Stranger Things : Rebel Robin – Un antépisode à découvrir

De nouveau, je remercie Hachette Canada qui nous a permis de rédiger cette critique sur le roman de Stranger Things : Rebel Robin et d’en apprendre un peu plus sur la série à succès qui est, d’ailleurs, disponible sur Netflix. Robin est un personnage plutôt important de la série Stranger Things qui apparaît dans la troisième saison. Ce roman nous raconte donc l’histoire de cette jeune fille. Il s’agit surtout d’un complément à la série qui regorge de référence à celle-ci. Les amateurs ne pourront qu’être ravis de lire ce roman.

  • Titre original : Stranger Things : Rebel Robin
  • Scénario : A.R. Capetta
  • Éditeur VF : Hachette
  • Date de sortie : 1 septembre 2021
  • Nombre de tomes : 1
Stranger Things : Rebel Robin
Il s’agit de la couverture du roman Stranger Things : Rebel Robin de A.R. Capetta.

Résumé

C’est l’heure de la rentrée, et la bande d’amis de Robin a pris sa décision : cette année, ces éternels exclus vont s’intégrer. Ils se mettent en couple, parlent jour et nuit de la fac et de leurs futures carrières, et surtout ils sont obsédés par la nécessité d’accéder à une forme de « normalité ». Robin connaît ça par cœur – elle joue la comédie depuis des années, dans l’espoir que personne ne la remarquera, elle la joueuse de cor polyglotte sarcastique à la permanente ratée. Il y a pourtant un aspect de sa personnalité qui, elle le sait bien, ne cadre pas avec cette image soigneusement contrôlée, une chose dont elle vient juste de prendre conscience : Robin aime les filles.

Comment pourrait-elle être elle-même dans la minuscule ville de Hawkins ? Robin est convaincue qu’il n’y a qu’un seul moyen, pour elle, de faire l’expérience de la vraie vie : s’échapper en Europe pour l’été – nom de code du projet : Opération Croissant. Mais elle n’a ni l’argent, ni l’autorisation de ses parents, ni personne avec qui partager cette aventure… D’autant qu’il lui faudrait bien plus que tout cela pour espérer quitter Hawkins en un seul morceau.

Critique

En attendant patiemment l’arrivée de la quatrième saison de la série, la lecture de Stranger Things : Rebel Robin fut un bon amuse-bouche. L’histoire se situe bien avant l’arrivée de Robin dans la série, avant qu’elle rencontre Steve et qu’elle travaille chez Ahoy. Dans ce roman, nous suivons le quotidien de Robin qui est au lycée. L’histoire tourne principalement autour du fait que la jeune femme soit homosexuelle et qu’elle n’ose pas avouer son amour à la jeune fille qui fait battre son cœur. Puisque nous sommes dans les années 1980, vous imaginez qu’il est difficile pour notre protagoniste de faire son coming out. L’homophobie était très présente. Du moins, beaucoup plus que de nos jours.

Je dois avouer que la lecture ne m’a pas forcément emballée. L’histoire n’était pas la plus captivante. Toutefois, le personnage de Robin est vraiment intéressant. J’étais contente de suivre un chapitre de sa vie. La personnalité de l’adolescente m’avait déjà énormément charmée lorsque j’ai visionné la troisième saison de la série. J’adorais son sarcasme qui ressort énormément dans le roman, d’ailleurs.

Bref, nous découvrons Robin, un an avant les événements de la troisième saison alors qu’elle découvre sa sexualité et qu’elle tente de survivre dans la jungle qu’est le lycée. J’ai ressenti un peu de tristesse pour Robin qui tentait si souvent de rentrer dans les clichés des lycéens dits normaux. Ses amis m’ont tous déçue. Ils étaient fades et ne tenaient pas réellement à elle. Il s’agit plus de décoration que d’amis. Ils n’étaient que les amis dont elle avait besoin afin de rentrer dans le moule, de vivre une vie de lycéenne ordinaire… J’étais triste de constater qu’elle était si seule et qu’elle ne possédait pas d’ami loyal pour la soutenir avec tout ce qu’elle vivait intérieurement. Au moins, je me suis consolée en me rappelant qu’elle fera la rencontre de Steve dans la série, un an plus tard.

Les nombreuses références concernant les années 1980 étaient appréciées. Elles m’ont mis davantage dans l’ambiance de l’époque. Ce livre pourrait même plaire à des lecteurs n’ayant pas visionné la série. Nous ne découvrons, en réalité, que le personnage de Robin sans réellement entrer dans le sujet de la série principale.

Conclusion

J’ai fortement apprécié ma lecture de Stranger Things : Rebel Robin ! Je pense toutefois qu’une personne n’ayant pas apprécié le personnage de Robin n’y trouverait pas forcément son compte. La plume de l’auteur était agréable et fluide. Les amateurs de Stranger Things et de lecture ne devraient pas cracher sur ce titre ! C’est un complément plus qu’intéressant !

J’aime

  • Le personnage de Robin

J’aime moins

  • Le manque d’action

La copie du roman : Stranger Things : Rebel Robin a été offerte par Hachette Canada.

Stranger Things : Rebel Robin

Texte, narration et scénario
Impression générale

Une lecture agréable !

Robin est un personnage fantastique ! Le roman la concernant ne pouvait donc être qu'intéressant.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Hellbound_poster

Critique de Hellbound : difficile regard sur un monde pas si loin du nôtre

Hellbound, traduit au Québec par Prophéties infernales, est probablement la série qui m’a le plus troublée …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.