Le livre des sorcières

Découverte manga : Le livre des sorcières

Le livre des sorcières est une série en trois tomes abordant le thème de la chasse aux sorcières de manière différente, mais aussi très mature. Les amateurs de récits historiques, plus précisément de l’ère de la Renaissance, seront aux anges avec ce manga. La mangaka met d’ailleurs en scène un personnage ayant réellement existé : Jean Wier. Enquêtes, croyances et folklores sont au rendez-vous dans Le livre des sorcières.

  • Titre original : Majo wo Mamoru.
  • Dessin : Maki Ebishi
  • Scénario : Maki Ebishi
  • Éditeur VF : Glénat
  • Année : 2022
  • Type : Seinen
  • Genre : Drame, Fantastique, Historique, Psychologique
  • Nombre de tome : 3

Le livre des sorcières

Synopsis

Jean Wier est un personnage historique, médecin et opposant à la chasse aux sorcières. C’est son histoire que nous suivrons dans ce très beau seinen en 3 tomes, pour explorer le Moyen Âge avec ses sorcières, ses loups-garous, la peste et le combat sans fin contre l’obscurantisme. Ebishi Maki retranscrit avec élégance cette période historique à travers des épisodes qui ont marqué la vie de son personnage principal. Entre récit historique, conte horrifique et enquête policière, vous serez vite happés par la vie passionnante de Jean Wier !

Critique

Dans les années 1550, nous suivons l’histoire de Jean Wier, un spécialiste de l’occulte, plus particulièrement des sorcières. Nous suivons ce jeune médecin à travers son passé et son présent, alors qu’on oscille entre la médecine et la magie, ou encore la science et les faits fantastiques. Un jour, Jean est mandaté afin d’aller enquêter sur les attaques d’un prétendu loup-garou. En même temps, nous revivons le passé de Jean alors qu’il apprenait auprès de son supérieur nommé Aggripa. La peur de l’inconnu est le sujet principal de ce premier volume. Notamment, dans son passé, lorsqu’il fait la connaissance d’Elma, une soi-disant sorcière. On y découvre une société où les gens différents, originaux, sont pointés du doigt et accusés à tort.

J’ai aimé découvrir le maître de Jean qui ne cesse de se battre pour ses convictions. Il n’aura pas peur de dire haut et fort ce que les gens n’osent pas avouer. Il n’aura aucune honte à accuser les hommes puissants de parjure, ou encore de défendre des gens injustement accusés. Aggripa est un homme brillant et on comprend rapidement la raison pour laquelle Jean Wier décide de se joindre à lui. Le passé de notre protagoniste est plutôt dramatique et sombre, mais on comprend la raison de son acharnement à comprendre ce qui est fantastique au lieu de le fuir ou de le pointer du doigt.

Avec Le livre des sorcières, nous découvrons un manga réaliste et très mature. J’ai aimé suivre chaque étape de la vie de notre protagoniste. On y parle de sorcière, de loup-garou, d’épidémie, de religion, d’herboristerie, mais aussi de médecine. Il s’agit d’éléments qui m’attirent généralement dans une histoire. Les dessins étaient très beaux. En particulier, la couverture qui est tout simplement sublime. Elle donne assurément envie au lecteur d’en savoir davantage, d’ouvrir ce premier volume et de dévorer cette histoire rapidement. Visuellement, on dirait presque un grimoire ! Les pages se tournent rapidement tant on a envie d’en savoir plus sur cette enquête. Finalement, le loup-garou est-il réel ? Les sorcières existent-elles vraiment ?

« La peur, Jean naît de ce qu’on ne voit pas, de ce qu’on ne connaît pas. C’est pourquoi, diable ou pas, tu ne dois jamais craindre la connaissance. »

Conclusion

Les amateurs de récits historiques seront ravis de découvrir Le livre des sorcières. L’époque y est bien retranscrite. L’aventure est intéressante et j’ai bien apprécié en apprendre davantage sur Jean lors des flashbacks. La chasse au lycanthrope se déroulant au même moment, dans le présent, est tout aussi intéressante, bien que le passé soit longuement mis à l’avant durant le premier tome. Je ne m’en plains pas puisque c’est très pertinent afin de comprendre le personnage qu’est Jean Wier. C’est simplement dommage qu’il y ait eu aussi peu d’emphase sur l’enquête et donc, le présent de notre protagoniste. Nous sommes quasiment totalement plongés dans son passé.

J’aime

  • L’époque qui est bien dépeinte
  • Jean Wier, un personnage fascinant

J’aime moins

  • Le fait que les flashbacks prennent plus de place que le récit principal

La copie du manga Le livre des sorcières a été offerte par Hachette Canada.

Le livre des sorcières

Texte, narration et scénario
Graphismes
Impression générale

Très mature

Le livre des sorcières est un manga historique parlant de l'ère des sorcières et abordant ce sujet de manière très mature. On y suit l'histoire de Jean Wier, un personnage historique ayant réellement existé. La lecture de ce manga, pour les gens qui, comme moi, apprécient l'époque où les sorcières étaient de la partie, est vraiment passionnante !

À propos de Jessica Côté Acteau

Mon côté geek est né très tôt. C'est avec Ash, le dresseur de Pokémon et Sakura, la chasseuse de cartes que j'ai grandi. J'étais déjà une grande amatrice de l'animation japonaise et ça m'a suivi de l'enfance à l'âge adulte. Ma passion pour les jeux vidéo a, quant à elle, débuté au même moment. Armée de mon Game Boy Color, j'étais déjà une grande dresseuse de Pokémon, à l'époque ! C'est néanmoins la série The Legend of Zelda qui m'a fait tomber en amour avec le gaming. Depuis, qu'il s'agisse de jeux ou de japanimation, j'en mange tous les jours.

Aussi à voir...

True Beauty

True Beauty Tome 02 : de victime à déesse de la beauté

True Beauty est un manwha abordant le thème de la confiance en soi et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.