Atelier Ryza 3 : Alchemist of the End & the Secret Key – Le plus bel été

Atelier Ryza 3 : Alchemist of the End & the Secret Key est, comme le titre l’indique, le troisième opus de cette série. La série Atelier a beaucoup d’histoire. Elle a débuté en 1997, au Japon, sur la première PlayStation avec Atelier Marie : The Alchemist of Salburg. Les jeux Atelier sont des jeux de rôle qui mettent beaucoup d’emphase sur l’alchimie. Cette technique inusitée de création d’objets vous sera très utile dans vos quêtes. Il y a aussi beaucoup d’exploration et de personnages à rencontrer. Cela n’a jamais été aussi vrai dans Atelier Ryza 3. Le jeu promettait un univers beaucoup plus vaste, plus ouvert et sans interruption par des chargements. De plus, jusqu’à 11 personnages peuvent se joindre à votre équipe, ce qui représente l’une des plus grandes de la série. Ça faisait longtemps que je voulais faire la critique d’un jeu Atelier et je crois que j’ai choisi le bon moment pour le faire. Celui-ci est absolument spectaculaire et je vous explique pourquoi.

  • Studio de développement : Gust, KOEI TECMO
  • Éditeur : KOEI TECMO America
  • Plateformes disponibles : PlayStation 4, PlayStation 5, Nintendo Switch, PC (Steam)
  • Plateforme de test : PlayStation 5
  • Classement : T pour adolescents
  • Prix : 79,99$
  • Site officiel du jeu
  • Page Steam du jeu

L’été de la fin

L’histoire se déroule un an après les aventures du deuxième chapitre. Sans divulgâcher ce qui s’est passé dans les deux premiers, disons que Ryza et sa bande ont fait beaucoup de découvertes sur les terres où ils vivent. Les ruines qu’ils ont découvertes cachaient beaucoup de secrets, mais ils n’ont pas fini d’en apprendre sur leur univers. Dans ce troisième chapitre, des îles cachées, non loin d’où ils vivent, se lèvent soudainement. C’est là que leurs aventures reprendront en explorant ces mystérieuses «îles Kark».

Atelier Ryza 3

Les énigmes ne cesseront de s’accumuler. Quel est ce «code de l’univers» dont les voix parlent dans la tête à Ryza ? Quelles sont ces étranges clés que Ryza semble soudainement savoir comment fabriquer ? Quel est le pouvoir mystérieux qui se cache en elle ? Beaucoup de questions seront répondues dans ce dernier chapitre d’Atelier Ryza. Hé oui ! C’est quand même triste que ce soit le dernier car lorsqu’on joue, on en veut plus et on croirait qu’on joue à une nouvelle série.

Est-ce vraiment une suite ?

J’ai été tellement impressionné par toutes les améliorations dans Atelier Ryza 3. Il y en a tellement et les changements sont majeurs au point que c’est digne d’une refonte pour une série différente. Comment ? Eh bien, on commence par quoi ?

Atelier Ryza 3

Commençons par le changement le plus évident et c’est la présentation et l’exploration de ce monde. Que dire à part wow ? Je ne sais pas si c’est parce que je suis ébloui par la puissance de la PlayStation 5, mais je crois que c’est surtout parce que beaucoup de travail a été fait. Finis les sections de chaque monde divisées virtuellement. Finis aussi les chargements entre eux car il n’y en a pas ! Toute la carte est un grand monde qui connecte chaque section. Pensez à The Legend of Zelda : Breath of the Wild ou bien Genshin Impact. C’est la même impression de grandeur qu’on a quand on joue.

Regardez ce monde ouvert !

Vous verrez sur la carte qu’il y a beaucoup d’endroits à visiter, mais on ne dévoilera pas tout au départ. Vous devrez le faire vous-même en visitant des points stratégiques. Ils seront indiqués par une icône blanche et je recommande d’aller vers ces points le plus rapidement possible. Cela dévoilera une partie de la carte et ça aidera grandement pour la navigation. Ces points seront vos «portails» et vous pourrez vous déplacer à ces points en tout moment. Ils seront précieux car je vous le dis, le territoire est grand.

Atelier Ryza 3

Certaines créatures dans ce monde vous aideront à vous déplacer plus rapidement. J’ai été surpris d’avoir été approché par un dauphin lorsque j’étais dans l’eau ! Il n’y a rien de plus mignon de les voir arriver et aider Ryza à se déplacer sur les cours d’eau. Certains endroits pourront aussi vous permettre de vous accrocher à une sorte de corde magique et vous déplacer tel un superhéros. J’ai bien aimé tous ces trucs pour vous aider à vous déplacer plus rapidement sur cette énorme carte.

La clé du succès

Un nouvel élément dans ce jeu est l’introduction de ces clés mystérieuses. Vous pourrez en obtenir de plusieurs façons : soit sur le terrain à des points stratégiques ou bien durant un combat. L’endroit et le type d’ennemi donneront à chaque fois une clé avec des propriétés différentes. Ces clés ont toutes sortes d’utilités. On peut les utiliser au combat pour augmenter sa force. Elles peuvent aussi être utilisées avec l’alchimie et améliorer les objets que vous créerez. On peut aussi la donner à un coéquipier comme accessoire et la clé améliorera ses statistiques. Vous pourrez même vous en servir pour ouvrir des coffres et débloquer des endroits. C’est vraiment fascinant ce qu’on peut faire avec toutes les clés différentes qu’on peut créer. Par contre, ces clés ont un nombre limité d’utilisation. Mais allez-y, ne vous gênez pas, utilisez-les à profusion car elles sont très pratiques.

Atelier Ryza 3

Rapides et dangereux

Une chose qui m’a surpris de ce jeu est la rapidité des combats. Depuis Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout, les combats n’ont jamais été aussi dynamiques et amusants. C’était, je crois, la plus grande faiblesse des jeux Atelier. Mais la série Ryza a tout changé ça, pour de bon, je l’espère. J’ai eu l’impression durant mon test qu’on a augmenté la cadence des combats, ce qui n’est pas mauvais en soi. Je crois qu’on a peut-être appris un peu de Tales of Arise ? Quoi qu’il en soit, j’adore ça et les combats ne deviennent plus une sorte de «corvée».

Par contre, je ne sais pas si c’est seulement moi, mais j’ai remarqué qu’il semble y avoir plus d’ennemis sur le terrain. De plus, ceux-ci n’ont plus peur de vous approcher, ils vont foncer sur vous s’ils vous aperçoivent. C’est ce qui arrivait dans les deux jeux précédents, mais ils pouvaient aussi avoir peur de vous. Ils s’enfuyaient s’ils s’apercevaient que vos niveaux d’expérience étaient trop intimidants pour eux. Mais ça ne semble pas du tout arriver dans Atelier Ryza 3. Donc, lorsque vous parcourez un endroit, les ennemis ne vous lâcheront pas et ça peut être irritant. Il est fort possible que vous devrez les éviter si vous voulez qu’ils vous laissent tranquille.

Atelier Ryza 3

Le jeu vous permet d’interchanger davantage les coéquipiers durant les combats. Avec un groupe plus large que jamais, vous aurez l’embarras du choix. Tout le monde a ses forces, faiblesses et spécialités. Il n’y a pas de mauvaise équipe au combat, à mon avis. Jouez avec vos préférés et vous ne pourrez pas vous tromper. L’important est surtout d’avoir le bon équipement et les bons items en sa possession.

La magie estivale

Je ne peux parler pour la version Nintendo Switch ou PlayStation 4, mais la version PS5 est vraiment spectaculaire visuellement. Ce monde est vraiment beau. Les couleurs ressortent de façon éblouissante. Tout est si attirant à l’oeil que ça donne vraiment le goût de découvrir tous les coins de tous les territoires. Vous allez voyager vers d’autres terres avec l’aide d’un nouveau personnage. Ça ajoute encore plus de grandeur à ce monde. Vous pensiez avoir tout vu dans les deux premiers Atelier Ryza, mais vous allez voir beaucoup plus que vous imaginez.

Atelier Ryza 3

En parlant des graphismes, j’ai aussi été impressionné par les animations. Elles sont beaucoup plus dynamiques et plus détaillées. Je crois que c’était un peu un des points faibles depuis longtemps dans les jeux Atelier : l’animation des personnages pouvait avoir l’air «robotique». Dans ce jeu, les expressions faciales sont mieux définies et c’est amusant et plaisant à voir. Les personnages ont l’air plus vivants et convaincants. De plus, leurs mouvements sont plus fluides, tout a donc été amélioré en général. Je suis content que cette facette ait enfin été améliorée.

Finir en beauté

C’est triste de réaliser que c’est la fin de la série Atelier Ryza. La finale est tellement belle et spectaculaire qu’on en voudrait plus ! On ne pourrait pas avoir un autre été d’aventure ? Quoi qu’il en soit, je crois que l’avenir de la série Atelier est très prometteur. Appliquez la même formule dans la prochaine série et vous aurez un produit gagnant, c’est garanti. On n’a peut-être pas encore vu la série atteindre son apogée, qui sait ?

Atelier Ryza 3

Atelier Ryza 3 est, à mon avis, non seulement le meilleur de la série, mais possiblement le meilleur de toute la série Atelier. Il y a beaucoup de contenu, d’endroits à explorer, des quêtes à effectuer, des alliés qui vont se joindre à vous, des ennemis à vaincre, des objets à créer… Bref, vous passerez sûrement au moins 80 heures sur ce jeu. Ryza 3 vaut grandement la peine d’être joué par tous. Pas nécessairement besoin d’être un ou une adepte de JRPGs, ce jeu est très bon et peut être apprécié par tout le monde. Sur ce, je retourne profiter de ce dernier été !

J’aime

  • Ce monde est vaste et ouvert ;
  • Les animations et les expressions faciales des personnages améliorés ;
  • La qualité du jeu a été augmentée de plusieurs crans.

J’aime moins

  • C’est le dernier jeu de la série Atelier Ryza ;
  • Trop d’ennemis partout sur le terrain, tellement il faut parfois les éviter pour avoir enfin la paix ;
  • Pas assez d’endroits pour sauvegarder sa partie.

La copie d’Atelier Ryza 3 : Alchemist of the End & the Secret Key a été achetée par l’auteur de cet article.

Atelier Ryza 3 : Alchemist of the End & the Secret Key

Scénario
Graphismes
Bande sonore
Jouabilité
Durée de vie

Excellent !

Le troisième et dernier chapitre de la série Atelier Ryza se termine de façon magistrale avec des animations améliorées, un monde ouvert et vaste et beaucoup de contenu pour avoir une aventure mémorable.

À propos de Yannick Faucher

Quand je ne suis pas en train d'écrire, je joue à des jeux vidéo. Si je ne joue pas, je regarde des dessins animés américains ou japonais. Sinon, je lis des bandes dessinées de super-héros. Vous voyez le genre? Il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour satisfaire ma soif de geek. C'est ma passion, c'est dans mes veines.

Aussi à voir...

Arzette : The Jewel of Faramore – Un hommage à Zelda… CD-I ?

Arzette : The Jewel of Faramore est un jeu hommage. Qui aurait cru qu’un jour un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.