Die ! Die ! Die !

Die ! Die ! Die : que donne la nouvelle série de Robert Kirkman ?

Peu de temps après la conclusion de The Walking Dead, Robert Kirkman était déjà de retour avec Die ! Die ! Die !. Mêlant audacieusement politique, crime organisé et violence, cette bande dessinée n’est décidément pas pour un jeune public ! Grâce à Hachette Canada, j’ai eu la chance de découvrir cette bande dessinée brutale. Voici donc notre critique de ce volume.

  • Titre : Die ! Die ! Die !
  • Éditeur : Delcourt
  • Scénariste : Robert Kirkman et Scott M. Gimple
  • Dessinateur : Chris Burnham
  • Coloriste : Nathan Fairbairn
  • Date de sortie : 22 janvier 2020
Die ! Die ! Die !
Voici la couverture de la bande dessinée.

Résumé

Nous vivons dans un monde dangereux. Heureusement, il existe, au sein du gouvernement américain, un groupe au-dessus des lois qui missionne des assassins pour influencer les événements et rendre le monde plus vivable. Attention, si vous faites quelque chose de mal ou simplement si vous êtes au mauvais endroit au mauvais moment, on pourrait bien décider de donner l’ordre de vous éliminer.

Critique

Dès les premières pages, on découvre l’histoire accompagnée de scènes très gores et violentes. Qu’il s’agisse de combat au corps-à-corps, à coup d’arme blanche ou d’affrontement à l’arme à feu, le sang ne cesse de gicler dans cette bande dessinée. On découvre rapidement l’histoire des trois frères ayant été élevés de façon peu orthodoxe. Formés par leur propre père à devenir de véritables machines à tuer, ces trois gamins n’ont pas connu d’enfance ordinaire. Délaissant les jouets et les dessins animés, ceux-ci préféraient de loin observer et participer aux massacres de leur paternel. Ainsi, ils sont tous devenus des tueurs.

L’histoire débute auprès de l’un d’eux. L’affrontement fait rage. Rapidement, nous avons droit à une scène très sanglante dans laquelle notre héros se fait trancher le nez. On comprend aisément que l’histoire tourne autour de politiciens corrompus. Bien sûr, nos héros font partie d’un groupe d’assassins qui doivent prendre la vie de certaines personnes afin de rendre le monde meilleur. Dans cette bande dessinée, vous aurez votre lot de personnages égoïstes, dépravés et surtout, violents.

Assoiffés de sang, mais aussi de pouvoir, nos protagonistes n’hésiteront pas à user des méthodes les plus répugnantes afin d’arriver à leurs fins. Au final, l’histoire tourne à la fois autour des trois frères, mais aussi, autour d’une politique pourrie jusqu’à l’os. Tout au long de notre lecture, nous sommes tenus en haleine. Il n’y a pas de pause. L’action s’enchaîne rapidement et nous n’avons pas réellement le temps de souffler. Nous tournons les pages rapidement car nous avons hâte de découvrir la suite de l’intrigue. Il y a énormément de retournements de situation et de stratégies puériles. Les dessins sont beaux et les scènes gores sont bien détaillées.

Aussi, cette série pourrait très bien se terminer en un seul tome. Néanmoins, vu la fin surprenante, il n’est pas impossible de voir, un jour, une suite débarquer dans nos bibliothèques. Avec cette bande dessinée, les amateurs de violence et de combats sanglants seront ravis. Sans divulgâcher quoi que ce soit, j’ajouterais que j’ai été surprise par quelques événements surnaturels, ou plutôt par des scènes issues de la science-fiction, provenant du volume. L’histoire se déroulant dans notre monde et dans notre ère, cela m’a un peu surprise de voir ces passages spécifiques. Cela n’a fait qu’augmenter l’originalité émanant de ce volume !

Die ! Die ! Die !
Voici une page de la bande dessinée.

Mon verdict

J’ai aimé lire l’histoire des frères. Chacun d’entre eux était intéressants, bien qu’un peu cliché. Néanmoins, l’histoire était bien amenée et les personnalités des personnages, bien que clichés, étaient nécessaires. Les politiciens corrompus… Il s’agit là d’un sujet maintes fois réutilisé. Malgré tout, j’ai aimé me plonger dans cette histoire débordante d’action !

J’aime

  • Le scénario
  • La tarte à la rhubarbe
  • La fin laissant place à une suite
  • L’humour un peu noir du volume

J’aime moins

  • Les frères qui sont un peu clichés

La copie de Die ! Die ! Die ! a été offerte par Hachette Canada.

Die ! Die ! Die !

Texte, narration et scénario
Graphisme
Impression générale

Sanglant !

Les amateurs d'action seront satisfaits lorsqu'ils auront ce volume entre les mains.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Seven Secrets 4 variant

Seven Secret #4 : comme un film d’action

Dire que Seven Secrets #4 est un comic book plein d’action serait un euphémisme ! Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.