Google Pixel 3a – Enfin un téléphone abordable ET intéressant !

En mai dernier, Google a un peu surpris tout le monde avec un nouvel appareil Pixel offert à moindre coût, le Google Pixel 3a. On nous avait habitué aux appareils de la gamme Nexus, des appareils de grande qualité offerts à un coût raisonnable (le Nexus 5, le plus populaire de la gamme, se vendait 400$ sans contrat). Ces appareils étaient fabriqués par différents manufacturiers (ça changeait à chaque modèle environ) comme LG, HTC et même Samsung, mais sous les recommandations techniques de Google. Ces téléphones pavaient la voie aux manufacturiers pour montrer de quoi Android était capable sans surcouche. Comme Google sait si bien le faire, la gamme Nexus a été abandonnée et peu de temps après, les appareils haut de gamme Pixel apparaissaient sur les tablettes.

Est-ce que le Google Pixel 3a marque le retour d’appareils abordables par Google ?

Caractéristiques techniques du Google Pixel 3a

  • Écran DELO (v.f. OLED) de 5.6″
    • Résolution de 2220×1080 et 441 ppp
    • Protégé par un verre Asahi Dragontrail
  • Processeur octocoeur Snapdragon 670 2×2.0GHz + 6×1.7 GHz
  • Mémoire RAM de 4 Go
  • Stockage interne de 64 Go (pas de carte microSD)
  • Caméras
    • Arrière : 12,2 Mpx à doubles pixels (f/1.8)
    • Frontale : 8 Mpx (f/2.0 – 84°)
  • Pile non amovible de 3000 mAh
    • Compatible avec la recharge rapide avec fil
  • Connectivité : Prise audio 3.5 mm, Wi-Fi a/b/g/n/ac (2.4/5 GHz), Bluetooth 5.0, USB-C, NFC et GPS
  • Capteurs : Pixel Imprint (empreinte digitale), Active Edge, accéléromètre, baromètre, proximité, gyroscope, magnétomètre et luminosité
  • Réalité virtuelle : AR Core
  • Taille svelte de 151.3×70.1×8.2 mm
  • Poids plume de 147 g
  • Android 9.0 Pie au lancement (mises à jour pendant 3 ans minimum) – Présentement Android 10
  • Coloris : Simplement noir, Franchement blanc et Plutôt violet

Design : très chic pour du plastique !

La famille de couleurs du Google Pixel 3a

Plus léger d’un seul gramme que son grand frère le Pixel 3, le 3a est légèrement plus grand avec un écran de 5.6″ (contre 5.5″ pour le Pixel 3) et des dimensions raisonnables de 151.3×70.1×8.2 mm (145.6×68.2×7.9 mm pour le 3). Plus léger de par sa coque de plastique, certes, sa finition est moins recherchée et moins travaillée sans en gâcher le look ou la prise en main ; il demeure toutefois très agréable à utiliser d’une seule main.

L’écran DELO (V.F. de OLED) de 5.6″ du Google Pixel 3a offre un ratio de 18.5:9 ainsi qu’une densité de 441 ppp, comparativement à un ratio de 18:9 et une densité de 443 ppp pour le Pixel 3. Malgré ces légères différences, l’écran du modèle plus dispendieux réussit à afficher des couleurs plus éclatantes, mais le Pixel 3a s’en sort quand même très bien pour un appareil offert pour la moitié du prix.

Au toucher, sa finition plastique est aussi moins agréable que du verre, mais avec un étui, c’est un détail qui devient inutile. Les étuis en tissu de Google (50$) sont particulièrement intéressants et agréables au toucher, beaucoup plus que les étuis de caoutchouc. Ils sont offerts en trois coloris : Carbone, Acier et Denim. L’étui officiel de la marque épouse l’appareil parfaitement et ajoute une bordure surélevée à l’écran pour le protéger davantage sur une table ou lors d’une chute. Je le recommande fortement, pour son confort, son look et la protection offerte. Même si son prix peut sembler dispendieux, un bon étui, ça fait toute la différence.

Même si son design est moins recherché, le Google Pixel 3a est esthétiquement réussi et les compromis de finition n’en font pas un appareil moins intéressant lors de la prise en main.

Google Pixel 3a - Etui et Pixel 3
Les Google Pixel 3a (Juste noir) et Google Pixel 3 (Franchement blanc) avec l’étui en tissu. Photo : Eric Martel avec Sony RX100M5 ajusté avec Photolemur.

Performance : le Google Pixel 3a tire son épingle du jeu avec moins d’as !

Malgré un processeur de milieu de gamme (Qualcomm Snapdragon 670), Google a su magnifiquement bien optimiser le code d’Android pour que celui-ci roule sans aucun ralentissement sur le Pixel 3a, comme on s’y attendrait sur un appareil muni d’un processeur plus rapide. À titre informatif, il turbinait avec tout autant de fluidité sur Android 9 Pie qu’il le fait maintenant sur Android 10 ; ses 4 Go de mémoire vive l’aident assurément, même s’il ne s’agit que d’un des facteurs-clés de cette fluidité. Lors des tests de puissance du processeur réalisés sur AnTuTu et Geekbench 5, les résultats affichés sont loin de placer l’appareil en haut du classement, celui-ci s’en sort aussi bien qu’un processeur haut de gamme de 2016, mais avec la technologie de pointe d’aujourd’hui.

Bien qu’on ne ressente pas la fréquence moins élevée du processeur du Pixel 3a, j’ai remarqué que lorsque je revenais au Pixel 3, celui était encore plus rapide dans l’exécution des tâches quotidiennes.

Appareil photo : rien de moins que le meilleur pour le Google Pixel 3a !

Lors de la sortie du Pixel 3, l’appareil photo de ce dernier a épaté tout le monde et ce n’est pas par hasard que Google a inséré les mêmes composantes dans le Pixel 3a et en a fait son argument de vente (avec son prix alléchant). Les clichés réalisés avec la caméra arrière du téléphone sont irréprochables, et sauront vous épater avec le mode Vison de nuit. Les compétiteurs travaillent d’arrache-pied pour égaler ce que Google a réussi avec ce mode et c’est tant mieux pour les consommateurs. Alors que quelques années auparavant, l’appareil photo d’un téléphone ne servait qu’à prendre des clichés en vitesse (souvent piètrement réussis), aujourd’hui on peut se passer de son appareil photo et n’utiliser que son téléphone pour réaliser des clichés plus que souvent parfaitement réussis.

Malgré la taille réduite du capteur comparativement aux appareils photo DSLR (ainsi que toutes les autres pièces requises à la réussite d’une photo), Google réussit à améliorer les photos capturées (depuis le Pixel 2) avec la photographie de calcul ; des algorithmes qui analysent la photo et l’améliorent en quelques secondes. Pour plus de détails sur la photographie de calcul, je recommande la lecture de l’article de Maxime Johnson publié sur L’actualité en octobre 2017.

Il est bon de savoir que l’appareil photo frontal du Pixel 3a n’est pas le même que celui du Pixel 3, il n’y en a qu’un seul et l’angle se trouve rétrécit (84° contre 107° pour le Pixel 3), mais celui-ci vous permettra malgré tout de réussir vos égoportraits.

Quelques clichés réalisés avec le Google Pixel 3a

Interface : pure et simple avec des mises à jour rapides !

Rien de plus simple, la version vanille d’Android permet au Pixel 3a de bien performer malgré ses composantes un peu moins haut de gamme, c’était vrai pour Android 9 Pie et ce l’est toujours avec Android 10. Avantage majeur aux appareils de Google, les mises à jour sont disponibles beaucoup plus rapidement que sur un appareil Android d’un compétiteur et elles sont garanties pendant trois ans. La principale raison pour laquelle les autres manufacturiers sautent des versions ou prennent plus de temps à offrir les mises à jour est qu’ils doivent optimiser leur surcouche ainsi que les applications incluses pour la nouvelle version du système d’exploitation ; en bref, on profite des mises à jour aussi rapidement qu’Apple les offre pour ses iPhone.

Quelques nouveautés d’Android 10

Sans entrer dans les détails, voici quelques nouveautés qui me plaisent énormément du tout nouvel Android 10. Pour plus de détails, vous pouvez lire l’article de Geneviève sur le lancement d’Android 10.

  • Le monde sombre : j’aime ça quand c’est foncé !
  • La gestion plus simple des notifications : il est facile de rendre des notifications silencieuses en fonction des applications choisies.
  • Plus de contrôle pour les autorisations : on a dorénavant plus de contrôle sur nos applications et la gestion de leurs autorisations comme l’utilisation de la localisation seulement lorsque l’application est active.
  • Plus de gestes pour contrôler son appareil : on peut rapidement changer d’appareil photo en pivotant le téléphone légèrement, afficher les notifications en balayant le lecteur d’empreinte digitale et bien plus.

Android 10 est encore plus agréable à utiliser et la garantie de 3 ans de mise à jour pour le Google Pixel 3a en fait un appareil de choix pour plusieurs années.

Conclusion

Je n’ai pu m’empêcher de comparer le Google Pixel 3a à son grand frère le Pixel 3, entre autres parce que j’ai adoré ce dernier et que le Pixel 3a semble être une copie abordable de celui-ci. Je crois que cette comparaison permet de confirmer que les légers compromis du Pixel 3a en font un choix intelligent, ce que je pense fortement. À moins d’avoir une offre alléchante de son télécommunicateur préféré pour le Pixel 3, je crois que le Pixel 3a est l’appareil à considérer de par la qualité de fabrication de l’appareil, sa performance au quotidien, ses clichés à couper le souffle, mais surtout son prix. Les compromis sont négligeables et font du Pixel 3a un choix judicieux.

Le Pixel 3a est offert à 549$ sur le Google Store ainsi que chez votre télécommunicateur préféré.

J’aime

  • son prix abordable
  • son port USB-C
  • sa caméra arrière extraordinaire
  • sa fluidité malgré son processeur moins rapide
  • être à jour avec les mises à jour de Google (pendant au moins 3 ans)

J’aime moins

  • sa finition en plastique
  • l’absence de recharge sans fil
  • l’absence de résistance à l’eau et la poussière

Le Google Pixel 3a a été fourni par Google Canada.

Google Pixel 3a

Design
Performance
Appareil photo
Interface

Excellent !

Le Pixel 3a est l'appareil à considérer de par la qualité de fabrication de l'appareil, sa performance au quotidien, ses clichés à couper le souffle, mais surtout son prix. Les compromis sont négligeables et font du Pixel 3a un choix judicieux.

User Rating : Be the first one !

À propos de Eric Martel

Clavier d'une main, mobile dans l'autre, je suis connecté plus souvent qu'autrement et j'adore ça. Je suis affamé d'informatique et me nourris de gadgets dénichés sur eBay; si je peux conjuguer les deux, c'est merveilleux. Par contre, je préfère tourner les pages d'un bon livre plutôt que d'utiliser son penchant électronique, suis-je fiévreux? Papa de deux petites gripettes, j'attends avec impatience le jour où je pourrai partager ce côté électro-maniaco-gadget avec elles...

Aussi à voir...

Test de l’iPad Mini 5 – Plus ça change, plus c’est pareil

Un orage de tablettes Android, Microsoft et Apple fait rage et c’est sans surprise qu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.