Découverte manga : Sounds of Life

Sounds of Life est un manga intéressant pour les gens aimant découvrir davantage la culture japonaise. Dans ce titre, nous y découvrons l’art du koto, un instrument à corde pincée utilisé en musique japonaise traditionnelle. Nous suivons donc le quotidien de Takezo qui est le dernier membre du club de koto de son lycée qui tentera de recruter de nouveaux membres afin de sauver le club de sa dissolution. Les membres qui formeront le club sont tous intéressants et uniques. Vous adorerez les découvrir ! D’ailleurs, si vous désirez entendre les musiques effectuées par les membres du club, sachez qu’il existe une version animée du titre.

  • Titre original : Kono Oto Tomare !
  • Dessin : Sakura Amyu
  • Scénario : Sakura Amyu
  • Éditeur VF  : Akata
  • Année  : 2023
  • Genre  : Drame, Romance, Tranche de vie, Musique
  • Nombre de tomes  : 1 (en cours)
Sounds of Life

Synopsis

Depuis la rentrée et le départ de ses aînées pour l’université, Takezô est devenu le seul membre du club de koto. Passionné par cet instrument, il refuse de laisser le club disparaître faute de nouvelles recrues. Mais sa salle est déjà envahie de délinquants, et aucun de ses camarades ne semble s’intéresser à une activité musicale aussi traditionnelle… jusqu’au jour où Chika, un élève à la mauvaise réputation, demande à s’inscrire.

Mon avis

Une passion commune : le koto

Sounds of Life est une très grosse série. Elle comporte près d’une trentaine de tomes au Japon. Au Québec et en France, la parution des volumes ne fait que débuter. Si vous décidez de vous lancer dans ce récit, il faut donc comprendre qu’il s’agit d’une relation de longue durée.

Takezo fait partie du club de koto de son lycée. Malheureusement, celui-ci sera bientôt dissout. La seule façon d’éviter cela, ce serait de trouver de nouveaux membres. Toutefois, les nouveaux membres potentiels ne seront pas faciles à gérer. Ces énergumènes ainsi regroupés se réuniront donc dans la salle de leur club grâce à un but commun : celui de progresser au koto, mais aussi, celui de sauver le club du lycée.

En dehors du club, nos lycéens auront leurs propres soucis à régler, leur propre train-train quotidien. Et grâce à cette passion commune qu’est le koto, certains tisseront de forts liens. D’autres développeront un véritable amour pour l’art du koto.

Un trio choc

Nos trois protagonistes principaux sont véritablement très attachants ! D’abord, nous avons Chika. Celui-ci est vu comme étant un délinquant. Les autres élèves du lycée ont peur de lui et l’évitent. Toutefois, notre beau gosse se radoucira lorsqu’il se trouvera derrière un koto. Les amatrices de shojo telles que moi tomberont forcément sous le charme de Chika. Ses airs de rebelle et son côté un peu plus doux en séduiront assurément plusieurs.

Ensuite, nous avons Takezo, le dernier membre du club de koto qui tente de le faire revivre en recrutant de nouveaux membres. Notre jeune garçon est un peu plus discret que les autres membres du groupe, mais il tentera, au fil des tomes, de s’affirmer davantage. Et finalement, il y a Hozuki, une demoiselle venant d’une grande famille de musiciens. Elle peut sembler un peu prétentieuse ou arrogante, mais au fond, elle est très tendre. Elle en fera voir de toutes les couleurs aux autres membres du groupe, mais elle sera aux côtés des troupes afin d’aider à faire vivre le club de koto.

«  J’ai qu’à m’entraîner jusqu’à en crever s’il le faut !  »

En conclusion

Dans ce premier volume de Sounds of Life, nous comprenons qu’il ne faut pas toujours se fier à notre première impression d’une personne. Ce n’est pas parce que les gens disent que cette personne est ainsi qu’elle l’est forcément. Nous découvrons qu’il faut parfois savoir creuser afin de découvrir la véritablement personnalité d’un individu. Bref, qu’est-ce que nous offre le premier tome de Sounds of Life ? On y découvre des dessins très doux ainsi que de l’émotion et de la profondeur. Mais aussi, des personnages dont le développement est déjà bien entamé, de l’humour ainsi que les thématiques des premières impressions et de la réputation.

Sounds of Life est assurément un excellent manga. On sent que la mangaka connaît son sujet. Ne soyez pas effrayé. Si vous ne connaissez rien de l’instrument de musique qu’est le koto, vous le découvrirez bien assez vite durant votre lecture. Je ne pourrais que vous conseiller d’aller voir des vidéos de personnes qui en jouent afin d’en découvrir la complexité. N’oubliez pas que le manga possède une version animée qui pourrait être intéressante pour vous de découvrir afin d’entendre l’instrument.

D’autres titres similaires qui pourraient vous plaire…

Ce printemps rémanent concernant les clubs au lycée.
Second Summer, Never See You Again abordant le thème de la musique.

J’aime

  • Chika
  • La découverte de l’instrument qu’est le koto

J’aime moins

  • Le nombre de volumes que comporte la série
  • Le fait de n’avoir aucun lien vers une playlist, à l’intérieur du manga, pour nous mettre dans l’ambiance et découvrir davantage l’instrument

La copie du manga Souds of Life Tome 01 a été offerte par Interforum Canada.

Sounds of Life

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Wow !

Des personnages charismatiques, la découverte d'un instrument traditionnel japonais et d'agréables visuels. Sounds of Life est une très bonne découverte manga !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

la console qui console

La Console qui Console 2024 : pour le plaisir, mais aussi pour la cause

En 2022, je découvrais, pour la première fois, l’événement qu’est La Console qui Console. Cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.