons froides : on remplit le réservoir d’eau, on insère la capsule de notre choix (Coke Zéro, Sprite, Canada Dry…), on appuie sur un bouton et on patiente…

Patienter, c’est le bon terme, car la préparation ne prend pas moins de 90 secondes ! C’est vrai que de nos jours on est habitué à l’instantané et que 90 secondes peuvent sembler l’éternité. Personnellement, le temps de préparation ne me dérange pas du tout, ce n’est pas comme si ça prenait 600 secondes ! Ça nous laisse le temps de penser autre chose ou de nous assembler un sandwich. Si vous avez la patience requise, regardez la vidéo que j’ai réalisée qui vous démontre les étapes faciles de préparation de votre boisson.

Est-ce que ça goûte réellement le Coca-Cola ?

Pour que la compagnie mette son nom sur la capsule, on s’entend que ça doit être sensiblement pareil. En tant que maniaque de Coca-Cola, je dois vous avouer que NON, le goût n’est pas identique à celui d’une canette. Est-ce que c’est si différent ? Non, la différence est négligeable et je suis certain que plusieurs d’entre vous ne la verraient pas. Je dirais qu’il manque le petit arrière-goût du Coke qu’on apprécie tant, celui qui nous fait désirer une autre gorgée, qui nous rend accros ! J’aime faire l’analogie que ça ressemble à un Coke aseptisé. Un goût trop propre !

Capsule Coke pour le système Keurig KOLD
Capsule Coke pour le système Keurig KOLD

La taille des bulles semble aussi légèrement différente, légèrement plus petite… Mais honnêtement, après avoir réalisé plusieurs tests à l’aveuglette avec mes parents et amis, ils n’ont pas tous vu la différence. Je dirais que 2 personnes sur 3 étaient capables de dire quel Coke provenait de la canette. Malheureusement je n’ai pas pu essayer les boissons Sprite, car les capsules étaient en rupture de stock. Canada Dry ce n’est pas pour moi, tout comme les Coke Zéro et Diète. J’ai essayé le cola Red Barn au sucre de canne et ça et ça goûte comme un bon vieux cola Kiri.

Comment ça fonctionne ?

Le gaz carbonique est produit à partir de petites billes insérées dans chaque capsule évitant ainsi d’avoir recours à une bouteille de gaz comprimé comme son principal concurrent SodaStream (pour ne pas le nommer). Les petites billes minérales libèrent le CO² lorsque misent en contact avec de l’eau. Nul besoin de préciser qu’il est fortement recommandé de ne pas toucher aux billes ni de les ingérer, surtout celles inutilisées. Même si ce n’est pas la découverte de l’année, je trouve que c’est scientifiquement brillant !

Le mangeur de capsules de la Keurig KOLD!
Le mangeur de capsules de la Keurig KOLD !

Que fait-on des capsules vides ?

En effet, ce n’est pas très écologique si on les jette directement à la poubelle ! On peut les rincer après avoir vidé les restes de sirop et les billes minérales usées pour ensuite les recycler. Je trouvais ce travail fastidieux après chaque boisson préparée. Je suis certain qu’il n’y a pas la moitié des utilisateurs qui vont le faire. D’ailleurs, je fais la même chose pour mes capsules de café et je ne connais pas beaucoup de gens qui en font autant… Allô les déchets !

Combien ça coûte ?

Très cher à l’achat. Trop cher à l’utilisation !

Le système coûte quatre cents dollars sur Keurig.ca et il est aussi disponible dans certains magasins comme Canadian Tire et Costco. Les capsules sont vendues en boite de quatre pour un cout de 6$ chacune, tandis que les boites de capsules d’eau gazeuse à différentes saveurs se vendent 5.50$ les paquets de quatre.

Présentement, il y a treize variétés de capsules :

  • Coca-Cola
  • Coke Zéro
  • Coke Dière
  • Sprite
  • Canada Dry
  • Flynn’s à l’orange (orangeade)
  • Flynn’s Racinette
  • Waterful Agrumes en fête
  • Waterful Baies divines
  • eau gazéifiée Seraphine Seltzer Fruit de la passion
  • eau gazéifiée Seraphine Seltzer Lime de perse
  • Cola Red Barn au sucre de canne
  • FLYTE Rouge adrénaline (boisson sportive hydratante)

Un dollar et 50 sous pour un verre de 237 ml (8 oz), l’équivalent des petites bouteilles en vitre. Ça fait cher de la bouteille quand on peut avoir une canette (12 oz) pour moins d’un dollar ! C’est même un peu aberrant.


 

J’aime :

  • Préparer ma boisson préférée à la maison
  • Avoir de la variété dans le choix des boissons
  • Le concept des billes minérales
  • Le look du système Keurig KOLD (malgré sa taille)

J’aime moins :

  • La taille du système Keurig KOLD
  • L’impossibilité de la mettre hors tension la machine
  • Le bruit constant du système
  • Les capsules et leurs impacts écologiques
  • Le prix aberrant des capsules

Lors de la rédaction de cet article, j’ai élaboré ma vision de ce que la Keurig KOLD devrait ou aurait dû être. Avec des réservoirs indépendants de billes minérales et de sirop (plusieurs saveurs, le même principe que les cartouches d’encre) qu’on pourrait remplir au besoin, on pourrait dire adieu aux capsules et leur empreinte écologique. Ainsi, on pourrait posséder son propre système Coca-Cola Freestyle : Appellons le Keurig KOLD Freestyle ! Si vous ne connaissez pas les machines Coca-Cola Freestyle, il s’agit de distributrices de boissons en fontaine qui permettent la sélection de plus d’une centaine de combinaisons par exemple : Coke à l’orange, limonade Minute Maid aux cerises, du Sprite au raisin… Malheureusement, il n’y a pas de distributrices Coca-Cola Freestyle au Canada.

Pour conclure, je dois avouer que je ne suis pas le client idéal, je peux boire deux canettes de Coca-Cola une à la suite de l’autre et être deux semaines sans en boire et le fait que ces capsules jetables me rebutent un peu…Je trouve le prix des capsules exagéré, même si le goût est proche de la version canette. Il est aussi bon à savoir que le système est plus bruyant qu’un réfrigérateur au quotidien et que le cercle lumineux ne s’éteint jamais ; dans l’obscurité ça sert de veilleuse ! Par contre, je suis très content d’avoir eu la chance de tester cette nouveauté.

Le système Keurig KOLD vu de côté dans toute sa grandeur
Le système Keurig KOLD vu de côté dans toute sa grandeur

N’aurait-il pas été intéressant de voir les deux systèmes, HOT et KOLD de paire dans la même machine ? Ç’aurait été tout un défi d’ingénierie…

Durant tout le test, je n’ai cessé de me questionner sur le public cible. Qui sont ces gens visés par ce produit ?

  • Une personne ayant son propre bar à la maison et qui aime la technologie ? Peut-être.
  • Un grand consommateur de boissons gazeuses ? Non, trop cher !
  • Une personne qui ne consomme que très rarement des boissons gazeuses et qui en veut une fraichement préparée à chaque fois ? Pas sûr.
Ce n’est clairement pas pour tout le monde !

Je suis très curieux de voir l’évolution de ce produit dans quelques années, verra-t-on une Keurig KOLD Freestyle voir le jour ?

Save

Save

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Middle-Earth : Shadow of War – Conquêtes et carnages en Terre du Milieu

À sa sortie en 2014, Middle-Earth : Shadow of Mordor a été une grande surprise. Après …

Qu'en pensez-vous ?