Stranger Things

Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes – Un roman de Stranger Things

Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes est un roman composé de sept contes horrifiques qui sont grandement inspirés de la série Stranger Things. Il s’agit là d’un bel ouvrage que les amateurs de la série aimeront posséder, mais les gens ne connaissant pas Stranger Things pourraient, eux aussi, apprécier la lecture de ce roman puisque celui-ci n’est pas réellement une suite, mais plutôt un ouvrage annexe. Voici donc mon avis concernant ce recueil d’horreur aux couleurs de la série à succès de Netflix.

  • Titre original : Hawkins Horrors : Nouvelles terrifiantes
  • Dessin : Patrick Spaziart
  • Scénario : Matthew J. Gilbert
  • Éditeur VF : Hachette Romans
  • Année : 2022
  • Genre : Horreur
  • Nombre de tomes : 1
Hawkins Horrors

Synopsis

Un recueil de contes horrifiques inspirés du monde passionnant de la série phare de Netflix, Stranger Things ! Il vous emmènera explorer les recoins les plus sombres et les plus glaçants d’Hawkins.

Un soir, Dustin, Lucas, Max et leurs amis veulent louer des cassettes vidéo. Mais une panne d’électricité contrarie leurs projets et ils se retrouvent à échanger sept histoires terrifiantes sur leur ville. Quels secrets cache le vieil asile ? Y a-t-il vraiment une créature mutante au fond du lac des amoureux ? Une force surnaturelle contrôle-t-elle un ours en peluche inoffensif ? Voilà quelques-uns des mystères inquiétants que contient ce recueil et qui feront le bonheur des amateurs de Stranger Things.

Bienvenue dans le monde passionnant de Stranger Things. Suivez Onze, Dustin, Max, Lucas et leurs amis dans ces aventures mystérieuses, pleines de suspens et de surnaturel, dans le Hawkins des années 1980.

Mon avis

Une lecture qui n’apporte rien à la série

Premièrement, si vous désirez vous procurer Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes en espérant obtenir davantage d’informations concernant vos personnages favoris ainsi que l’histoire principale de Stranger Things, je ne vous le conseillerai pas. Il s’agit plutôt d’un spin-off à découvrir sans se prendre la tête. Donc, si vous désirez en apprendre plus sur la série, vous devriez passer votre chemin. Toutefois, les amateurs d’histoires horrifiques ou de recueils de contes effrayants seront probablement ravis par ce roman. Vous y découvrirez sept courtes histoires à faire peur, inspirées de la ville d’Hawkins, le tout raconté par vos personnages favoris de Stranger Things.

Une lecture rapide

Chronologiquement, ce roman se déroule avant les événements de la quatrième saison. Toutefois, vous pourrez apprécier la lecture de Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes sans connaître la série. Le seul problème, c’est que vous ne comprendrez peut-être pas certaines taquineries entre les personnages et d’autres références. Sinon, si vous n’avez pas encore visionné la troisième saison de Stranger Things, ne vous inquiétez pas. Cela ne divulgâche absolument rien de la série.

Bref, lors d’une panne de courant les empêchant de visionner un film, chaque membre de la troupe racontera une histoire effrayante inspirée de la ville dans laquelle ils vivent. On ne peut pas nier que l’endroit est parfait pour inspirer de nombreux mythes horrifiques. Bref, Hawkins en regorge et nos personnages favoris nous le prouveront bien lors de cette soirée d’horreur !

Bien qu’on nous décrive ce roman comme étant un recueil d’histoires effrayantes, je dois avouer que l’ambiance de celles-ci n’est pas tout à fait terrifiante. J’ai, au contraire, passé un moment relaxant lors de ma lecture. C’était plutôt léger. J’ai bien aimé les passages humoristiques, entre les histoires, où les personnages interagissent entre eux. D’ailleurs, les histoires sont plutôt courtes. Le roman ne comporte pas énormément de pages et la lecture se fait rapidement. On termine aisément Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes en une seule soirée.

« Tu joues drôlement les dures pour quelqu’un qui continue à dormir avec une veilleuse, non ?  »

En conclusion

J’avoue qu’il ne s’agit pas de mon œuvre favorite tirée de la série de Stranger Things. J’ai davantage apprécié ma lecture de Stranger Things : Rebel Robin, entre autres, qui apportait des informations pertinentes sur les personnages. Cette série de livres me semble plus intéressante pour les amateurs de la série. Toutefois, Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes est une lecture plutôt agréable et sans prise de tête. Le roman se lit rapidement et les histoires sont plutôt intéressantes. Il est pertinent d’en apprendre davantage sur les mythes et légendes inspirées de la ville qu’est Hawkins. Malgré tout, ces informations ne nous apprennent rien concernant la série à succès de Netflix.

Les sept histoires sont tout de même intéressantes à lire. J’ai eu du plaisir et j’ai particulièrement apprécié l’interaction et les taquineries entre les personnages qui avaient lieu entre chaque histoire racontée. Toutefois, la lecture n’est pas tout à fait effrayante. Je la recommanderais davantage pour de jeunes adolescents, pour être tout à fait honnête. Les amateurs d’horreur un peu plus matures s’ennuieront peut-être lors de la découverte de ce roman. Que vous soyez des amateurs de la série ou non, ce roman pourrait vous plaire puisque la lecture est légère et amusante.

J’aime

  • Les sept courtes histoires qui sont plutôt intéressantes.

J’aime moins

  • Le fait que cela n’apporte rien à la série ;
  • Les histoires horrifiques pas si effrayantes que cela.

La copie du roman Hawkins Horrors : Nouvelles terrifiantes a été offerte par Hachette Canada.

Hawkins Horrors

Texte, narration et scénario
Impression générale

Bon !

Hawkins Horrors : Nouvelles Terrifiantes est un titre qui plaira davantage aux jeunes lectures qu'aux plus vieux. Toutefois, la lecture demeure très agréable et j'apprécie grandement les taquineries ainsi que les interruptions des membres de la troupe, entre eux, durant les histoires. C'était amusant, mais pas inoubliable. De plus, cela n'apporte rien à la série.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Sugar Falls

Sugar Falls : une histoire de pensionnat – Une œuvre sombre et nécessaire

La bande dessinée Sugar Falls est basée sur l’histoire vraie de Betty Ross, aînée de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.