Guides-cadeaux pour Noël 2022

Creature Comforts, le nouveau jeu familial

Depuis un certain moment, l’anthropomorphisme est très à la mode dans les jeux de société. Dans Root, conflits dans les sous-bois, c’est la guerre. Pour ce qui est d’Everdell, on doit bâtir un petit village pendant 4 saisons. Même dans Wild Space, vous devrez enrôler un équipage animalier pour explorer les confins de l’univers dans votre vaisseau. On replonge dans un monde où les personnages sont des animaux avec le très joli jeu Creature Comforts. Un beau mélange de placement d’ouvriers, de gestion de ressources, de gestion de dés et de “pousse ta chance”. Regardons ça ensemble.

  • Auteure : Roberta Taylor
  • Artistes : Shawna Tenney (illustrations) et Josh Cappel (graphisme)
  • Éditeurs : KTBG (Kids Table Board Gaming)
  • Nombre de joueurs : 1 à 5
  • Âge : 8 ans et plus
  • Durée : 45 minutes
  • Année : 2021
  • Page officielle du jeu
  • Page BoardGameGeek

Mécanique de jeu

Dans Creature Comforts, vous devrez améliorer le confort de vos petits animaux en choisissant d’abord où placer vos ouvriers. Personne ne bloque personne sur les emplacements, mais vous ne pouvez mettre deux de vos ouvriers sur le même emplacement. Pour faire l’action, vous devrez y attribuer des dés selon certains prérequis. Seul hic, vous connaissez la valeur de vos deux dés personnels, mais vous ne savez pas encore quelle sera la valeur des quatre dés communs que vous pourrez utiliser. Il est là l’aspect “pousse ta chance” dans ce jeu. Le jeu pardonne ici cet aspect car si vous n’arrivez pas à faire toutes les actions que vous avez programmées, vous recevrez un jeton “leçon apprise” qui est un +1/-1 que vous pourrez dépenser sur une prochaine action (mais uniquement dans le tour de jeu suivant).

Comme je le disais, vous dépenserez les dés pour faire certaines actions qui serviront à amasser des ressources et à acquérir des “conforts”, c’est-à-dire des objets améliorant la vie de vos petites créatures. Une paire de chaussettes, une bibliothèque, un foyer, une mandoline, un garde-manger ne sont que quelques exemples des “conforts” que vous pourrez fabriquer.

Rejouabilité

Creature Comforts est un jeu familial, mais il ne se veut pas simpliste. D’une partie à l’autre, les options qui s’offrent à vous seront différentes à presque chaque endroit de pose d’ouvrier. La piste des “conforts” est une rivière de cartes qui se renouvelle constamment. Dans la vallée, que ce soit en forêt ou en prairie, les placements d’ouvriers changent à chaque tour de jeu. À l’auberge, le visiteur vous donnera un bénéfice différent également à chaque tour, il agira parfois en début, en fin de tour ou tout au long. L’atelier est également une rivière de cartes, mais cette fois-ci pour construire des améliorations à votre demeure. La rivière vous offre les mêmes ressources, mais avec des dés différents et le marché, plus stable, d’effectuer certaines transactions nécessaires par les nombreux changements des autres sites. Le jeu ne manque certainement pas de rejouabilité.

Originalité

Rien de nouveau dans ce jeu si ce n’est l’assemblage des différentes mécaniques qui s’y retrouvent. Le placement d’ouvriers, la gestion de ressources, la gestion de dés et l’aspect “pousse ta chance” ne sont pas des nouveautés, mais sont tout de même intégrés de façon assez intéressante. Il faut savoir que chaque joueur placera de façon simultanée ses ouvriers après avoir lancé ses dés personnels. Par la suite, les dés communs seront lancés. Ce n’est qu’après ce lancer de dés que, dans l’ordre de tour, chaque joueur fera l’entièreté de ses actions. C’est différent et ça peut-être un peu long par moment selon les joueurs. Il ne faut pas être sujet à la paralysie d’analyse ici.

Qualité de la production

La production de Creature Comforts est très bonne. Le carton y est rigide et, heureusement, les cartes aussi. Elles ont même ce petit fini lin que j’aime tant. Encore mon obsession des cartes ici ! Les illustrations sont magnifiques et le travail de graphisme assez bien fait, il y a peu de place à l’interprétation dans la symbologie. Seules les grandes cartes visiteurs de l’auberge bénéficieraient d’une explication complète dans le livret de règles. Les ouvriers sont des meeples uniques pour chaque faction avec des détails en sérigraphie dessus. Il est même possible, si vous n’avez pas la version Kickstarter, d’améliorer certaines composantes du jeu en commandant des ressources en bois, au lieu du carton, chez l’éditeur.

En guise de conclusion

J’ai bien aimé Creature Comforts ! S’il est plus simple qu’Everdell, il est aussi plus accessible pour toute la famille ou pour les gens qui ne tiennent pas à ce que tous les jeux soient d’une complexité toujours plus grande. C’est probablement pour cette raison qu’il est indiqué pour 8 ans et plus sur la boîte. C’est possiblement trop jeune pour la majorité des enfants de 8 ans même pour ce jeu, mais si vous en avez qui testent déjà des jeux avec vous, pourquoi pas ? Le point fort ici, c’est la rejouabilité et la simplicité des règles. Un jeu vraiment grand public !

J’aime

  • la simplicité des règles
  • la qualité de la production
  • la rejouabilité

J’aime moins

  • la longueur des tours
  • l’aspect “pousse ta chance”
  • devoir payer un surplus pour avoir des ressources en bois

La copie de Creature Comforts a été fournie par KTBG.

Creature Comforts

Graphisme
Matériel
Thématique
Mécanique
Plaisir

Super jeu familial

Un beau mélange de placement d'ouvriers, de gestion de ressources, de gestions de dés et de pousse ta chance.

À propos de Martin Lauzon

Amateur de jeux de société, de comic books américains, de BD québécoises et européennes, YouTuber amateur, artiste visuel et musicien. J'ai trop de passe-temps alors j'ai décidé d'ajouter Geekbecois à la liste.

Aussi à voir...

Codenames Disney, une édition spécialement conçue pour les familles

Lorsqu’un classique ludique au succès planétaire qu’est Codenames s’allie à la magie de Disney, cela …

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.