Grim Dawn – Un monde sinistre vous ouvre ses portes pour une aventure palpitante

La sortie de Diablo en 1996 a donné naissance à un tout nouveau genre, le jeu d’action-RPG (jeu de rôles centré sur l’action). Plutôt que d’offrir une expérience lente et stratégique comme les jeux de rôles classiques, on avait droit à une aventure bourrée d’action où il n’était pas nécessaire d’avoir un baccalauréat en mathématiques pour avoir du plaisir. Ce type de jeux a passablement évolué dans les 25 dernières années avec des titres plus complexes et qui comprennent des dizaines d’heures de jeux. Grim Dawn, qui est sorti à l’époque sur PC en 2016, a récemment fait le saut sur les consoles Xbox dans une édition définitive qui comprend le jeu de base et tout le contenu supplémentaire sorti par la suite. Les mécaniques du jeu ont bien été adaptées à l’utilisation d’une manette plutôt qu’un combo clavier et souris. L’expérience générale est très plaisante, malgré quelques petits accros.

Les environnements glauques inspirent un sentiment d'isolement rarement ressenti dans le genre action-RPG
Les décors souvent glauques du jeu inspirent un profond sentiment de solitude et d’isolement dans ce monde dévasté par des années de guerre.
  • Studio de production : Crate Entertainment
  • Éditeur : Crate Entertainment
  • Plateformes disponibles : Xbox One, Xbox Series S/X et PC
  • Plateforme de test : Xbox Series X
  • Classement ESRB : M
  • Prix : 70,99$ (version Xbox), 27,99$ (version PC)
  • Site officiel
  • Page Steam

Le jeu se déroule dans le monde de Cairn, une contrée dévastée par des années de guerre et où l’humanité est prise au milieu d’un combat acharné entre les Aetherials et les Chthonians. Pour les premiers, les humains sont vus comme une ressource exploitable, alors que les deuxièmes souhaitent détruire la race humaine avant qu’elle puisse être utilisée par leurs ennemis jurés. Votre personnage est, au début de l’histoire, habité par un Aetherial et condamné à mort par les habitants apeurés d’un village. Juste au moment où le capitaine de la garde s’apprête à faire basculer le tabouret sur lequel vous êtes en position précaire, l’entité qui vous habite quitte subitement votre corps et s’enfuit. Étant redevenu humain, vous évitez la peine capitale et rejoignez la communauté. Votre proximité avec un être surnaturel a eu un impact car elle a laissé derrière elle des habiletés surhumaines qui vous seront utiles dans votre aventure. Vous aurez à parcourir le monde sombre de Cairn et tenter de découvrir les secrets qui se cachent derrière l’apparition de ces êtres démoniaques qui ont poussé l’humanité presque à l’extinction.

Les séquences de combat incluent souvent des dizaines d'ennemis à la fois
Il est fréquent pour votre personnage de se retrouver entouré de plusieurs ennemis à la fois, ce qui peut parfois masquer l’action.

Un jeu d’action-RPG classique qui rappelle l’âge d’or du genre

Grim Dawn utilise la même interface et les graphismes de Titan Quest, un jeu d’action-RPG qui a connu un franc succès en 2007 et qui était inspiré par la mythologie grecque. On a droit ici à une aventure qui emprunte au genre de l’horreur, avec ses décors sombres et glauques, et sa ménagerie de monstres comme des zombies et des esprits malfaisants. Le joueur ne se choisit pas une classe de personnages comme c’est le cas pour la majorité des jeux de rôles. Au lieu de cela, il a accès à un menu complexe d’habiletés basées sur le combat, la furtivité et la magie. À chaque fois qu’un nouveau niveau est atteint, le joueur peut distribuer un certain nombre de points dans les différentes habiletés à sa disposition. Le choix est immense et il est tout à fait possible de se forger un personnage hors normes, comme un assassin qui fait aussi usage de la magie, ou un guerrier en armure qui est expert dans l’élaboration de pièges. En plus de déverrouiller de nouvelles habiletés comme un sort d’attaque ou une nouvelle façon de combattre, distribuer les points vont également améliorer les aptitudes de base du personnage, comme sa vitalité, sa force ou son intelligence. Cela sera utile lorsque le joueur mettra la main sur de l’équipement nouveau.

Les combats contre les boss sont un des moments forts de Grim Dawn
Le jeu met parfois sur votre chemin un ennemi qui vous domine par sa grande taille et par ses habiletés souvent mortelles.

Les mécaniques du jeu seront familières à quiconque a déjà joué à des jeux du même genre comme la franchise de Diablo. On dirige son personnage dans une vue isométrique avec toujours en coin une mini-carte qui vous indique la direction de votre objectif et la présence d’ennemis proches. Les combats sont simples, le joueur sélectionne l’ennemi qu’il souhaite combattre et maintient le bouton d’attaque enfoncé. Il peut aussi utiliser le levier droit pour changer de cible ou utiliser les autres boutons de la manette pour recourir à des habiletés sélectionnées à l’avance. Le joueur doit maintenir un œil sur sa vitalité et son essence qui sont utilisées pour les habiletés spéciales et la magie. Il est recommandé de toujours avoir dans son inventaire une quantité suffisante de potions de guérison et de renouvellement magique qui peuvent être utilisées rapidement en cas de besoin. Si le joueur vient à être terrassé, il sera transporté à la zone habitée la plus proche, tout en perdant une partie de sa richesse et de son expérience. S’il parvient à revenir à l’endroit où il a été tué, il pourra activer une pierre tombale et récupérer ce qui lui avait été enlevé.

Une vaste ménagerie de créatures à combattre

Le jeu regorge de créatures à combattre qui arrivent souvent en groupes, ce qui peut parfois obstruer la vue et faire perdre le fil de l’action. Heureusement, la caméra est suffisamment fluide pour palier à ce problème, du moins la plupart du temps. Les monstres ont souvent une allure grotesque et les animations, lorsque le joueur les terrasse, contiennent souvent leur lot de parties de corps qui valsent dans toutes les directions. Le joueur rencontrera à l’occasion des créatures qui ont un nom unique et qui sont habituellement beaucoup plus grosses que les ennemis normaux. Ces boss sont beaucoup plus coriaces, mais en venir à bout vous donnera une grande quantité d’expérience et de l’équipement de haute valeur. Comme tout bon jeu où le “loot” est en abondance, il ne serait pas rare que votre inventaire déborde d’armes, d’armures et d’accessoires magiques. Les équiper demandera que vos aptitudes soient suffisamment élevées et il est impossible pour un personnage d’utiliser tout l’équipement disponible.

Les sortilèges ont souvent de jolis effets visuels qui heureusement ne viennent pas brimer la fluidité
Monter en niveau vous donnera accès à des habiletés impressionnantes comme la capacité de faire tomber une pluie de météores sur vos ennemis.

Les graphismes du jeu sont serviables et représentent bien ce monde déchiré par des années de combats acharnés. Les quelques humains encore vivants se terrent dans des abris de fortune qui représentent les seuls endroits exempts de présence ennemie. Les personnages sont bien animés, malgré leur petite taille, et le jeu maintient une fluidité constante peu importe leur nombre à l’écran. Seuls les visages des personnages avec lesquels le joueur peut interagir ont piètre allure, avec des textures et une animation minimale. Le côté audio du jeu est là aussi correct, la musique est minimaliste, mais maintient un air de solitude et de désespoir. Vous aurez plus souvent dans les oreilles les grognements de vos ennemis, ainsi que leurs cris de douleurs lorsque vous en arriverez à bout.

Des heures de jeu pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux

La version définitive du jeu vient avec le jeu de base, qui est déjà très généreux en contenu, mais aussi avec les deux extensions Ashes of Malmouth et Forgotten Gods pour ceux qui en demanderont plus. La jouabilité demeure classique, ce qui saura plaire aux amateurs des versions originales de Diablo, avec les niveaux aléatoires en moins. Le jeu est un excellent divertissement si l’on s’en tient à de courtes séances de jeu. Il est difficile d’imaginer passer plusieurs heures d’affilée à plisser les yeux pour mieux voir les personnages ou y voir plus clair dans les environnements sombres.

J’aime

  • L’atmosphère glauque et sinistre
  • Le vaste choix d’habiletés disponibles
  • La durée de vie exceptionnelle

J’aime moins

  • Les graphismes trop sombres
  • La caméra qui ne coopère pas toujours
  • La jouabilité classique peut en rebuter certains

La copie du jeu utilisée pour cette critique a été fournie par l’éditeur.

Grim Dawn Definitive Edition

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Palpitant et classique

Grim Dawn est un retour aux sources du genre action-RPG et qui offrent des dizaines d'heures de jeu pour les amateurs.

À propos de Frédéric St-Georges

Je suis un geek assumé et fier de l'être, qui joue régulièrement aux jeux vidéo depuis l'âge de cinq ans, maniaque de séries télé comme Babylon 5, Star Trek Voyager et Game of Thrones. Geekbecois représente pour moi une belle opportunité de partager avec vous mes passions, vous informer et même parfois vous divertir avec un jeu de mots à la qualité douteuse!

Aussi à voir...

Trails from Zero

The Legend of Heroes : Trails from Zero – De zéros à héros

The Legend of Heroes : Trails from Zero fait partie de la grande série Trails qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.