Orange

Découverte manga : Orange

Orange est une des premières séries de manga que j’ai achetées lorsque j’ai débuté ma collection, il y a une dizaine d’années. Alors que la série devait se terminer en cinq tomes, deux ans plus tard, le sixième volume est paru. Et cette année, en 2023, voilà une deuxième surprise : de nouveau, un dernier tome pointait le bout de son nez. Adorant ce récit émouvant, j’étais très heureuse de cette nouvelle. D’ailleurs, l’anime a figuré dans mon top 5 des meilleurs animes aux voyages temporels. C’est assurément un manga à lire au moins une fois dans sa vie. Ou pour ceux qui préfèrent, un anime à visionner. Je vous en parle davantage dans cet avis !

  • Titre original : Orange
  • Dessin : Takano Ichigo
  • Scénario : Takano Ichigo
  • Éditeur VF : Akata
  • Année : 2014
  • Genre : Drame, Romance, Tranche de vie, Surnaturel, Science-Fiction
  • Nombre de tomes : 7

Orange

Synopsis

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho a bien du mal à croire à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…

Mon avis

Les six premiers volumes

Si vous pouviez sauver un être cher en envoyant une lettre à votre vous du passé afin de le prévenir, le feriez-vous ? C’est l’histoire que raconte Orange. Un matin, Naho va recevoir une lettre étrange citant des événements à venir dans les prochains jours ainsi que des conseils afin de changer le cours des choses. Bien évidemment, au début, elle n’y croit pas et se rend tout de même au lycée. Toutefois, elle se rendra rapidement compte que la lettre a véritablement prédit des événements qui auront lieu durant la journée. Elle ne pourra plus le nier : la lettre est vraie. Elle vient du futur et c’est elle-même qui l’a écrite. Mais surtout, elle comprend que la vie de Kakeru est en danger. Elle détient tous les détails qui lui permettraient de le sauver d’un destin tragique.

Bref, Orange, c’est une histoire qui parle d’espoir et de regret, mais aussi d’amour et d’amitié. C’est un récit touchant dans lequel les émotions des personnages sont très bien dessinées. Naho saura-t-elle sauver Kakeru ? C’est la question que vous vous poserez durant les cinq premiers volumes de la série. Pendant ce temps, la relation entre Naho et Kakeru se développera. Vous souhaiterez qu’ils puissent vivre leur amour malgré le funeste destin du jeune homme. Le sixième volume, quant à lui, narre les événements du point de vue de Suwa dans le futur d’où proviennent les lettres. C’est intéressant de voir un point de vue différent. Ce manga est un des plus touchants et captivants que j’ai pu lire au cours de ces dix dernières années. J’étais donc ravie de voir qu’un nouveau volume serait proposé aux amateurs de la série.

Orange

Synopsis du tome 07

Dans l’univers où il a été sauvé, Kakeru réalise petit à petit qu’il est aimé et soutenu par son entourage. En effet, chacun de ses amis lui a écrit une précieuse lettre, pour lui dire à quel point il compte pour eux. Et ce soutien, l’adolescent en aura plus que jamais besoin quand une figure du passé fera sa réapparition dans sa vie… Saura-t-il affronter ses vieux démons ?

Mon avis sur le tome 07

Certains éléments mentionnés dans ces paragraphes pourraient vous divulgâcher les événements qui se sont produits lors des précédents tomes. Je vous conseille donc de ne pas les lire si vous avez l’intention de commencer la lecture de cette série prochainement. Ce que j’ai apprécié le plus d’Orange Tome 07, c’est le fait qu’on a quelques passages du point de vue de chaque personnage du groupe. Les personnages plus secondaires ont enfin eu droit à leur moment de gloire. On voit, de leur point de vue, leur implication concernant le sauvetage de Kakeru. On découvre les lettres qu’ils ont reçues ainsi que celles qu’ils ont adressées à Kakeru. Chacun des cinq amis avait ses propres regrets concernant la mort de ce dernier.

J’ai trouvé ce volume vraiment touchant. Chaque personne du groupe d’amis demande à Kakeru de les rejoindre le 23 avril de leurs 26 ans, au mont Kôbô afin de voir les cerisiers en fleur, tous ensemble. Bref, nous suivons, par la suite, Kakeru qui va rencontrer son père pour la première fois tout en réapprenant à vivre. Les événements s’enchaîneront rapidement jusqu’à ce que nous entrevoyions le futur de Kakeru. Ce dernier aura d’ailleurs, lui aussi, reçu une lettre du futur. Je vous laisse découvrir la provenance de la lettre par vous-même, durant votre lecture. Bref, je suis heureuse d’avoir pu vivre de nouvelles émotions aux côtés de ce groupe très touchant. D’ailleurs, à la fin du volume, la mangaka précise qu’il s’agit officiellement du dernier tome. Orange est donc bel et bien terminé.

« Quand on prend conscience de son propre bonheur, on arrête d’envier les autres.  »

En conclusion

Orange est un manga incroyable ! Le récit est sublime. J’ai adoré les thématiques abordées, bien qu’un peu lourdes. Le deuil, la dépression, les regrets, l’espoir, l’amitié et l’amour. Aimant les titres abordant le thème qu’est le voyage temporel, Orange m’a conquise, surtout par sa façon d’aborder le sujet. Le fait que notre protagoniste reçoive des lettres du futur venant d’elle-même, je trouve l’idée totalement géniale ! Les émotions véhiculées par la narration ainsi que par les dessins, bien qu’un peu simplets, débordent de toutes parts. Vous trouverez peut-être le rythme un peu lent, par moment. Les volumes sont épais et ils narrent plusieurs événements du quotidien de nos protagonistes. On tourne parfois autour du pot, mais chaque passage m’a, tout de même, semblé intéressant. En dehors de Naho, Kakeru et Suwa, j’ai trouvé parfois triste le fait que les trois autres membres du groupe soient aussi peu exploités.

Bref, Orange est un manga fabuleux. Le septième tome est tout aussi captivant. Je ne peux pas nier le fait que les cinq premiers volumes sont beaucoup plus pertinents à la série. Ensuite, nous avons plutôt droit à des productions dérivées, mais les amateurs de la série seront forcément ravies d’en apprendre davantage sur les autres personnages en dehors de Naho et de découvrir l’histoire de leur point de vue à eux. Alors qu’on avait cru que la série se terminerait au cinquième tome, nous avons eu droit à deux surprises. À deux reprises, de nouveaux tomes ont vu le jour. Et les amateurs ne peuvent que s’en réjouir. Moi la première !

D’autres titres similaires qui pourraient vous plaire…

Ce printemps rémanent abordant la mort d’un camarade de classe et le retour dans le temps.

J’aime

  • L’ambiance
  • La narration
  • Les thématiques abordées
  • La touche surnaturelle apportée par le voyage temporel

J’aime moins

  • Le rythme parfois un peu lent
  • Les quelques idées un peu clichées

La copie du manga Orange Tome 07 a été offerte par Interforum Canada.

Orange

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Coup de coeur !

Orange est une véritable pépite ! Il s'agit d'un des mangas les plus touchants que j'ai pu lire. Les personnages sont adorables et malgré un rythme un peu lent, on ne peut s'empêcher de tourner les pages afin d'obtenir les réponses à nos questions.

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

Fends le vent

Découverte manga : Fends le vent !

Les éditions Akata possèdent ce petit talent de trouver les mangas abordant des thématiques un …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.